AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître démon
avatar
Fiche personnage
Maître:
Race: Démon
Armes/Objets:
Tsukasa Hishima

Messages : 5
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 26
Localisation : Pas bien loin de toi

MessageSujet: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Dim 12 Aoû - 10:19


Hishima
Tsukasa








    Hishima
    Tsukasa
    1232 ans
    Maitre




Magasin des Sentiments ; Psychologie.



    Houla, voilà un sujet bien délicat que nous abordons là. Il existe de nombreux point dans ma personnalité que l'on ignore encore aujourd'hui, personne ne sait qui je suis vraiment. Complexe et changeant, tout dépend de la personne avec qui je me trouve à ce moment-là, mon humeur également fait parti de ces détails qui sont capables de me faire changer en un instant. Un jour je vous salut, le lendemain je vous ignore et le jour d'après vous n'avez jamais été là. Quand je vous sourit, est-ce que je vous apprécie? Est-ce que je cherche à vous rendre heureux ? N'est-ce pas là une manière comme une autre pour voir votre réaction et vous observer. Tout comme les autres j'ai mes qualités et mes défauts. Comment peut-on savoir qui je suis réellement, comment peut-on savoir si la personne que l'on a sous les yeux est réelle ou si ce n'est qu'une illusion. En apparence je peux vous adresser un sourire et un regard chaleureux alors que derrière moi une aura glaciale réside, je ne suis pas du genre à m'ouvrir facilement aux autres, préférant garder mes secrets bien au fond de mon cœur. Une forteresse encerclée par un labyrinthe, c'est ce qui me représente le mieux je pense, ainsi qu'une cour de théâtre où j'ai le rôle de mon choix.

    On peut dire de moi que je suis un esprit torturé, que je suis une personne difficile à cerner, ce qui est vrai. De la solitude à de la compagnie, s'il me faut faire un choix, alors je choisi le première. Préférant rester dans mon coin, c'est dans la tranquillité que je me sens le mieux. Il m'arrive parfois de me faire très discret, à tel point qu'il devint difficile de capter ma présence. Magie ou bien petit tour démoniaque, ce n'est pourtant rien de tout ça, je suis simplement quelqu'un qui sait faire preuve d'intégration. On ne me remarque que très peu, d’une part parce que je ne parle pas souvent, non pas que je n'en ai pas envie, mais tout simplement parce que je n'en vois pas vraiment l'utilité, les mots peuvent avoir tellement d'impact sur une personne lorsqu'ils sont mal utilisés...D’autre part, si on ne me remarque pas c’est parce que je me fond facilement à mon environnement, faisant même disparaître mon aura dans l’obscurité et ma respiration dans la brise. Que se soit au sein d'une société ou bien du décor, je sais m'adapter aux autres en me cachant derrière un petit sourire charmant et ô combien innocent, la vie est faite de mensonge et de ce fait il devient tout à fait normal de se cacher derrière un masque, c'est une barrière comme une autre. La comédie est un art dans lequel j'exerce une certaine maîtrise, bien que par moment, mes instincts reprennent le dessus. Un sourire ne veut rien dire dans ce monde, on ne peut se fier aux apparences, qui sait ce qui se trouve réellement derrière un visage angélique, parfois se sont même les plus machiavélique de tous. C'est triste, mais c'est pourtant la vérité. Si je ne vous répond pas ce n’est pas parce que vous m'ennuyez et ni parce que je ne vous entend pas, c’est tout simplement parce que je n’en vois pas l’utilité par moment. Au risque de mal me faire comprendre je préfère me taire et ne rien dire. Pour le peu que j'ai à dire, mes mots on toujours une grande valeur même si ça ne se ressent pas. Froid et distant c’est ce que vous pourrez voir en premier chez moi.

    Dans mon comportement lorsque vous avez réussi à m’approcher vous pouvez voir une allure qui m'est propre. Froid, un peu glacial. Qui y a t'il de plus distrayant que de chercher la petite bête qui se cache derrière une carapace ? Découvrir ce que renferme réellement cette coquille qui est faite de chair et de sang. Je l'avoue, c'est une occupation comme une autre, mais ça reste vraiment amusant. Pour ce qui est de ce jeu, je sais faire preuve de beaucoup d'intelligence et de fourberie, n'hésitant pas une seule seconde à faire usage de mon charme. Vous ne le remarquerez peut-être pas au premier coup d'œil, mais je suis très observateur. Vous pensez que je ne fais pas attention à vous, mais c'est loin d'être le cas bien au contraire. Analysant tout ce qui m’entoure. Je vous vois, je vous ressens, j'analyse le timbre de votre voix, chacun de vos mouvements, je fais attention au moindre petit détail qui pour vous paraît insignifiant mais qui pour moi en dit long, ne serait-ce parce que la plus petite information peut devenir une arme cruelle et dévastatrice. Je peux être un parfait gentleman lorsqu'il le faut, pouvant vous surprendre à de nombreuses reprises si vous m'en donnez la chance. Il ne faut pas se fier à la couverture d'un livre. Vos réactions, vos paroles, chaque geste sont analysés afin de pouvoir prendre la meilleure décision que je peux avoir pour: Soit vous attirer dans mes filets, soit vous embrouiller et vous faire tomber de haut. Je n'ai pas vraiment de pitié pour ceux que je considère comme des adversaires, la manipulation et le jeu de la séduction sont mes passe-temps favoris. Calculateur et donc manipulateur, inutile de vous dire comment je me joue de vous. Les mots sont une arme ma foi bien terrifiante, lorsqu'on sait les utiliser, il n'est alors pas difficile d'obtenir ce que l'on souhaite, encore faut-il savoir où frapper. On ne dirait pas comme ça, mais je sais faire preuve de beaucoup de sagesse. Souvent de grandes valeurs, il arrive parfois qu'il s'agit de sages et précieux conseils qui plus tard vous seront très utile pour affronter une quelconque difficulté. Il est vraiment dommage que je ne fasse pas plus souvent preuve de normalité et de compassion, préférant toujours me démarquer des autres. Lorsque j'ai quelque chose à dire, je manque parfois de tact je vous l'accorde. Sincère et honnête ? Uniquement quand la situation me l'accorde. Autoritaire je sais parfaitement me faire obéir, lorsqu’il y a quelque chose qui me gêne vraiment et qui me met un peu hors de moi, vous pouvez être sûr que je n’hésiterais pas à vous le faire comprendre. Si pour vous manipuler je doit vous faire souffrir, je ne me priverais pas de le faire. Fourbe, vigilant et sournois, je sais employer les bons mots pour vous avoir en confiance afin de vous utiliser plus tard. Chaque information, chaque image restent encrée dans mon cerveaux, me causant parfois des maux de tête. Mon intelligence et mon expérience de la vie mon permis de me forger un esprit bien fourbe et vicieux, le sadisme est un mot que j'ignore puisque celui-ci fait parti intégrant de mon âme.

    Je vais vous avouer quelque chose. Je suis un pervers. Oh que oui j'en suis un. Si dieu a donnait naissance à des êtres de sexes différents, ce n'est pas pour faire jolie mais bien pour en profiter, je me trompe ? C'est ainsi que moi je vois les choses. Les petits plaisirs nocturnes sont-là pour être consommer, avec modération toutefois et couvert ! C'est une règle assez importante, bien que parfois, je l'oublie vite. Deux corps l'un contre l'autre, s'exprimant par des gémissements et des soupirs, voilà une parade que j'affectionne particulièrement. À part ça je suis aussi très protecteur et possessif, pouvant être capable du pire si jamais il vous venait l'envie de vous en prendre à mes protégées. Accentuant alors dans ces moments-là mes traits de gros méchant sans coeur lorsque ça devient nécessaire, c'est un peu à contre coeur que je le fais, mais il me faut être fort et infaillible.

    Curieux ? Bien évidement que je le suis, sans ça, nous n'irons jamais loin. C'est bien la curiosité qui nous pousse à aller de l'avant, à nous méfier de ce qui nous entours, à comprendre le fonctionnement de chaque chose, de chaque individus. Notre monde est bien mystérieux, mais il l'aurait été encore d'avantage si on avait pas chercher à le comprendre, ne serait-ce qu'un peu. Mais voyez-vous, ce qui m'intéresse d'avantage moi se sont vos petites habitudes, vos points faibles, les sujets difficiles et aussi les zones sensibles...Qu'est-ce que j'entends par-là ? Comme si j'allais réellement vous le dire. Pour passer sur autre chose, je peux vous le dire, je peux aussi être gentil. Non non c'est vrai, je vous le jure. Malgré mon comportement quelque peu désinvolte, voir même extravagant, je suis une personne de confiance. Bien naturellement, je le suis qu'avec les personnes envers qui j'ai réellement confiance, il faut que se soit réciproque pour que ça fonctionne. Il m'arrive d'être tendre par moment, ce qui peut faire de moi une personne de bonne compagnie. C'est rare mais ça arrive. Lorsque je me prend d'affection pour quelque chose ou pour quelqu'un, je peux devenir galant et rassurant. J'aime jouer et m'amuser, à ma façon certes, mais c'est comme tout le monde quoi. Rester dans ma coquille de gros méchant n'est pas une bonne chose, j'ai parfois besoin de me détendre.

    Calme, je suis vraiment très serein, voir même pacifiste la plus part du temps...enfin presque. Je suis en réalité d’une gentillesse inimaginable et d’une compréhension époustouflante. La musique m’apaise, en particulier la symphonie de la nature et le chant mélodieux de la lune. Il m'arrive d'être impulsif, pas seulement lorsque je suis en colère mais parce qu'il y a quelque chose qui attire mon attention et qui attise mon excitation. Très Joueur et taquin, à la fois enfantin et provocateur. Je suis un prédateur parmi tant d'autre, aiguisant mes griffes à la moindre occasion, en proie au moindre défi. Très réfléchit malgré mon impulsivité ainsi que mon agressivité, quelle soit physique ou verbale, j'essaye avant tout de garder mon calme et d'analyser la situation dans laquelle je me fourre afin d'obtenir le meilleur résultat qui soit, en d'autre mot, une réussite. Je ne vous cache pas que je suis rusé et sournois, c'est d'ailleurs ce qui m'a permit d'être présent aujourd'hui. Fier et parfois hautain, lorsque je me laisse emporter, mieux vaut ne pas se retrouver en face de moi. Dans ces moments-là je deviens provocant et méchant, n'hésitant pas une seule seconde à poser les questions qui fâchent et à frapper là où ça fait mal.

    Malgré l'image que je donne aux autres, bien qu'on puisse croire que je sois du genre à aimer la popularité, la réalité en est très loin. La solitude est sûrement le sentiment qui m’anime le plus parmi les autres, l'amour est une chose dont je n’ai aucun souvenir, aucune connaissance. Froid et distant, doux et chaleureux, tout s'oppose chez moi et c'est pour ça qu'on arrive pas à me cerner distinctement. Par contre, même avec tous ces jeux d'acteurs, certains instincts restent tel que l'amusement. Lorsque vous avez réussi à franchir le mur de mon cœur vous pouvez être sur de voir une toute autre personne au travers du rideau noir. Dans mes paroles qui paraissent lointaines, vous pourrez ressentir une tendresse profonde et pleine d’amour. Si je ne vous ouvre pas mes bras, c’est de peur de vous faire du mal avec les épines que je garde en moi.

    Aimant, je le suis bien plus qu’on ne le croit. C’est vrai que je ne le montre pas beaucoup, que je ne suis pas démonstratif de mes sentiments... Quand je suis heureux, quand je suis triste. Je peux avoir le sens du sacrifice, enfin, dit ainsi ça peut paraître dramatique. Même si je dois souffrir, je vous viendrai en aide, même si la plus part du temps ça m’ennuie, je ne fuirais pas pour vous redonner le sourire. Abandonner…C’est un mot que je déteste plus que tout au monde. Doux et tendre, moi qui pourtant est droit et élégant, gracieux et sans faiblesse, m’arrive d’être maladroit lorsque vous êtes là parce que vous occupez mes pensées. Passer de petit moment avec vous m'attendris, m’apaise. J'ai souvent l'air triste alors que je suis une personne assez joyeuse, ayant la joie de vivre. Dynamique, plein d'énergie, j'aime le combat et l'aventure, bien que par moment, être un peu tranquille de temps en temps ne me dérange pas. Un grand enfant, c'est un peu ce que je suis une fois ouvert aux autres.

    Mais vous-savez quoi ? Ne faite pas attention à tout ce que je viens de dire. Je suis du genre à changer pour un rien. J'aime profiter du temps, de la tranquilité, mais aussi d'un peu de compagnie. Je fais la part des choses et en fait, il faut juste être patient pour que je m'ouvre un peu à vous. Les apparences sont trompeuses, Une mauvaise personne peut renfermer un grand coeur, la méchanceté n'est qu'une carapace faite pour se défendre.


Cabine d'Essayage ; Physique.



    En voilà une question bien étrange. Vous me demandez de me décrire physiquement ? Je vous accorde que c'est assez intéressant comme demande, mais est-il vraiment nécessaire de le faire ? À quoi est-ce que ça sert. Le physique est et sera toujours un point très important dans la vie de tous les jours puisque c'est avec lui que nous sommes jugé en premier lieu. D'un simple regard nous nous retrouvons très vite catégorié, que se soit au niveau de notre visage, de notre coiffure, de nos courbes ou bien sur nos goûts vestimentaire, nous serons toujours jugé sur notre apparence malheureusement. Comme tout le monde le sait si bien, il faut toujours faire bonne impression, non pas seulement dans notre façon de nous comporter mais également dans notre apparence. Venir avec une allure peu raisonnable aura des répercutions sur certaines relation, un petit pas de travers et nous voilà mit sur le bas côté. La citation « Ne jugez pas un livre sur sa couverture » devrait s'appliquer à chaque être vivant existant sur cette terre, c'est une phrase à la fois vrai et fausse, gardant en son sein un sens pur mais aussi démoniaque. Les apparences sont parfois trompeuses, souvent même. Une personne, aussi belle soit-elle, peut être un véritable monstre tout comme une personne que d'autre trouverait hideuse peut être un véritable ange. Il ne faut jamais se fier à ce que l'on croit voir puisqu'il est facile de jouer la comédie, de se cacher derrière un masque. Mais nous nous égarons un petit peu trop je pense, retournons alors au sujet principale qui n'est tout autre que ma magnifique personne.

    Tout ce que je peux vous dire c'est que je ne si ni trop grand, ni trop petit, tout dépend du point de vue de la personne qui se trouve en face de moi. Il y en a qui peuvent me regarder de haut tout comme ils peuvent se faire un mal au dos. Je mesure seulement un mètre soixante dix-sept pour un poids tout à fait convenable qui met bien en valeur les atouts de mon corps. Ni trop maigre sans en avoir la peau sur les os ni trop gros parce que je ne possède pas un poil de graisse, je ne pèse seulement que cinquante-six kilogrammes, si ce n'est moins. Mon corps est assez fin et ma peau très douce au toucher, un touché qui d'ailleurs pourrait vous arrivez d'expérimenter, si jamais je vous en donne l'occasion. J'ai de la chance que la nature m'ait doté d'un physique bien agréable à regarder mais aussi d'une musculature dont je n'ai pas à m'inquiéter sans arrêt. Mes épaules ne sont peut-être pas bien large, je ne suis peut-être pas carré de partout, mais elles sont chaude et accueillantes, s'il vous fait pleurer, elles sont là pour vous soutenir. Mon dos quand à lui est grand, pas très musclé c'est vrai, mais pourtant bien assez fort pour être capable de vous porter lorsque vous avez besoin de vous reposer. On ne dirait pas comme ça, mais je préfère d'avantage parler avec mon corps qu'avec des mots, bien que se ne soit pas toujours ce qu'il y a de plus compréhensible, ça reste du moins le plus sincère. Je suis chaud, enfin ce que je veux dire par là c'est que mon corps est chaud et mes bras accueillant eux aussi, du coup, si vous avez envie d'un câlin ou tout simplement vous blottir contre moi, vous êtes les bienvenues. Ma gestuelle habituelle est élégante et pleine de charme, à la fois séductrice et dévastatrices, mes mouvements ne sont pas fait inutilement, ils sont au contraire pleins de sens et recherchent toujours un quelconque résultat, même si ce n'est inconsciemment. Droit et fort, j'ai du charisme et je le sais, je n'hésite pas à le mettre en valeur pour en imposer.

    Il n'est pas difficile de me voir de loin, ce qu'on remarque en premier chez moi est certainement la couleur de mes cheveux. Doux et agréable au touché, il arrive parfois qu'ils vous fassent frémir lorsque vous les caresser, allez savoir pourquoi. Ma chevelure soyeuse et parfumé dont la teinte est aussi froide et sombre que la nuit s'associe à merveille avec ma personnalité. Figé entre le brun et le violet, une pierre de la nuit qui pourrait vous plonger dans le sommeil le plus rafraichissant du monde. En dehors des ténèbres, elle inspire également la nouveauté, le mystère et l'inconnu, apportant ainsi une atmosphère qui me rend un peu plus inaccessible. Ils ne sont ni trop long ni trop court, juste assez pour couvrir une bonne partie de ma nuque pour la protéger du vent ou d'un souffle inattendu. Nous allons dire qu'ils sont mi-long, bien qu'une bonne partie caresse mon visage, recouvrant par la même occasion mes délicieuses oreilles. Taillés en pointes, ma coiffure montre bien qu'elle est assez déterminante dans ma personnalité. Non seulement mes délicates oreilles mais également mon regard, une longue mèche passe entre mes yeux pour venir caresser mon nez. Souvent bien coiffé, il m'arrive aussi d’avoir les cheveux en bataille et donc d’avoir des mèches rebelles par-ci par-là. Un doux voile cristallin qui cache derrière lui un regard profond et perçant. Les effets de ce dernier ne sont que plus puissant et dévastateur lorsque je me retrouve de l'autre côté du miroir pour laisser place à mon autre moi. Si mes cheveux étaient mi-long juste avant, sous cette ferme c'est tout autre chose. Descendant le long de ma nuque, elle ondule le long de ma colonne vertébrale, passant par dessus sma chute de reins pour dévaler la pente légèrement courbée que forme mes fesses afin de venir caresser du bout de ses pointes l'arrière de mes cuisses, si ce n'est parfois les articulations de mes genoux. Heureusement pour moi qu'ils ne sont pas de même longueur à l'avant sinon je me retrouverait dans l'obscurité la plus totale. Deux adorables mèches englobe mon visage et trace le contour de ma poitrine, la taquinant de ses pointes par moment ainsi que mes hanches.

    Descendons maintenant notre attention sur mon visage, en particulier sur mon regard qui parait si lointain. D'une valeur inestimable et d'une pureté incroyable. Une paire de cils fins et courbés sont parfaitement ordonnés au dessus de mes yeux, se fronçant par moment lorsque quelque chose attire mon attention ou me gêne. En dessous donc et parfaitement mit en valeur se trouve mes magnifiques yeux. Mes pupilles ne sont pas bien larges c'est vrai, mais c'est ce qui donne à mon regard cet aspect plus sournois et sérieux, plus fin et perçant. Effrayant et dévastateur par moment, elles sont suffisamment ouvertes pour laisser voir la mystérieuse couleur de mes iris. En effet, elle est comparable à plusieurs pierres précieuses, tel le rubis ou bien l'améthyste. Des teintes vraiment merveilleuses et qui possèdent de multiples signification, dont la plus part en rapport avec l'harmonie et la nature. Source de pureté et de calme, certaines représente la sagesse et la bonne santé, d'autre la bonne fortune et le bonheur. La teinte de mes yeux inspire également la communication, l'intuition, l'intégrité. L'Apatite est une pierre offerte pour lutter contre les virus, mon regard lui est tout le contraire, cherchant à vous percer de n'importe où pour s'immiscer dans votre cœur et votre esprit afin d'y injecter son venin. La première couche et certes merveilleuse, mais dans les profondeur de l'océan ce cache un royaume de ténèbres, un royaume dont on ignore encore beaucoup de chose. Lorsque je suis passionné ont peut voir dans mes yeux des étincelles de joie et d'amusement, me donnant à cet instant un air plus sociable et accueillant. Je ne vous cacherais pas que mon regard peut être vraiment terrifiant, pouvant même ressembler à celui d'un dragon tant il peut faire peur.

    L'harmonie dont je vous parlais un peu plus tôt s'accorde également au reste de mon visage, maintenant un équilibre cristallin avec mon petit délicat et taquin. Il n'y a pas grand chose à dire là-dessus, inutile de passer des heures à vous parlez de mon nez, bien qu'il soit mignon et adorable à regarder. Ce qui est plus important est ce qui se trouve juste en dessous de celui-ci, une délicieuse et fragile paire de lèvres légèrement rosées. Souriant avec malice et sournoiserie lors de certaines situation, elles forment en de rares occasions une expression de tranquillité et de douceur, étant plus souvent joueuses et fourbes. Perverses elles aussi, elles aiment parcourir la peau d'une femme avec gourmandise mais surtout avec charme et courtoisie. Ayant un grand respect pour le corps d'une femme, il est normal qu'elles se montrent plus douces et délicates, bien qu'elles peuvent aussi être passionnées. Pulpeuses et voluptueuses à souhait, ne vous donne-t-elle pas envie de croquer dedans comme s'il s'agissait du fruit défendu ? Derrière elles se trouve des dents d'une blancheur incroyable, toujours bien entretenue, je fais très attention à ma dentition. Parfaitement alignée, aucun défaut, j'aurai bien aimé avoir des crocs comme les vampires.

    Ayant passé assez de temps à vous parler de mon visage, vous mourrez peut-être d'envie que je vous parle de ce qui y a à regarder un plus bas. Laissant alors lentement nos yeux glisser le long de mes lèvres, un petit cou adorable fait son apparition, nous invitant presque à venir lui offre un bon nombre de baisés sans pour autant nous laisser la possibilité de le faire. Je ne vais pas vous reparlez de mes épaules ou bien de mon dos, mais plus d'un autre élément qui doit certainement attirer quelque regard indiscret, si du moins mon apparence intéresse certaines personnes. Vous en bavez si vous l'apercevez, vous en fantasmez lorsqu'il apparaît, lorsqu'il est mouillé, lorsque les rayons du soleil se reflètent dessus, oui je parle bien de mon torse et tout ce qui va avec. Je n'ai pas des pectoraux comme les catcheurs, mais rien que pour ça, j'en suis reconnaissant à notre bon dieu. En effet, je n'aimerai pas voir sur mon corps une trace de ces muscles qui déformeraient ma belle silhouette. Lors que le changement se produit et que je range ma chemise pour me vêtir d'une robe, le résultat est tout aussi agréable à regarder, si ce n'est plus. Une partie de mon corps qui fait certainement envie à plus d'une personne, en faisant fantasmer d'autres, que se soit les hommes ou les femmes, difficile de rester indifférent face à cette partie assez déterminante de sa féminité. Muni d'une poitrine tout ce qu'il y a plus adorable et désirable, mêlant le charme et la sensualité à merveille, elle est ferme et rebondie ainsi que d'une taille parfaitement satisfaisante. Sans être trop généreuse ni trop petite, elle est d'une forme suffisamment convenable pour attirer les regards et n'avoir rien à envier des autres. Bien qu'il soit ardu de se détourner de se merveilleux atours, plus bas se trouve un ventre plat accompagne d'une fine paire de hanche. Aucune trace de graisse n'est présente ni la forme d'une quelconque marque de musculature, que se soit d'un côté comme de l'autre. Une silhouette svelte et délicate, fine mais loin d'être fragile, pleine de douceur et de mystère, pouvant être capable d'animosité. Mon bassin n'est pas bien large et la délicieuse courbe que forme mes fesses est assez adorable et agréable à regarder. Tout comme la partie haute de mon corps, mes jambes sont fines et élégante, la graisse n'a pas sa place ici, mes cuisses sont fermes et affinées. Elles n'en ont pas l'air, mais elles sont agiles et ne manquent pas de puissance.

    Pour ce qui est du reste, c'est bien trop intime pour que je vous en parle. Du coup, il va falloir que vous veniez me voir en personne pour en savoir un peu plus.

    Son physique lorsqu'il devient une femme donc:
    Spoiler:
     



Sur les traces de l'indiscret ; Identité.




      ▬ Nom : Hishima
      ▬ Prénom : Tsukasa
      ▬ Surnom : Tsu
      ▬ Âge :
      ▬ Sexe : Masculin

      ▬ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
      ▬ Fantasme : Vous devez être fou pour vouloir le savoir

      ▬ Cicatrices : Peut-être quelques unes ici et là, mais rien de trop voyant.
      ▬ Troubles Physiques : Pas particulièrement

      ▬ Rêve : Si seulement j'en avais.
      ▬ Crainte : Allez donc savoir, celle de me perdre moi-même ?
      ▬ Troubles Mentaux : Pas à ma connaissance

      ▬ Odeur Préférée : Voilà une bonne question, je n'ai pas particulièrement d'odeur favorite. J'apprécie celles que la nature nous offre. Que se soit un délicieux repas qu'une douce et délicate fleur. L'odeur du pain à peine sorti de son four, mais aussi et surtout, le parfum de la gente féminine.
      ▬ Style de Musique : J'en ai pas vraiment. Que se soit du simple instrumental ou autre, oriental comme occidental, tout dépend de la musique en elle-même.
      ▬ Citation Favorite : "Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort"
      ▬ Couleur la plus Appréciée : Celle du sang, donc le rouge.
      ▬ Fleur Préférée :La camélia et le Lys
      ▬ Animal Favori : Tout ce qui félin.

      ▬ Race : Démon
      ▬ Nationalité : Japonaise
      ▬ Statut Social : Maitre

      ▬ Armes : Katana et deux armes à feu avec une lame fixée à chacun d'entres eux.
      ▬ Pouvoirs : Rose Noire (Magie de lumière)
      Je vous le dis tout de suite, ne vous fier pas au nom de ce pouvoir, il n'a pas de rapport avec les fleurs, il ne permet pas de les contrôler ni même d'en faire apparaître...quoique...Pourquoi ce nom alors ? Disons tout simplement parce qu'il s'accorde bien avec moi. Il ne s'agit pas l'à d'une simple maîtrise comme on peut s'y attendre. Oui d'accord, ce pouvoir permet entre autre de faire briller son doigts, de devenir une véritable source de lumière sur patte. Je peux tout aussi bien créer de la lumière tout comme la retirer d'une zone bien définie, mais il ne s'agit là que des bases, c'est ce qu'il y a de plus simple faire. Ma maîtrise de mon don se manifeste en réalité sous différentes formes. En premier il y a celle de la création, ou de la matérialisation, c'est comme vous voulez. Comment expliquer cela de manière scientifique ? Si cela était réellement possible, ma présence ici n'aurait alors pas lieu d'être. Voyez ça plutôt de cette façon : En concentrant la lumière et avec un peu d'imagination, il m'est tout à fait possible de lui donner différentes formes et ainsi créer par exemple une armes tout comme un objet totalement farfelu. Il peut s'agir d'un sabre tout comme d'un simple stylo ou bien même d'un fouet...Quoi de mieux pour remettre en place quelques paires de fesses. Un don pratique donc quand on besoin de quelque chose en particulier. Ma lumière ne prend pas uniquement la forme d'objet inanimé, non, mon contrôle va bien plus loin que ça. Comme dit, l'imagination est importante, et manque de chance pour vous, j'ai un esprit très créatif, ce dernier pouvant donner naissance à des créatures toutes plus dangereuses les unes que les autres. Un tas d'autres formes d'utilisation s'ajoutent à mon panel. Ce que vous devez garder en mémoire c'est que la lumière c'est et pur, mais c'est également explosif et dévastateur. Un vulgaire jardin peut en un instant devenir un véritable champ de mines.

      ▬ Forces : Son sadisme, son regard.
      ▬ Faiblesses : Les chats o/
      ▬ Avis sur la situation actuelle des choses :Rien d'intéressant, tant qu'on ne vient pas l'ennuyer.


Lumière sur l'Obscurité ; Biographie.



    Au crépuscule de la nuit,  les ténèbres se sont installées sur une ville éloignée du monde en laissant s'écouler depuis un moment une pluie d'une couleur mystérieuse. Pourpre est la teinte qui en ressortait, sont éclat provenait des rayons de la lune. Le silence s'était installé, il n'y avait là que le son de la pluie. Parmi ce silence, une chanson ou un murmure se fit entendre, résonnant même dans tout le salon dans lequel le petit monde s'était rassemblé. C'est à cet instant précis que des cris se mirent à résonner dans les couloirs du manoir pour annoncer le commencement d'une nouvelle génération, d'un nouveau futur. Vous avez bel et bien comprit la signification de ce cri, il ne s'agissait tout simplement que de l’annoncement de ma naissance, de la preuve de l'union de deux êtres. Fille ou garçon, tout le monde se posaient la question au départ tout en sachant que ça n'avait pas de réelle importance. Toutefois, ce sous le silhouette d'un garçon que je suis venu au sein d'une famille qui vit dans la démocratie et la bourgeoisie, même plus que ça en fait. À peine arrivé qu'ils portaient déjà tous une attention fard à ce qui ferait la gloire de leur clan.Je me trouve donc être le digne héritier d'une noble famille, celle des Hishima, connu depuis depuis plusieurs millénaires pour sa race mais aussi ses talents, que se soit dans la stratégie que dans le combat en lui-même. Avoir un membre de mon clan de son côté était tel un signe de victoire assurée. Nombreux sont ceux qui ont aidaient à la guerre mais qui sont restaient dans l'ombre afin de ne pas avoir à supporter les malheurs de ce monde. Démon ou autre, nous craignons tous de voir nos proches se faire enlever ou bien massacrer. Mon prénom a été choisi par ma mère avec l'accord de mon père, masculin ou féminin, je me présente sous l'identité de Tsukasa.

    Une chaleureuse présence se fait ressentir à mes côtés, je ne suis pas le seul enfant appartenant à la digne famille Hishima. Je me suis découvrit une grande sœur pleine d'amour et de gentillesse malgré les dires concernant notre race, de plus, elle est d'une beauté inimaginable et incomparable. Je ne suis donc pas seul dans ce nouveau et rien que ça me rassure. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que dans cette famille il fallait un héritier pour préserver son rang dans la société et là maintenir au sommet. Alors malgré le fait que j'ai une belle et jeune sœur, c'est sur moi que le clan fonda tous ses espoirs pour que je devienne un jour un homme de  haute renommé et peut-être même craint de toutes les autres fractions. Je ne suis pas fils unique mais pour eux c'est tout comme, j'étais devenu à leurs yeux la seule progéniture apte à accéder au trône. Une destiné bien cruelle alors que je n'ai rien demandé. À peine je viens de venir au monde que déjà un lourd poids de responsabilités vient se poser sur mes épaules, je n'avais nul pas le droit de les décevoir au risque de me retrouver abandonné dans une quelconque ruelle. Le monde démoniaque et bien monstrueux, la moindre erreur peut nous être fatale. Avant d'aller un peu plus loin dans mon histoire je vais vous parler un peu de la race à laquelle j'appartiens, moi ainsi que plus de quatre-vingt-dix pour-cent des membres du clan. Lors de ma naissance, je vous ai dit que mon sexe n'avait pas d'importance, que de toute manière j'allais devenir l'héritier de la famille  n'est-ce pas ? Si ça n'a pas de réelle importance c'est bien parce qu'il y a une bonne raison. En réalité, aussi étrange que cela puisse paraître, je suis à la fois un garçon et une fille, enfin, par-là je ne veux pas dire que j'ai les deux en même temps. Tantôt j'ai un corps d'homme, tantôt celui d'une femme. Le soir je me couche avec un dragon et le lendemain je me réveil avec deux collines. Mes parents ne m'ont rien dit en ce qui concerne nos origines, j'ai du tout apprendre de moi-même en l'expérimentant. Je ne vous cache que lorsque j'ai perdu ce que j'avais entre les jambes, j'ai pleuré de crainte de ne plus le revoir, heureusement pour moi que c'était vite passé. Bien que nous changeons de sexe à un moment, nous en avons toutefois un primaire, celui-ci étant déterminé à notre naissance, dans mon cas je suis un garçon. Le fait que l'autre soit secondaire signifie qu'à un moment ou autre, nous reviendrons obligatoire à notre état d'origine. J'ai appris avec le temps que ce genre de changement varie selon les individus, il peut se faire plusieurs fois dans la même journée tout comme il ne peut rien se passer pendant plusieurs jours, des mois même et parfois aussi des années. Ça se produit également lorsque notre corps ressent certain changement, que se soit émotionnel ou physique, lorsqu'il se sent en difficulté ou en faiblesse, par exemple à un moment de fièvre ou autre maladie. C'est aléatoire en fait, nous n'y pouvons rien. Enfin, je dis ça, mais il y en a qui parviennent à avoir un certain contrôle dessus. Avec le temps notre race à apprit à être prévoyante en emportant avec elle le plus souvent possible des vêtements de changes qui puisse aller à notre autre moitié. Lorsqu'on va passer d'un côté à l'autre, on le sait à l'avance, on le ressent au fond de nous, ce qui est bien pratique parce que ça nous laisse le temps de nous isoler dans un coin pour pouvoir nous changer, surtout lorsqu'on porte une robe juste avant et que l'on sait que cette dernière n'ira pas forcément avec notre autre apparence, ça nous a évité bien des moqueries.   Les plus puissants d'entre nous arrivent à empêcher la transformation de se produire, ou tout du moins ils parviennent à faire en sorte que celle-ci ait lieu dans plusieurs heures, ce qui est bien pratique. D'autres eux ont un contrôle différent, ils peuvent forcer le changement, mais ceci implique qu'ils ne retrouveront pas leurs états d'origine avant une dizaine de jours. Lors de ces transformations, il y en a chez qui la personnalité change un peu, mais en général seul notre manière de penser change très légèrement, s'adaptant à notre actuel, ce qui ne fait pas de nous une personne complètement différente, au contraire, on reste la même. En tant que fille on s'intéressera à des choses auxquelles on n'accorde pas trop d'importance en tant que garçon et vis-versa.  Tout ceci est bien compliqué comme vous pouvez les voir. En gros pour résumer, il vous faut juste savoir que bien que je sois un garçons, il m'arrive de devenir une fille et inversement, c'est la même chose pour mes parents et ma sœur. Et je dois bien vous avouer une chose, lorsque son corps devient celui d'un homme, sa beauté reste toujours aussi incomparable.

    C'est donc dans ce genre d'environnement que j'ai du grandir, voyant par moment mon père avec un corps de femme et le contraire pour ma mère. C'est vraiment troublant parfois et il n'est pas rare que  je fasse des cauchemars la nuit, heureusement pour moi que ma sœur a toujours été à mes côté. En grandissant je faisait la fierté de mes parents, leurs yeux scintillaient comme des diamants à l'idée de me voir gouverner. Ma mère est charmante, et en plus d'être la femme du chef du clan elle est également une talentueuse pianiste. Pour ce qui est de mon père, lui c'est un vrai séducteur, toujours en proie à la taquinerie sans pour autant franchir la limite, il sait jusqu’où il doit s'arrêter et sait faire preuve de force et d'autorité. Rien qu'être à côté de lui fait peur par moment, on se sent facilement écraser par sa simple présence, il émane de lui une puissante aura qui montre bien qu'il n'est pas le dirigeant du clan pour rien. Il en impose et il n'hésite pas à le faire ressentir aux autres. Douce est la symphonie qui vient chatouiller vos oreilles, mélancolique est votre cœur à votre éveil, une voix mélodieuse et pénétrante se fait entendre, une vision alléchante qui se fait ressentir à travers de notre corps lorsque l'on pose les yeux sur ma sœur lorsqu'elle se met à danser et chanter pour accompagner ma mère. Être le digne héritier dans ce genre de famille n'est certainement pas chose aisé. On est alors seul face à tout, que ce soit pour porter la fierté, le fardeau de cette dignité sur mes épaules, ou subir une éducation autoritaire. Il n'est pas étonnant, tout petit déjà, que je me sois forgé un esprit et vif et espiègle. Je n'avais pas d'autre choix que de me montrer obéissant, venant même à devenir respectueux envers la nature et tout les être vivants qui peuple se monde. L'élégance de mes gestes me fut éduquée uns à uns par ma même, tout comme l'art instrumental ainsi que la maîtrise de mes pouvoirs. Pour ce qui est de mon père, il m'apporta la force et la puissance d'esprit, accentuant avec le temps sa vivacité. Apprenant les bonnes manières, la droiture et tout un tas d'idiotie qui s'accorde à la haute société, j'ai dù à mainte reprise faire preuve de mon intelligence et me montrer à la hauteur de mon rang et de leurs attentes. Fort et puissant, sans faille, je n'ai pas le droit de faiblir devant un obstacle, chaque chose doit être franchit, chaque être doit m'être soumis, que se soit moralement que physique, je ne dois pas me laisser faire pas même par ceux qui ont plus d'expérience que moi.  Ma famille, se sont les trois personnes pour qui je porte le plus d'attention, mais ce ne sont pas les seules personnes qui la constituent. J'ai un oncle qui a une allure fier et dominante, ses cheveux en bataille font trembler et son regard fait bouillonner votre sang lorsqu'il se pose sur vous. Frère de mon père, bien qu'ils se ressemblent presque de visage, ils sont pourtant d'une grande différence en ce qui concerne l'atmosphère qu'ils dégagent ainsi que l'intensité de leurs regards. Comment se nomme t 'il ? Alexander. C'est un homme qu'il vaut mieux éviter malgré l'air enfantin qu'il aime parfois se donner.  Tous les deux ne peuvent pas s'entendre, à chaque fois qu'ils se parlent c'est comme si la terre se mettait à trembler et que des flammes allez surgir du sol pour tout brûler. D'un certain point de vu c'est tout à fait possible puisque l'un d'eux a ce pouvoir, mais bon. En dehors le fait qu'ils ne peuvent pas se voir, mon oncle a une fille, ce qui par la même occasion fait que j'ai une cousine. Je parlerai d'elle plus tard.

    A l’âge de cinq ans je participais déjà à des réceptions organisés par mes parents, ou bien chez d’autres familles, tout aussi prestigieuse que la mienne. Je n’arrivais pas vraiment à me faire des amis, à cause de ma classe social et de la pression parental qui  m'ôtait toute innocence, en me plaçant déjà des responsabilités d’adulte sur les épaules. Etre un « Hishima», c’est un rang qui doit en imposer, et le très jeune fils devait à tout pris faire maintes démonstrations de connaissances et d’intelligence, de grâce et de courtoisie… On ne venait alors vers moi que dans l’unique but de salué l’hérité du clan, et de constater mon incroyable vivacité d’esprit ainsi que mes conversations d’une distinction impressionnante pour une enfant de cet âge. C’est alors que j'étais seul dans mon coin, occupé à regarder tout ce beau monde s’agiter devant moi tel des lucioles au bord de l’eau, qu’une jeune femme eu l’audace de venir me voir. Une belle et charmante jeune femme, qui me tendit la main pour m’inviter à danser une petite Valse. J'étais vraiment très surpris, mais surtout émue que quelqu’un s’aperçoivent enfin de ma présence, de moi et non pas de mes discours imposés par mes parents. Relevant donc la tête vers cette charmante jeune femme je me suis incliné avec grâce pour lui donné une réponse positive. Un peu gêné même, lorsque ma main vint à entrer en contact avec celle de la jeune femme, ressentant la douce chaleur qui s’en échappait, cette chaleur qui envahissait peu à peu mon cœur et qui me donnais l’impression de flotter à quelques centimètres du sol à chaque pas de danse. Et cette danse dura une éternité…

    Mais même les meilleures choses on une fin, c’est bien connu. Et la musique les força bientôt à rompre la danse. Certain qu’à présent, la magie c’était éteinte, je retrouvais déjà mon regard solitaire. Mais à ma grande surprise la jeune femme resta à mes côtés et me proposa même une promenade un peu plus tard. Pour discuter de tout et de rien. Pourquoi gaspillait-elle ainsi son temps avec un enfant comme moi? Peut-être pour être bien vu ? Mais ne faisait elle pas elle-même partie des grandes familles ? De la classe sociale la plus élevé ? Mais peut être que, comme moi, en avait-elle assez de toutes ces dorures, de ces mensonges hypocrites, de ce monde gravitant uniquement autour de l’argent, de l’honneur et du pouvoir. Peut être voulait elle simplement sourire, et me redonner celui que j'avais perdu.

    Elle avait sûrement ressenti quelque chose chez  moi de différent par rapport aux autres, peut-être parce que je n'étais encore qu’un enfant et que je n’avais pas vraiment encore prit consciences de certaines choses. Elle resta en ma compagnie, presque la totalité de la soirée. Mais le temps de la séparation avait fini par avoir raison de ce moment. Cette soirée avait vraiment était grandiose pour moi, j'avais enfin put faire la connaissance d’une charmante personne, mais aussi de recueillir certaines informations intéressantes.


    La vie est triste malgré le fait que ma sœur soit souvent là pour me réconforter et
    m’encourager. Elle n’a pas pu devenir l’héritière alors elle fera tout pour que son petit frère fasse honneur au Hishima.

    Grandissant à vue d’œil, apprenant aux côtés de mes parents, je m’enrichissais de leurs connaissances ainsi que de toutes les règles de la vie à savoir, du moins une grande partie. Bon certes j'étais jeune encore, dix ans c’est peu mais c’est assez pour que mes parents me laissent sortir seul en ville pour une fois. Étrange non ? Oui c’est bien étrange mais cela ne me dérange pas vraiment, ça ne m’empêche pas de faire mon petit tour dans le monde extérieur et presque inconnu. La formation de cette ville est vraiment belle, l’architecture m'évoque une certaine nostalgie. C’est d’ailleurs en admirant, l’architecture de la ville avec délectation que mon oreille fut l’écho d’un bruit ressemblant à des sanglots. D’où viennent-ils ? Je me le demande, il me fallait trouver cette « appel ». Parcourant alors un bon moment cette mystérieuse ville à la recherche des sanglots perdus. Passant alors devant une ruelle, le son avait légèrement changé, il c’était même intensifié. Les pleurs commençaient à devenir de plus en plus agaçants, il me fallait donc vite les arrêter. S’avançant alors vers la source de tout ce bruit, ma recherche prit fin lorsque je me retrouvais devant une silhouette féminine, à la quelle je tendis même un mouchoir en tissus. Mon regard mystérieux et profond était braqué sur la jeune demoiselle, une enfant vraiment étrange au premier regard. Mais n'ayant nul l'intention de m'éterniser plus longtemps dans ce genre d'endroit, surtout que j'avais encore un tas de lieu à visiter avant de rentrer chez moi, je mis fin à mon observation pour lui tendre la main  à l'aider à se relever. Je ne pouvais pas la laisser seule dans cet endroit sombre et lugubre. En la questionnant j'ai réussi à connaître l’origine de ses larmes, la pauvre petite a été séparée de ses parents. C'est bien embêtant tout ça n'est-ce pas ? Qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse franchement ? J'en ai rien à faire moi, ce n'est pas mon problème. Et pourtant, allez donc savoir pourquoi , je lui ai tout de même proposé mon aide ; me mettant alors à la recherche de ses parents.

    C'est avec  un petit sourire en coin que je l'ai guidé au travers de la ville à la recherche de sa famille, finissant au bout d'un long moment par y parvenir. Ce fut long et agaçant, mais en tous cas, la petite avait arrêtée de pleurer et était même parvenue à me faire sourire un court instant. Je n'ai pas perdu beaucoup de temps pour disparaître, une fois m'être rassuré que tout aller pour le mieux pour elle et ses parents. Je n'ai pas chercher à connaître son nom, et de toute manière si ça avait été le cas, aujourd'hui je ne m'en souviens pas. En ce qui la concerne par contre, elle avait l'air de vouloir connaître le mieux, celui de son sauveur, mais hélas pour elle, j'étais déjà parti lorsqu'elle a voulu me le me demander. En serrant avec tendresse le mouchoir contre elle, elle put s’apercevoir qu'il y avait quelque chose de brodé dessus :  « T.Hishima ». Elle venait alors de se promettre pour remercier un jour ce jeune « Ange », et de  me rendre mon mouchoir…



    Avec le temps j'ai du prendre part aux combats, aux côtés des miens, lors de la guerre. Le sang coulait à flots, alors que je  me contraignais à abattre des opposants avec l’aide de cette nature qu’il aimait tant. N’étant pas du genre à foncer tête baissée dans la masse. Très réfléchit de nature, je me débrouillais sans cesse pour me trouver au bon endroit, et au bon moment, laissant les autres tomber dans les embuscades et m’en sortant toujours impeccablement bien, pour mieux détruire l’ennemie en leur tendant de fabuleux pièges. Est-ce que j’appréciai de voir sans cesse tout ce sang sur ses mains ? Difficile à savoir en réalité, j'étais tellement difficile à cerner… gentil, doux et sensible mais capable de me montrer sadique, vicieux et même très joueur. La guerre vint à son terme en emportant avec elle mon père. De ce fait, j'ai du me contraindre à vivre sous la tutelle de mon oncle. Je ne connaissais rien de ce dernier en faite, et c’est donc en vivant à ses côté que j'en appris beaucoup sur lui, son comportement ainsi que ses activité. C’est à partir de maintenant que tout commence, mon nouveau futur va se montrer bien plus intéressant que ce qu’il avait était jusqu’ici, j'ai commencer d'avantage m'amuser. Certes je participais à des grandes soirées auparavant, aujourd’hui encore je vais  continuer à y participer, mais pas dans le même genre cette fois-ci parce que mon oncle n’est points dans le style à vouloir allez dans des fêtes ennuyeuse. Mon oncle à la joie de vivre la nuit, pratiquant différent jeu tous des plus amusant les uns que les autres. La luxure est son jeu préféré il faut bien l’avouer et de ce fait il allait souvent dans des fêtes organisé par les autres maitres qui sont comme lui, des adeptes du sadisme et de la luxure. S’abandonner au plaisir du corps sous le regard de la lune il n’y a rien de mieux au monde d’après Alexender et les "maitres" dans son genre. J'ai pu voir mon caractère changer un peu, me découvrant un esprit encore plus fourbes mais surtout très manipulateur. J'arrivais à faire des autres ce que je voulais sans me salir une seule fois, mon corps n’a d’ailleurs jamais connu les joies de l’amour corporel. Suivant alors mon oncle partout, m'imprégnant de son sadisme et de son sens de la vie, je trouvais ce nouveau monde déjà bien plus intéressant que l’ancien. Ici au moins je pouvais m'amuser à jouer avec l’esprit des gens sans trop de problème tout en gardant mon corps intact, faisant simplement usage de mon charme pour entrainer certaine proie dans mon filet et les utilisé comme bon me semble. Mais  je remarquais une chose importante dans le comportement de mon oncle, jamais il ne leurs faisait de mal, il prenait soin des personnes avec qui il s’amusait malgré son caractère un peu rebelle et cruel. Mais un soir il décida de montré son vrai visage à son petit héritier, me montrant pourquoi il faisait tout ça, pourquoi il se rapprochait de tant de maitre et pourquoi ont entend plus parler de certain…Mais cela vous le saurez plus tard lorsque se sera à mon tour de faire la même chose, de prendre le flambeau et de m’extasier d’avantage.

    (a partir de la, j'utilise la troisième personne du singulier. Je reprend à partir d'un ancien perso. )

    Le temps passa et le jeune Démon que j'étais atteint l’âge de mille deux-cent ans. C’est maintenant que tout ce joues, mon oncle avait décidé de me mettre à l’épreuve et donc de m’emmener dans une autre fête.  Il avait prit soin de se renseigner sur certaines personnes qui seront présente lors de cette « fête » luxueuse est perverse. De loin elle à l’air d’être une soirée parfaitement normal pour la haute courtoisie mais en faite ont ne sait jamais ce qui se cache dans les ténèbres de ce genre d’évènement. Y allant alors tous les deux, ont pouvait alors voir deux lueurs rouges, ils avaient tout les deux la même couleur d’iris et c’est pour cela qu’ont à l’impression de voir un père et son fils…Aucun détail particulier sur la salle sera donné mais surtout sur trois personnes qui ont attiré l’attention du jeune homme. L’un se nomme Yasha, un homme assez charmant physiquement que travail en tant que vétérinaire, il se montre assez distant envers les autres mais il à un esprit très intelligent. Une personne assez sympa quand ont y regarde bien avec qui il a pu discuter un long moment en compagnie de deux autres hommes qui sont un peu dans le même genre qu’Alexender, peut-être même pire. Yasha avait un humain assez turbulent d’après ce qu’il à pu entendre sortir de sa bouche, cela ne devait pas êtres tous les jours faciles pour lui. Tous les deux de bon ami on dirait bien, un bourré d’argent qui travail dans les finances tandis que l’autre s’occupe d’un casino. L’un est plus mignon que l’autre et cela ce remarque bien vite lorsque l’on observe le comportement de la gante féminine face à leurs sourire. D’après ses sources d’information Sem, le plus bourg des deux a en sa possession un jeune humain qui doit normalement avoir sept ans. D’ailleurs celui-ci à une bien grande bouche et il à l’air de vouloir se séparé de son « jouet » le plus vite, n’hésitant pas une seul seconde pour essayer de le vendre à qui que ce soit. Malheureusement pour lui il est tombé sur un duo bien trop particulier. Certes tout les deux fourbes et manipulateur, étant l’épreuve du plus jeune des deux, celui-ci tenta une approche avec l'homme aux cheveux noirs. Il essaya de s’en faire un ami et c’est ce qu’il arriva à faire sans trop se forcer en plus de cela, se fut même assez facile, il à juste fallu lui faire croire qu’il était peut-être intéressé par son humain. Le bouche à oreille et l’envie débordante de vouloir vendre son humain le rendait un peu faible, plusieurs informations croustillantes vinrent aux oreilles du jeune homme qui grava chaque détail en mémoire. Ainsi donc son jeune humain avait était enfermé pendant quatre ans avec une chaine autour du cou relié à un mur au fond d'une cave, il s’amusait à se servir de lui, à le faire souffrir autant qu’il le souhaité…Vraiment cette personne est d’un cruel répugnant, mais ont ne pouvait pas lui en vouloir, il est un humain avant tout, possédant ses propres vices et défauts. Il était temps que le petit passe à l’action, qu’il montre qu’il peut succéder à l’activité de son oncle .

    C’est alors qu’un soir parmi les autres, il faisait nuit noir et le jeune homme n’était pas dans son lit ni dans son fauteuil mais dans la cave. Que fait-il là-dedans ? Une chose est sûr, ce n’est pas de son plein gré qu’il s’y retrouve. En effet il à eu la visite de quelques personnes dont l’une se trouve être Tsukasa, celui qui se disait être surement son acheteur concernant le petit humain. Il est grand temps de lui faire payer tout ce qu’il à fait endurer à cet enfant qui ne lui a rien demandé, mais de quel manière ! Là est une question intéressante mais une chose essentiel apparaitra…Ils vont l’humilier pour le faire regretter de s’être ainsi vanté mais ce n’est pas dit qu’il reverra la lumière du jour après. Il avait les mains attaché dans le dos, une cordes ou une camisole utilisé pour les gens qui sont dans le genre sado maso, pour les accros des jeux pervers. Il ne pouvait rien faire malgré les pouvoirs qu’il avait en sa possession. Là l’amusement commence vraiment, ils lui ont tout d’abord mit un collier autour du cou pour ensuite le mettre dans une cage, lui faisant ressentir ce qu’il avait fait subir à l’enfant. Mais là n’est rien, il ne souffre pas, il en prend juste pour son égo surtout lorsque plusieurs flash d’appareil photo se faisaient apercevoir. Pas de grande torture parce qu’il ne faut pas laisser de trace mais simplement un petit excitant d’injecté pour qu’il devienne fou tout en restant isolé des moindres personnes qui aurait pu le soulager…Il eut ensuite quelque mal au ventre, au cœur et divers endroits internes à l’aide des drogues de l’équipe du jeune homme . Il fallait mettre fin à tout cela et se fut donc quelques jours plus tard que la mort du « monstre » fut annoncé, soit-disant a-t-il était emporté par une maladie quelconque...Bizarre vous ne trouvez pas ?

    Huit mois se sont écoulé depuis le petit jeu avec le petit sado, Tsukasa restait le même, vivant encore avec son oncle et participant toujours à des soirées de débauche sans pour autant perdre ce qu’il a de plus pur chez lui. Enchainant d’ailleurs jeu sur jeu il parvient à se faire connaître pour sa musique mais surtout son charisme imposant. Alexender prenait toujours autant de plaisir avec la gante féminine et il continuait de faire des démonstrations de pur sadisme à son neveux. C’est amusant de le voir faire mais lui , gardait tout de même sa propre façon d’agir, il est plus calme et réfléchit, il préfère prendre le temps avant de mettre fin à quelque vie trop cruel. Connut de partout que ce soit chez les escrocs que dans les marchés noirs, les deux hommes Hishima savaient se faire connaître pour leurs grande richesse ainsi que leurs activité plus que particulière. Maintenant dans le collimateur des autres « maitres » pervers et vicieux qui aime offrir des spectacles, le duo fut invité chez un genre de baron. Un homme vraiment très âgé nommé Léonard. Sa richesse lui a permit de faire naître une salle d'exposition...Pas n'importe quelle exposition toutefois, mais vous en saurez d'avantage par la suite. Dans cette salle se trouve une scène au milieu avec des barres de fer permettant à des danseuses de se déhanché un peu, de l’autre côté ou plutôt un peu partout se trouver des colonnes dont lesquelles sont toutes composées de cages. Dans chacune d’elles il y avait des jeunes femmes qui se forçaient de sourire et danser, mais aussi à faire des choses bien pire, pire dans le sens vraiment très pervers et loin d’être dans l’abstinence. C’est lors de ces soirées qu’un bon nombre de personnes influentes tous plus pervers les uns que les autres se réunissaient, d’ailleurs il y avait même un couple assez amusant. Une très belle dame aux cheveux longs et châtain avec des yeux d’un vert inimaginable portant le nom de Mio, tandis que son compagnon nommé Junsu avait des yeux bleu ciel, une couleur vraiment belle qui nous emporte loin de cette soirée. Un duo vraiment agréable à voir, ils sont tout les deux très vifs et vicieux, aimant se déhancher et s’imposer, n’hésitant pas à montré qu’ils sont là et qu’ils ont de l’argent pour faire la fête. D’après ce qu’ils ont put lui donner comme information, Junsu travail en tant qu'acteur tandis que Mio bosse dans un casino, ils ont aussi une « servante » à la maison mais ils ne lui ont pas dit son nom. Peu importe parce que ce qui intérèsse le plus les deux Hishima c’est surtout le maitre de la soirée, le vieux Léonard. Un Physique assez repoussant c’est vrai mais il ne faut pas le lui dire…Il faut avoir faim pour jouer avec lui ou bien y être forcé. Bon c’est vrai que discuter avec lui est toujours intéressant parce que pour son grand âge il a toujours quelque chose du passé à raconter. Mais malgré cette qualité sympathique il y à bien trop de défaut, sa perversité est grande et profonde, son égoïsme est sans limite. Ce qui n’a pas plus au jeune homme c’est ce qu’il fait à ses soumises. Il abuse d’elles, il les force à se trémousser et coucher avec plusieurs personnes tout ça pour le simple plaisir ou peut-être même l’argent. C’est pour cela qu’ils sont tous les deux venu ici, dans le but de faire connaissance avec lui pour pouvoir faire comme il y à huit mois. Mais la pour le moment ils s’amusèrent à regarder les charmantes demoiselles un peu folles pendant une bonne partie de la nuit, Alexender jouant comme d’habitude avec elles. Pendant à peu près plus de cinq mois Tsukasa et le vieux « bouc » se sont côtoyer jusqu’enfin l’opportunité se présenta à lui, l’heure des adieux était proche. Aucune pitié pour lui, parce que c’est dans le noir que le viel homme avait put voir deux yeux d’un rouge pire que le sang face à lui, une main se posant sur sa bouche pour lui injecter un poison qui accéléra son rythme cardiaque jusqu'à ce que son cœur ne puisse plus tenir. Il ne l’avait pas torturé parce que cela n’aurait servis à rien, en plus il se faisait vieux alors autant achever sa vie le plus rapidement possible non ?

    Quelques mois plus tard, Tsukasa prit la décision de faire une petite pause dans son mode de vie et de partir un peu à la découverte d'un autre térritoire, s'installant dans un manoir qu'il avait fait construire. Il a décidé de prendre place à Hiroyuki, une ville qui s'accorde parfaitement avec les activités sinistres de son oncle. Un jour, la famille Hishima avait décidé de recruter de nouvelle tête pour rejoindre la grande liste du personnel.  Parmi ces charmantes personnes se trouvait une femme qui attira son attention sans trop savoir pourquoi. Cette fille était en réalité la petite fille qu’il avait un jour aidé à retrouver sa famille. Elle tenait fermement dans sa poche le mouchoir qu’elle avait gardé en souvenir de cette rencontre. Rejoignant alors les rang du personnel de la famille, elle trouva un jour le courage de l’aborder alors qu’il se trouvait seul dans le jardin, pour lui tendre le mouchoir en question, baissant la tête d’un air gêné. Ce jour-ci Tsukasa apprit qu’elle était une démone, qu’elle avait tout fait pour le retrouver, quitte à devenir servante… Touché par les mots de cette jeune démone, il prit la décision de la prendre une nouvelle fois sous son aile. Avec le temps, cette servante était devenue une amie sur qui il pouvait compter et auprès de qui il trouvait du réconfort. Loin d’une relation charnelle, le jeune démon la trouvait bien trop précieuse pour la toucher… Elle était son amie, la seule qu’il avait d’ailleurs.






Bas les Masques ; IRL.




      ▬ Pseudonyme : Tsukasa
      ▬ Âge : 21 ans
      ▬ Avis, Conseil à Donner ? : Pas actuellement
      ▬ Comment avez vous trouvé l'adresse de notre forum ?  : Top site
      ▬ Personnage sur l'Avatar : Reizei Kuga du manga Stray love hearts
/span


Dernière édition par Tsukasa Hishima le Sam 2 Nov - 18:30, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Dim 12 Aoû - 10:44

    Bienvenu ! J'aime beaucoup ta fiche, hâte de voir la suite ! ^-^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche personnage
Maître: Aucun
Race: Elfe noir
Armes/Objets: Aucun
Game Mistress

Messages : 191
Date d'inscription : 15/02/2010
Age : 24
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Dim 12 Aoû - 11:13

salut ~ bienvenue à toi, mais le poste d'empereur d'azura est déjà pris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness-unleashed.superforum.fr
Maître démon
avatar
Fiche personnage
Maître:
Race: Démon
Armes/Objets:
Tsukasa Hishima

Messages : 5
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 26
Localisation : Pas bien loin de toi

MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Dim 12 Aoû - 11:19

Arigato.

Ah ? Désolé, je ne savais pas. C'est que dans la liste des postes important, j'ai vu que c'était libre donc j'ai cru pouvoir postuler.
J'imagine donc que la fiche n'est pas complètement mise à jour. Du coup, est-il possible de me dire quel sont les postes encore libre ?

Histoire que je puisse voir ce que je vais faire de mon personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fiche personnage
Maître: Aucun
Race: Elfe noir
Armes/Objets: Aucun
Game Mistress

Messages : 191
Date d'inscription : 15/02/2010
Age : 24
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Dim 12 Aoû - 11:42

il y a un poste pour travailler en tant que directeur de prison, ainsi que l'empereur d'hiroyuki, de plus, la telekinesie ou la lumière sont pris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness-unleashed.superforum.fr
Maître démon
avatar
Fiche personnage
Maître:
Race: Démon
Armes/Objets:
Tsukasa Hishima

Messages : 5
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 26
Localisation : Pas bien loin de toi

MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Dim 12 Aoû - 12:07

Je vois je vois.

Dans ce cas, si possible, j'aimerai bien postuler pour être l'empereur d'Hiroyuki.

En ce qui concerne le pouvoir, pas de problème, j'hésite encore là-dessus, j'avais mis ça juste en attendant.
J'en conclu donc qu'on ne peut pas avoir les mêmes pouvoirs que d'autres. Est-ce qu'il y aurait une liste quelque part qui pourrait m'aider ?

Si non. Alors je me permet de faire quelque proposition de pouvoir pour mon personnage. Si certain ne sont pas disponible, serait-il possible de me le faire savoir ?

Il y aurait donc Les ténèbres: Enfin, le contrôleur de se pouvoir peut matérialiser des armes et des objets avec les ténèbres, tel que des sabres, une corde, un fouet et j'en passe. Les ténèbres peuvent se manifester sous plusieurs formes et de différentes façons, suffit d'avoir un peu d'imagination. Elles peuvent rendre un objet invisible en le cachant dans l'obscurité, comme si l'objet en question se retrouve dans une autre dimension. ( seulement des objets, pas d'être vivant, du feu et autre. )

Le pouvoir de l'air.

Le pouvoir de l'eau.

Pouvoir spatio-temporel: Pratique pour franchir une distance de dix mètres en seulement un pas, ça peut donner l'effet de se déplacer rapidement alors que ce n'est pas le cas. C'est aussi avoir des poches comme le sac de Mary Poppins. On peut également stocker des objets dans un espace, une autre dimension et les faires ressortir quand on veut. ( tel que les épees de Gilgamesh dans fate/Zero.

Soumission de l'âme: Ce n'est rien d'autre qu'une sorte d'hypnose en fait. Bien que celle-ci s'associe d'avantage aux vampires. Son champ d'action peut se faire sur un rayon d'une dizaine de mètres et sur plusieurs personnes. Avec ça, il n'est pas difficile de soumettre une personne et de la contrôler. L'hypnose permet de jouer avec l'esprit des gens, leur cerveaux, le moteur qui permet au corps de fonctionner. Une information en moins et le cerveau peut vous empêcher de parler, de bouger, d'entendre. Tout est dans la tête. Il peut tout aussi bien fouiller dans vos souvenir que vous en implanter, mais jamais il ne pourra vous les effacer. Lorsqu'on sait bien s'en servir, contrôler un corps et l'obliger de faire quelque chose est vraiment très simple. Avoir la possesion de son cerveau et de son âme, vous pouvez lui faire oublier certaine parti de son système de commande. On se comprend. Un usage trop excessif de ce pouvoir mettra en jeu la santé du vampire, lui donnant une plus grande soif de sang, lui donnant également des maux de tête, des pertes de connaissance, et autre.

Y a également un autre style de télékinesie. Enfin, je dis ça, mais c'est plutôt quelque chose du genre de Elfen Lied. Avoir des bras/vecteur invisible qui peuvent s'étendre sur deux ou trois mètres.


J'aurai une question. Etant un démon, je me demandais s'il était possible que Tsukasa appartienne à un genre de race ou parfois, sont corps change de sexe, qu'il devient une femme sans que se soit neccessairement un pouvoir. Que se soit plutôt quelque chose de naturel dû à certaines de ses origines et sur quoi il n'aurait d'ailleurs aucun contrôle. Son corps peu changer à tout moment. Son esprit resterait le même toutefois. ( quoique, je me penche encore sur la question là-dessus. )

Voilà voilà, et désolé pour le dérangement ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fiche personnage
Maître: Aucun
Race: Elfe noir
Armes/Objets: Aucun
Game Mistress

Messages : 191
Date d'inscription : 15/02/2010
Age : 24
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Dim 12 Aoû - 12:14

Bon bon bon, merci d'être si patient, je t'avoue que je suis à la bourre pour certains détails. Cependant, si tu es un empereur, il serait très très judicieux de faire une femme vu que les trois autres sont hommes, ça ferait originale, ensuite, ce n'est qu'une suggestion.

Ensuite, comme pouvoir, bah mon personnage a les tenebres mais en style "matière noire destructeur" et non pas invoquer des armes, donc si tu invoquait des armes, ce serait bien autorisé, ensuite, l'air est pris et l'eau est à voir. Le pouvoir de soumission de l'âme, et bien c'est un bon pouvoir, tout autant que les vecteurs de dyclonius.

Finalement, pour ta race oui, il existe des tonnes de clan nobles parmis les démons, alors tu n'as qu'à inventer un clan et dire qu'il existait depuis beaucoup de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness-unleashed.superforum.fr
Maître démon
avatar
Fiche personnage
Maître:
Race: Démon
Armes/Objets:
Tsukasa Hishima

Messages : 5
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 26
Localisation : Pas bien loin de toi

MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Mer 22 Aoû - 17:28

Tout d'abord, merci pour m'avoir répondu aussi rapidement. Je sais que de votre côté vous devez être occupé.

(je me suis permis de supprimer mon message pour en reposter un autre, ça évite le flood et le double-post.)

Donc voila, C'est pour signaler que j'ai terminer ma fiche de présentation.

En ce qui le concerne le pouvoir, j'ai prit celui de la soumission de l'âme. Niveau physique, j'ai fait un mixte fille/Garçon et j'ai mit une image en spoiler montrant mon perso sous sa forme féminine.

Pour mon histoire, elle est reprise à partir d'un ancien perso que j'ai vu mourrir plusieurs fois...Enfin, les forums sur lequel il était sont mort. Du coup, je me permet de le rejouer ici avec certains changements.

Il y a certainement des fautes et je m'en vois désolé d'avance. J'ai fais ce que j'ai pu pour en corriger une partie, mais bon, je suis très très loin d'être parfait en français malheureusement. Si quelque chose dérange dans l'histoire et dans l'ensemble de la fiche n'hésitez pas à me le signaler. ( je n'ai pas beaucoup parler de la guerre et tout ce qui concerne son poste d'Emperreur, c'est encore flou pour moi-même.)

Donc voilà, je vous laisse voir tout ça ^^. Bon courage et encore désolé en avance pour vos yeux ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Jeu 23 Aoû - 10:19

Bienvenue =D

Ne t'en fais pas, tu ne fais pas autant de fautes que ça (ou les plus communes, rien de bien grave ^^).

Ton histoire est captivante *_* Vivement que tu sois validé(e) Wink
A très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   Ven 24 Aoû - 4:44

*Ramasse les morceaux de cerveau un peu partout.* Ah oui bienvenue sur le forum & je valide ta fiche ! *Ne va plus lire autant dés le matin //panw//* Bon rp & amuse toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tsukasa Hishima ~ koyoi wasubete derishasu <3 [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» je croyais que c'était terminer...
» Nam Mok Li(terminer)
» [Aide pokédex] TERMINER ! 719/719
» Imne le Démon Lumineux [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-