AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Un nouvel achat [PV Kiyoko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


MessageSujet: Un nouvel achat [PV Kiyoko]   Jeu 28 Juin - 12:57

Incompétence. C'était ce qu'elle supportait le moins chez les autres. Qu'ils soient à la traîne, qu'ils soient longs à la détente. En soi, tout ce qu'ils faisaient mal et qu'elle devait faire à leurs places. Elle pourrait le faire elle-même mais les basses besognes, cela faisait longtemps qu'elle ne les accomplissait plus. Et encore moins depuis qu'elle vivait sur cette île. Une bien magnifique île, si vous lui demandiez son avis. Ici, elle pouvait agir comme elle le désirait sans être soumise au jugement de ses proches et du monde en général. Elle pouvait se montrer aussi exécrable, aussi peste qu'elle le voulait ; elle paraîtrait toujours normale et même plutôt faible par rapport à certains démons qui habitaient l'île. Le plus grand atout de cet endroit, c'était les esclaves. Ici, elle pouvait avoir légalement des esclaves. Quand elle était chez elle, elle se servait déjà des autres, les traitait comme des chiens mais ce n'était pas légal et elle devait agir dans le plus grand secret. Néanmoins, même si elle adorait pouvoir avoir des esclaves, elle n'en avait aucun. Tous ses esclaves lui étaient prêtés par le démon qui l'avait prise sous son aile. La raison ? Aucun n'arrivait à tenir le rythme de vie de la jeune femme. Elle était fêtarde, susceptible, exigeante et surtout insupportable.

Toutefois, aujourd'hui, elle désirait retenter l'expérience. Elle s'était alors levée de bon matin. Le ciel était encore rougie par l'arrivée du Soleil, les rues étaient désertes mais le marché devait déjà être ouvert à cette heure-ci. En prenant la peine de se lever si tôt, elle se gardait aussi le droit de trouver et d'avoir le meilleur choix. Les esclaves seraient moins fatigués de rester debout, auraient été moins souillés par les pelotages et autres attouchements des potentiels clients. L'air était plutôt frais pour un matin, vêtue d'un mini-short et d'un t-shirt large dévoilant l'une de ses épaules et mettant en valeur un décolleté aguicheur. Marchant d'un pas assuré, la belle demoiselle ne tarda pas à arriver au marché. Comme prévu, les geôliers étaient déjà entrain d'installer leur marchandise, de façon brusque et violente. Profitant du peu de foule qui était présente, la demoiselle brune longea les différents stands observant les divers esclaves mis en vente.

Difficile et exigeante comme elle l'était, aucun des hommes et aucune des femmes ne lui convenaient. Au bout d'un moment, Lisa s'assit au bord d'une estrade, fatiguée. Si elle continuait de tourner en rond, elle finirait par sortir de ses gongs. Les cris et les appels des vendeurs n'arrangeaient rien et lui donnaient une migraine monstre. Elle n'aurait pas du faire la fête à jusqu'à pas d'heure. A bout de nerfs, la belle laissa éclater sa colère sur un client qui cherchait trop à négocier son prix. Lisa jeta son dévolu sur l'esclave qu'il tentait d'acheter. C'était une magnifique jeune femme, elle devait l'avouer et elle semblait valoir son pesant d'or. Il ne fallut pas une minute à la brune pour se décider à lancer l'assaut.

Quelles sont ses compétences ? Est-elle en bonne santé ? A-t-elle déjà été utilisée ?
Revenir en haut Aller en bas
Esclave Humaine
avatar
Fiche personnage
Maître: /
Race: Humaine.
Armes/Objets: /
Kiyoko Minami

Messages : 35
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 23
Localisation : Au même endroit depuis longtemps.

MessageSujet: Re: Un nouvel achat [PV Kiyoko]   Dim 1 Juil - 17:16

Vivre pour être un objet. C'était se qu'il fallait se dire pour être une « bonne esclave ». Chaque jour dans le miroir, dans votre tête, malgré certaines tâches ingrates qu'on pouvait vous ordonner de faire. Après tout, un objet n'avait pas de désir. C'est donc dans cette nouvelle optique de vie que la jeune Kiyoko se réveilla paisiblement, comme à son habitude. C'était toujours mieux qu'un réveil brutal, non? Oui. Faisant sa toilette, elle se répétait cette même phrase. Pourquoi finissait-elle toujours par revenir dans cette maudite cage de m*rde! Mais bon, ça irait. Tout allait toujours bien pour elle de toute manière. Maintenant habillée d'une robe blanche traditionnelle, elle prit sa brosse et l'un de ses voiles afin de protéger son crâne du soleil. Elle se démêlait toujours aussi tranquillement les cheveux, jusqu'à ce qu'un homme d'un certain âge vienne se mettre en face d'elle. Comment pouvait-on autant parler de si bonne heure? La jeune bronzée le regardait avec ses yeux verts dans un silence profond, comme pour faire remarquer sa présence aux vendeurs. Yoko réussit néanmoins à finir de se coiffer sa longue chevelure d'ébène, tandis que l'un des vendeurs commençaient à parler. La jeune humaine se demandait s'ils allaient réellement la faire partir avec ce type. Oh et puis depuis quand faisaient-ils acte d'une quelconque pitié pour un esclave? Uniquement quand le client tentait de marchander un prix. Beaucoup trop, même et elle en vînt à se demander si elle ne méritait pas mieux que ça. Et apparemment si, puisque le vendeur commençait à lui faire part de son agacement en lui en désignant d'autres dans les prix qu'il désirait. Et une étrange cliente le fit également! Les yeux écarquillés, elle l'écoutait et la regardait dans cette étrange colère qu'elle ne comprenait vraiment pas. Et finalement, si. Quelle idiote! Cette jeune brune aux courbes bien proportionnées désirait simplement l'avoir. Cette inconnue semblait être d'attaque de bon matin en tout cas, et commença à enchaîner elle aussi sur des questions plus précises. Le vendeur posa une main sur sa cage pour s'y appuyer, et recommença dans ses discours. Ménage, danse et cuisine dans ses compétences, santé sans problèmes, mais il eut un léger rire pour sa dernière question. La jeune esclave releva sa tête et baissa le voile sur ses yeux. Non mais qu'est-ce qu'elle insinuait par là? Elle plaqua cheveux et voile afin de boucher ses deux petites oreilles. Quelle genre de réponse allait-il oser lui donner?

Sa cage s'ouvrit alors, et elle fut entraînée au dehors sur ses deux jambes. Un geste pas trop brutal, mais pas dans la douceur non plus, il ne faut tout de même pas exagéré! Elle eut alors droit à une étrange étreinte de la part du démon, et peu rassurée, baissa la tête vers ses pieds nus. Un doigt s'amusant à faire des allers-retours sur l'arête de son nez. Un petit balancement de pied. Effrayée? Elle? Non~. Qui pourrait avoir peur? Il faudrait être une esclave. Et c'est ce qu'elle était, d'où cet état de stress.
« Hé bien pour le savoir, il faudrait peut-être que la demoiselle daigne répondre, n'est-ce Kiyoko?»
Mais un silence fut de nouveau sa réponse. Et au bout de quelques petites minutes, elle releva le voile de ses yeux et put enfin la voir réellement de face.
« Ce... Peut-être... Ça dépend?»
Et la bronzée redescendit le voile sur ses yeux saphirs. Elle se sentait vraiment nulle d'avoir pu répondre quelque chose comme ça. Répondre par une supposition et une question. Le bras du vendeur se fit plus ressentir sur sa taille et ventre, lui faisant comprendre d'arrêter ce petit « manège ». Elle regardait à nouveau vers ses pieds, et fut entraînée avec la cliente dans la même pièce que la première fois qu'elle était sortie de là. Et rien n'avait changé pour autant : les mêmes rideaux, poufs, coussins, meubles... Minami prit alors place et s'installa confortablement.

« Par déjà utilisée vous vouliez savoir le nombre de maîtres que j'ai eu, n'est-ce pas?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Un nouvel achat [PV Kiyoko]   Ven 6 Juil - 19:34

Ce client, elle voulait l'étriper. Si ses yeux avaient été des revolvers, le vieil homme serait déjà mort depuis belles lurettes. Ses maux de tête allaient en empirant rien qu'au son strident et incroyablement dérangeant de sa voix. Même le vendeur semblait en avoir son compte. Depuis quand marchandait-on autant et surtout si mal ? Les yeux en flamme, la belle devança l'empêcheur de tourner en rond, posant des questions au geôlier. Elle fut toutefois étonnée de découvrir que l'esclave valait bien son prix ce qui n'était pas souvent le cas des autres. Non seulement, la jeune femme avait un physique plus qu'attrayant mais elle réunissait aussi toutes les qualités et les compétences que Lisa attendait d'une esclave ; elle avait même un bonus, elle savait danser. Il était désormais hors de question pour que la brune la laisse s'envoler dans les mains d'un vieillard lubrique ou d'un démon grossier. Il lui fallait un maître raffiné et elle pensait répondre à ce critère.

Détournant son regard de celui de vendeur, Lisa décortiqua les moindres faits et gestes de sa nouvelle proie. Celle-ci avait des réactions plutôt étranges. Elle semblait nerveuse à jouer tantôt avec son voile, tantôt avec ses cheveux et tantôt à se toucher l'arête du nez. Et même si Lisa ne le montrait pas, elle n'aimait pas la façon dont le démon touchait son futur jouet. Debout et bouchant la vue du précédent client, la belle assistait à un bien étrange spectacle. L'esclave ne savait visiblement pas quoi répondre à la dernière question de la jeune femme. Le vendeur semblait trouver un certain intérêt à laisser sa marchandise répondre à sa place. Pas bête, elle devait être la mieux placée pour ça. Pourtant, elle bredouilla une phrase presque incompréhensible qui ne lui apprenait rien du tout...à part que l'esclave savait elle aussi retourner une question.

Comme la bronzée ne semblait pas se décider, elles furent toutes deux entraînées dans une seconde salle. Le pot-de-colle avait l'air de vouloir les suivre mais Lisa le planta là d'un regard noir. Elle voulait discuter au calme. La pièce dans laquelle elles débouchèrent avait quelque chose d'exotique mais Lisa ne voyait toujours pas l'intérêt d'avoir changé d'endroit sauf celui de se retrouver au calme. Désormais assise sur un pouf, la langue de la jeune femme sembla se délier et elle lui demanda si ce qu'elle entendait par "déjà utilisée" voulait signifier "avoir appartenue à un autre maître". Lisa ne prit pas la peine de répondre tout de suite, elle commença d'abord par faire le tour de la pièce, laissant son regard se balader ça et là. Ensuite, elle s'approcha de la brunette et s'amusa à soulever son voile. Pour finir, elle prit place en face d'elle, s'installant dans un pouf, gardant le dos droit, les mains sur les genoux.

"C'est bien ça. As-tu déjà eu des maîtres ou des maîtresses par le passé et jusqu'où êtes-vous allés ? Comprends-moi bien, je n'aime pas partager...surtout pas quand mon nouveau jouet semble de qualité. Ah et quel est ton prénom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Esclave Humaine
avatar
Fiche personnage
Maître: /
Race: Humaine.
Armes/Objets: /
Kiyoko Minami

Messages : 35
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 23
Localisation : Au même endroit depuis longtemps.

MessageSujet: Re: Un nouvel achat [PV Kiyoko]   Lun 9 Juil - 18:43

À quel genre de jeux étranges jouait donc cette demoiselle? Kiyoko venait tout juste de s'installer et décompresser un peu de l'étreinte assez perturbante que déjà cette inconnue commençait avec ses mains elle aussi. En plus de ça, ça semblait l'amuser! Attendant toujours une réponse de sa part, elle se contenta de baisser complètement son voile sur ses épaules. La pièce étant immunisée contre la chaleur, il n'y avait aucune raison qu'elle le garde sur ses cheveux. Yoko la regarda enfin s'installer, droite comme un " I " ( ou un " T ", selon les goûts ) maintenant que ses minutes découvertes de la pièce devaient être finies. Le pire dans tout ça était qu'elle ne pouvait même pas lui en vouloir puisqu'elle faisait la même chose, mais en plus long!, chaque fois qu'elle découvrait un nouvel endroit. Elle releva ses yeux vers ceux de son interlocutrice, intrigants de part leurs couleurs. Vert-gris. Elle rebaissa les siens vers les mains, l'écoutant dans ses paroles et questions. Égoïste en plus ? Hé bien ce n'était pas comme si la jeune bronzée s'amuserait à partir vérifier si l'herbe était plus verte ailleurs. Mais ça, c'était ce qu'elle pensait, malgré son expression faciale quasi-vide. Inexistante.

« J'ai dû en avoir trois, grand maximum, sans aller bien loin, elle se tût alors quand elle comprit le sens, Non. Peut-être une fois, mais ce n'était pas grand chose…»

Tout en parlant, elle essayait de se remémorer chaque instants passés qui auraient pu être un minimum charnel, et un doigt vînt alors se poser sur le coin de ses lèvres, prouvant son état de réflexion. Elle en sortit subitement en se souvenant de certains détails de son premier maître, mais aussi qu'elle n'avait pas tout dit. La jeune esclave lui donna alors son prénom : Kiyoko, et lui retourna la question. La tête relevée, elle regardait sur les côtés avant de reposer son regard sur le visage en face d'elle. L’Égyptienne remit ses cheveux en place d'un simple geste de main, et se redressa légèrement. Dans le silence qui s'était installé, elle se redressa et partit voir à la porte ce qu'il se passait dans le magasin. Il y en avait un à qui cette préférence d'accueil dérangeait ! Toujours le même, et maintenant qu'il n'y avait plus de client, elle savait qu'il allait passer un sale quart d'heure. Et encore !, un quart serait sûrement bien trop long à endurer pour lui. Elle referma la porte, priant intérieurement pour cette pauvre âme errante. La demoiselle se rassit alors et s'excusa, mais également pour la gêne que le bruit allait causer. Préparation intérieure. Les premières violences pouvaient se faire entendre. Kiyoko se contentait de fermer les yeux. Pourvu que ça passe vite ! Elle n'arrivait pas à décrocher cette phrase de ses pensées, et rouvrit ses yeux verts quelques secondes après.

Un certain calme se laissait entendre au bout de la sixième minute, à son plus grand bonheur, et la jeune bronzée lâcha un léger soupir de soulagement, tout en s'enfonçant légèrement dans son pouf. Yoko se redressait subitement, et lui posa une question plutôt simple.
« En quoi vous serai-je utile ?»
Elle préférait savoir à quoi s'attendre avec cette demoiselle,car avec sa précédente question, elle eut une sorte de gros doute. Une simple chose qui avait réussi à légèrement la perturber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un nouvel achat [PV Kiyoko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouvel achat [PV Kiyoko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Achat d'or sur un site tiers, ATTENTION !!!
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Achat de provisions pour un long voyage
» [ACHAT] Codeur php

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPs-