AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Titre X - [pv : EdEn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


MessageSujet: Titre X - [pv : EdEn]   Dim 1 Avr - 13:21




Ainsi mon maître ou plutôt mon ancien maître m'avait laissé une étrange lettre avant de partir. L'enveloppe était griffonnée de son écriture presque illisible qu'il m'avait fallu des années pour la décrypter. Le contenu de cette dernière était en deux parties : il y avait une feuille de papier usé dedans et une carte avec un chemin tracé de la maison jusqu'à un endroit inconnu. Le papier c'était plus exactement la lettre qui recensait les instructions que je devais suivre et notamment la première était de suivre ce fameux chemin sur la carte. Rien sur cette feuille blanche marquée de tâches noires ne m'indiquait que cette démarche à faire était obligatoire et même que si je désirais la faire, je devais me rendre à l'endroit donné sans trop poser de questions et dire que je venais de la part de M. Nyugen. Il est vrai qu'en y repensant c'était totalement louche. Pourtant, j'avais décidé de suivre les dernières instructions de mon ancien maître. C'est donc dans ces circonstances-là que je me retrouvais déambulant seul dans les rues, le nez dans ma carte pour trouver mon chemin. Il était évident qu'avec mon sens de l'orientation très développé je me perde en chemin. J'avais tourné un bon moment dans les rues de cette ville avant de comprendre enfin comment je devais lire l'endroit : c'était normal qu'en inversant l'est et l'ouest que je ne trouvais pas mon chemin. Une fois la carte reprise dans le bon sens, j'étais arrivé à l'endroit indiqué moins d'une heure après.

L'endroit était véritablement étrange et je crus un instant m'être trompé. Il y avait une foule de personne inconnue qui se ruait devant des cages dans lesquels étaient exposés des êtres vivants, certains avec des attributs animaux et d'autres, des simples humains. En voyant ces hybrides en cage, j'avais directement pensé à ma capuche de lapin qui était rabattue sur ma tête me donnant l'air d'être un animal. J'étais totalement perdu et j'avais très mal étant donné les regards qu'on m'adressait. Les gens ici, n'étaient pas très rassurants. Je sentis par la suite une pression sur mon épaule qui me fit sursauter, inquiet j'avais retourné la tête pour savoir d'où cette dernière provenait. Un homme avec de grandes lunettes de soleil, le costume noir bien taillé et une bague probablement en air sur le doigt. Il me faisait peur lui aussi mais évitant de montrer ce sentiment j'affichais sur mon visage un immense sourire.

- Tu fais quoi ici ?

Cette phrase me fit sursauter tellement que le ton était froid. Mes yeux commençaient à afficher de la crainte à l'égard de l'homme. Fouillant dans mes poches je sortis la fameuse lettre qui m'avait conduit ici, je la tendis en essayant de contrôler les tremblements de ma main.

- Je viens de Monsieur Nyugen.

Il avait pris la lettre en me regardant. Il la lu par la suite en se frottant sa grosse moustache. Une fois la lecture terminée il afficha sur son visage un mauvais sourire et m'indiqua de le suivre ce que j'avais exécuté sans trop poser de question. On pénétra dans un endroit où se trouvaient un bon nombre de cages contenant des âmes vivantes et exposées comme des bestioles. On m'avait indiqué un vieux tabouret dans un coin et m'ordonna plus de m'asseoir dessus et d'attendre plutôt que de me le demander gentiment. J'avais la vive impression que j'allais bientôt me retrouver en cage, je pouvais très bien m'enfuir pourtant l'idée de garder au final pour statut d'esclave ne me déplut pas. J'étais donc assit près d'un comptoir sagement, baillant de temps à autre en attendant que les hommes finissent de discuter de mon sort. Ici, c'était un magasin d'esclave et des clients allaient et venaient pour s'extasier devant les vitrines. Bientôt, j'allais rentrer dans cette ronde.



Dernière édition par Linh Kièm le Dim 1 Avr - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: Titre X - [pv : EdEn]   Dim 1 Avr - 14:51

Linh Kièm X Eden Bathory
Encore une fois, papa n'est pas là, toujours ses voyages à Tokio... Il n'a qu'à partir s'installer là-bas et me laisser le château à-moi toute seule, histoire de ne plus avoir d'esclaves, de vivre une vie de jeune femme comme les autres, bien qu'au fond de moi, je ne serais jamais une jeune femme comme les autres, ça n'a aucun rapport, juste, qu'en y réfléchissant bien, sans mes esclaves, je ne suis rien... Absolument rien. Encore une journée comme les autres où il ne se passe jamais rien, il faudrait peut-être que ça change un peu ! Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de cette journée, qui jusque là s'annonce bien ensoleillé ?

Me promenant dans la cour du château, observant les jolis oiseaux qui venaient boire dans ma magnifique fontaine, quelques-uns de mes esclaves bien musclés qui découpaient mes hais, devenus trop haute pour pouvoir voir le paysage qui se cachait derrière ainsi que les feuilles de mes grands cerisiers qui venaient se poser sur mon long chemin fait de dalles de marbres. Je décidais donc, dans ma petite tête de fille absolument pas prudente d'aller dans l'endroit qui était surement le plus visité par les personnes vivants sur cette étrange île : le marché d'esclaves.

En route moussaillon ! Pour le marché d'esclaves ! Mais, vous pouvez me dire pourquoi je me réjouis d'aller dans un endroit pareil ? Je suis vraiment horrible... Enfin, non ! Dites-vous bien que si je fais ça c'est que de une, j'y suis forcé par mon père et que de deux, je rends un fière service à tous ces esclaves, qui au lieu de se faire violer, ou autres choses horribles, me font des tresses ou même dans le pire des cas, comme on a pu le voir, tailles mes hais... Bien que je ne demande presque jamais rien à mes esclaves et je sais bien qu'il faut quand même que je change, car non pas que j'ai peur qu'ils se révoltent contre moi, car, je suis comme une grande soeur pour bien que certains soient plus âgés, j'ai peur qu'un jour, mon père ne se rende compte de comment je traite mes esclaves et donc par la même occasion, qu'il me les enlève et comme je vous le disais tout à l'heure, je suis totalement perdue sans eux... J'étais perdue dans mes pensées, lorsque je fis, comme prise en otage par un homme visiblement, non pas que je l'avais vu, juste à en juger par sa manière de m'empoigner les bras, dis-donc, il avait une sacré poigne, ce n'était pas un tendre visiblement, mais qu'est-ce qu'il pouvait bien me vouloir...


- Viens-là ! Esclave... Et dépêche-toi !


Quoi ?! Mais... Je rêve ou il vient de m'appeler "esclave"... Non mais... J'ai la tête à être une esclave ?! Il se fou de ma gueule là ! Calme-toi... Calme-toi... Tout ce que j'aimerais savoir en réalité, c'est où est-ce qu'il pouvait bien m'emmener comme ça... J'étais douée en arts martiaux mais, il avait vraiment l'air très musclé et puis, c'est bien moi qui voulais un peu "d'aventure" aujourd'hui, c'est l'occasion rêvée de s'amuser un peu, non ? Cet étrange homme, qui visiblement, n'avait ni le sens des affaires, ni une vue très développé, m'avait jeté comme une vulgaire ''chose'' dans une petite fourgonnette. Je ne me posais même pas la question de où est-ce qu'il m'emmenait, j'allais finir par le voir de toute manière...

Après une bonne dizaine de minutes à rouler, enfermer comme un animal en cage, la petite voiture finit par s'arrêter, je lâchais un soupire de soulagement, bien qu'en y réfléchissant un tout petit peu, je ne vois vraiment pas pourquoi je suis soulagée... M'enfin, on va bien voir où est-ce qu'il m'avait emmené... Visiblement, c'était un magasin d'esclave humain -quelle surprise !-. On entra dans l'arrière "boutique" de celui-ci, quand soudain, j'eus faillie vomir... Horripilé, par ce que je voyais... Il y avait des humains, des personnes vivantes... Des êtres humains, enfermés dans des cages comme des bêtes en cage. J'en eus les larmes aux yeux... C'était vraiment horrible, si vous aviez vu... Et après... On ose me demander pourquoi je ne veux pas d'esclave...

Il me força à aller dans le devant de la boutique, là où des gens venaient et repartaient, souvent avec des jeunes femmes de mon âge environ... Devant il y avait : deux hommes qui discutaient, plus d'une dizaine de personnes en cage, exposés tel des lapins dans une animalerie... Puis, il y avait ce jeune garçon, plutôt mignon, qui visiblement était esclave, il était là, dans un coin, il ... Qu'est-ce que ?

-Mademoiselle Bathory ? Que faites-vous là ? Dites-moi messieurs, pourquoi était-elle ici ?! Vous voulez mourir ou quoi ?


-Monsieur Gilbert ? ... Gilbert !!


C'était un vieil ami de mon père, qui lui aussi était très respecté et asses bien placé dans la société pour qu'on ne revoit plus jamais l'homme qui m'avait emmené ici. Je lui sautais dans les bras, bien que je n'eus jamais aimé cet homme, il me fallait tout de même un moyen de m'échapper, c'était plutôt facile en fait de s'échapper, il suffit juste de connaitre les bonnes personnes !

-Sur ce... Ah ! J'allais oublier... Celui-là, j'le prends ! Pointant mon doigt sur le beau blond, déguisé en joli p'tit lapin ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: Titre X - [pv : EdEn]   Lun 2 Avr - 13:41




Joignant mes jambes et coinçant mes mains dedans je me balançais d’avant en arrière sur mon tabouret attendant la suite des événements qui, je l’avoue, m’inquiétait un peu. Ils parlaient et j’avais l’impression que c’était dans une langue totalement étrangère étant donné que je ne comprenais aucuns mots de ce qu’ils peuvent bien raconter sur moi. L’ambiance de la salle me provoquait quand même pas mal de frissons, on aurait juste dit que tous les malheurs du monde étaient réunis ici. Je jetais des regards de droite à gauche cherchant un divertissement pour faire passer ce temps qui devenait de plus en plus loin. Il y avait justement une scène drôle qui était en train de se dérouler à quelques mètres de moi et sagement sur ma chaise je la regardais. Une humaine semblait avoir été trainé de force une humaine pour que cette dernière finisse probablement dans une cage mais d’après que je pouvais comprendre venait de faire une belle erreur. Cette femme semblait avoir un nom important car la simple énonciation de celui-ci fit immédiatement pâlir celui qui l’avait trainé ici.

Mais le plus surprenant vint après quand cette jeune femme pointa son doigt en ma direction et qu’elle annonça de sa voix grandiose qu’elle désirait me prendre. Les premiers moments après cette phrase je ne réalisa pas trop la situation. Je m’étais même retourné afin de m’assurer que le geste de la main de l’humaine n’était pas destiné à moi mais pour une personne derrière moi. Dans mon dos, il n’y avait personne. Une sensation étrange de surprise et de peur vint me serrer mon cœur. Inconscient j’avais levé ma main et me pointa moi-même de la main fixant la femme avec une tête du gars bouché bée l’air de dire « c’est d’moi que vous parler ? ».

Je ne savais strictement rien d’elle. Je n’avais même pas retenu son nom de famille, mais le pire restait que elle-même ne s’avait strictement rien de moi et rien ne justifiait son choix. Pourquoi moi et pas un autre ici ? J’ignorais si elle se moquait de moi ou si elle était vraiment sincère. Cette annonce était tellement inattendue que je n’en revenais simplement pas. Je m’étais levé d’un pied de ma chaise fixant la magnifique femme devant encore éblouit par elle, je ne savais pas quoi faire. Des esclaves il y en avait pleins ici et certains probablement plus utile que moi, alors pourquoi moi ? Elle ne savait ni mon nom, ni mon âge, ni mes qualités ! M’avait-elle jugée sur mon apparence ? Mais qu’elle apparence ? Je ne ressemblais à rien ! Sauf peut-être à un gringalet, une tâche jaune qui se faisait passer pour un lapin …

Je m’étais avancé vers elle, la démarche peu rassurée et les jambes tremblantes. Plaçant de nouveau mes mains sur mes jambes serrées je m’étais incliné devant l’humain et m’adressa à elle en gardant la tête de baisse avec mes fausses oreilles de lapin qui me retombaient dessus.
- Euh, Enchanté Madame … je … je suis Linh Kièm !
J’avais gardé ma tête baissée attendant que ma potentielle nouvelle maîtresse me demande de relever le menton.


Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: Titre X - [pv : EdEn]   Mer 4 Avr - 11:07

Linh Kièm X Eden Bathory
Je ne pus m'empêcher de sourire lorsque je vis le petit blond tout mignon, déguisé en lapin s'avancer vers moi. Il tremblait comme une feuille... Le pauvre...

- Euh, Enchanté Madame ... je ... je suis Linh Kièm ! Dit le p'tit blond en s'inclinant devant moi.

Je jetais un petit sac cousu main par un de mes esclaves, remplit de pièces d'or à l'un des hommes qui tenaient la boutique, il n'y avait pas grand-chose dans le sac, certes, mais en même temps, ils avaient essayé de me vendre comme esclave... Alors, c'était soit ça, soit je faisais fermer leur magasin, prenant tous les esclaves avec moi, faisant exécuter les hommes sur la place central de la ville, ou autre chose bien plus gore que j'ai déjà fais faire auparavant. Après leur avoir payé ce que je venais de leur prendre, je posais mes yeux sur celui qui était en face de moi, prenant son menton entre pouce et mon index, lui relevant légèrement la tête. Je lui souris tendrement, tel une copine de longue date avant de venir lui déposer un baisé sur la joue droite ~

- Bien. Je vous laisse Mademoiselle Bathory, passez bien le bonjour de ma part à votre père, au plaisir de vous revoir ! Me dit l'autre vieux à côté de moi.


-C'est cela, je n'y manquerais pas...

« Allez crever et que diable vous emporte !» Voilà ce que j'avais vraiment envie de lui balancer à la gueule... Mais, étant une personne de haut rang... Blablabla, je ne devais pas lui manquer de respect, pour ne pas causer des problèmes à mon père et au nom Bathory, qui pour ma part, était déjà suffisamment assez souillé avec cette réputation de "famille à esclave", ce n'était pas comme s'il n'y avait que ça, au château ! Bon... Peut-être bien, mais, ce n'était pas une raison de faire courir ce bruit dans les cafés... Bref. Quoi qu'il en soit, je devais me concentrer dès à présent à mon nouvel esclave super craquant... Et oui, j'avais envie de le manger tout cru tellement il était mignon !

Je pris mon nouveau petit bout de chou par la main, sentant à quel point sa main était froide, j'eus un léger frisson, serrant ma main de plus en plus à la sienne, histoire de la lui réchauffer un tant soit peu. Tournant la tête vers lui, toujours le sourire aux lèvres.

-On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Titre X - [pv : EdEn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Titre X - [pv : EdEn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)
» Le Seigneur des Anneaux, autre titre ?
» Bélier (limite minimale du nombre de caractère du titre : check !)
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» Mickaël Eden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPs-