AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Non mais quelle idée ?! [PV Tsutsu !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


MessageSujet: Non mais quelle idée ?! [PV Tsutsu !]   Ven 24 Aoû - 11:34

Ayumi ne savait pas vraiment comment, mais elle avait réussis à s'échapper, elle et quelques autres des futures esclaves qui étaient retenues, de cette prison sordide. Les murs crasseux suintaient la graisse, tandis que des rats venaient fouiner régulièrement pour vérifier qu'aucune n'était morte entre temps pour espérer déchiqueter leur dépouille.
Elle n'y était restée enfermé que quelques temps, mais déjà elle l'avait en horreur. Un lieu comme celui-ci ne devrait pas exister... Souffrances, malheurs et désespoirs, c'est tout ce qu'il pouvait apporter, pensât-elle en redoublant d'intensité pour mettre un maximum de distance entre elle et ce marché d'esclave. De nouvelles filles apparaissaient tous les soirs, alors que d'autres disparaissaient au petit matin, surement vendues à un Maître ignoble et aussi crasseux que cet endroit...
Elle ne sut pas comment non plus elle arriva à la ville d'Hiroyuki, un vide c'était formé dans sa mémoire, et après avoir passé un certain temps à se remémorer les jours passés, rien ne lui revint. C'est donc épuisée et morte de faim, qu'Ayumi pénétra dans cette vaste ville.

Rappelons le encore une fois, la jeune esclave avait passé toute sa courte vie enfermée dans une chambre austère dans un Centre Scientifique et n'avait jamais vue le monde actuel du dessus.
Les noms de villes, de personnages connus, ou même les sentiments lui étaient totalement étrangers. Si on lui avait affirmé qu'elle se rendait dans la ville la plus commercialement ouverte aux marchands d'esclaves sur l'île, elle aurait sans aucun doute, fait immédiatement demi-tour. Mais personne ne la prévient, à son grand malheur.

Habillé en guenille, dans sa robe grise trop ample pour elle, laissant apercevoir ses cuisses à la peau laiteuse, on ne peut nier qu'elle attirait certains regards vicieux, d'autres relativement choqués mais dans une ville telle que celle-ci, voir une esclave dehors pour le compte de son Maître ou de sa Maîtresse n'était pas rare, loin de là.
La jeune fille marchait au radar, ne sachant ou la menait ses pas, en espérant seulement que cette fois-ci, son destin ne la conduirait pas droit en enfer.

Appruntant une ruelle sombre, elle découvrit caché dans un coin, une minuscule porte de pin forgé, un écriteau pendouillant doucement à sa tête: "Eat Me Club". Un drôle de nom pour un drôle d'endroit... Ne sachant si elle devait rentrer ou prendre ses jambes à son cou, elle attendit quelques minutes qu'une femme habillée de manière plus qu'osée et maquillée comme un pot de peinture entre par cette étrange porte, pour passer à sa suite.
Elle qui désirait un monde nouveau, elle ne pu demander mieux: sous ses yeux se tenait un spectacle auquel elle n'aurait jamais cru pouvoir (et devoir) assister, des hommes et des femmes dans des positions plutôt... spéciales étaient soit allongés sur de grands et larges canapés soit dans divers recoin du Club. Ces messieurs debout tenant d'une main ferme la chevelure aux couleurs passées de ces mesdames qui engloutissaient dans un bruit gutturale leur membres dressés. Certains gémissaient, d'autres criaient et cela effraya Ayumi qui se mit à reculer prudemment comme jetée dans la fosse aux lions.

Comme si la chance l'avait définitivement abandonnée, alors qu'elle allait faire demi-tour prestement, un homme mesurant presque deux mètres de haut et fort telle une statut de marbre lui barra la route, l'obligeant à relever la tête pour le regarder dans les yeux.
Les yeux de la jeune esclave s'emplirent de larmes lorsqu'elle comprit qu'il la prenait pour une des filles de joie du Club et dans un murmure qui se voulant être un cri de protestation, elle se vit emmener par le bras au centre de la pièce ayant derrière la tête une intention très peu dissimulée.

Dans un dernière effort de rébellion Ayumi se mit à se débattre, affirmant d'une voix qu'elle voulait plus forte qu'elle n'avait rien à faire ici, qu'il devait la relâcher... qu'il faisait erreur... qu'il....
L'homme à la forte musculature plaqua sa bouche aux lèvres sèches sur celle de la jeune fille, la faisait taire immédiatement, et lui donnant un haut le coeur. D'une voix de centaure, il cria à un de ses amis qu'il l'amenait à l'étage. Il entreprit donc de traîner la jeune fille à travers la pièce, en direction de l’escalier principal.

Revenir en haut Aller en bas
 

Non mais quelle idée ?! [PV Tsutsu !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelle chaleur !
» Mais quelle galère...
» Non mais quelle idée d'avoir un singe ! Pourquoi j'ai pas acheté un cochon d'Inde plutôt ?!
» Copier-coller,mais quelle idée!
» Mais quelle grande goule ! Ahah.. hah... Oui, je vais aller en enfer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPs-