AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Les enchères montaient et montaient, et moi j'attendais l'heure de vérité. - PV Raito ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


MessageSujet: Les enchères montaient et montaient, et moi j'attendais l'heure de vérité. - PV Raito ♥   Dim 26 Fév - 22:58

Je dormais à la clairière d'une forêt, qui était juste en bordure d'une ville dont j'ignorais le nom. Maintenant je le sais, je l'ai entendu sur les lèvres du vendeur : Tokio. Mais ceci me disait pas plus long sur où j'étais, ça me donnait aucune information. Alors je me remémore sans cesse ce qui s'est passé, me demandant comment je m'étais laissé prendre au piège. J'avais marché pendant plusieurs heures à travers la forêt, et ce depuis plusieurs jours. De folle vous me traiteriez, mais on dit que l'Espoir fait vivre, non ? À peine je mangeais, je passais mon temps à vagabonder ci-et-là en attente d'une preuve concrète qu'ils sont encore en vie. Ou s'ils pouvaient apparaître devant moi, ça serait mieux. Arrivant à l'orée des bois, il y avait une ville pas trop loin., qui, cette fois, semblait assez civilisée. Je m'étais laissé prendre par Morphée, qui me hurlait de rejoindre ses bras, de me reposer. Et j'ai succombé. Mais que pouvait-il m'arriver, après tout ? Rien, bien sûr, à part me faire attraper ! Quelle idiote. Impossible, c'était impossible que ça m'était arrivé, et voilà mon cauchemar maintenant réalisé.

En ce moment, j'étais dans une espèce de cage. C'était tout petit, tout crotté. Je détestais ça, et même à en trembler. Ma claustrophobie revenait. Reculée dans un petit coin, mes genoux repliés dans ma poitrine, je regardais les gens qui m'examinait de tous les bords et de tous les côtés. Intimidée, mes ailes avaient tendance à se repliée contre moi. Mais le vendeur il aimait pas ça, car à chaque fois il donnait un coup de pied à la cage qui craquait. De sa voix grave et forte, il me disait des conneries comme : les ailes me cache, mes atouts féminins ne se voyait pas assez donc je ne serais jamais vendue. VENDUE ! Ce mot, je le mangerais, je le chierais, je l'étoufferais, je l'assassinerais. Et puis, pourquoi quelqu'un ne voudrait pas m'avoir ? Une hybride papillon, c'est assez rare. Encore plus si le phénomène en question est beau.

Je fixais les gens d'un regard froid, dur. Un regard pas tout de suite chaleureux. Tout ce que je voulais, c'est me faire relâcher. Ces gens-là, je les haïssais jusqu'au plus profond de mon cœur, de mon être.

« Hybride de race Papillon à vendre ! Soumise, Alix obéira à tous vos ordres et vos désirs sans aucune hésitation ! Une chance à ne pas laisser passer ! » criait le vendeur.

« Grrr... »

Et un autre coup sur la cage! Me taire, je devais ? Ce ... - Calme toi, calme toi Alix - qui m'avait trouvé, se permettait de mentir sur mon cas. Ce ... qui ne voulait d'une poignée d'argent, se permettait de faire ça. Moi, docile ? Vous pouvez toujours rêver. Jamais je me ferais dominer, je déteste ça. J'avais pas l'intention d'obéir, et encore moins de me soumettre.

Les enchères montaient et montaient, et moi j'attendais l'heure de vérité. J'attendais de sortir de cette misérable cage qui me foutait tant la trouille. J'essayais de cacher mes tremblements. Je fixais les gens un par un, m'imaginant ma futur relation avec eux si jamais c'était eux le futur acheteur. Mon futur... Maître. Ce mot avait de la difficulté à passer dans ma gorge. Mes yeux s'arrêtèrent sur un jeune homme. Il paraissait jeune, environ du même âge que moi. Cheveux et regard sombres. Il s'avançait vers moi, et j'avais un mauvais pressentiment. Lui ?


Dernière édition par Alix J. Rosen le Sam 16 Juin - 20:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche personnage
Maître: Aucun
Race: Elfe noir
Armes/Objets: Aucun
Game Mistress

Messages : 191
Date d'inscription : 15/02/2010
Age : 24
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: Les enchères montaient et montaient, et moi j'attendais l'heure de vérité. - PV Raito ♥   Jeu 8 Mar - 21:57

Raito dormait paisiblement ce matin là, ayant un jour de congé, après tout, ses journées de travail en tant qu'empereur le fatiguent énormément, vu à quel point il fait tout pour rendre le peuple de son côté et plus patriote. Un soleil magnifique brillait ce matin là, un soleil presque trop paisible. Cependant, les faits n,en étaient pas là, il sait bien que la seule corruption dans sa ville reste l'esclavage, mais il sait aussi que ... le monde extérieure, la démocratie, laissant tous se croire égaux n'engendrais que plus tard, la destruction humaine. Il réfléchissait dans son rêve ... il s'expliquait à lui-même sa propre raison d'être. Pour faire simple, avec la démocratie, il y eut beaucoup trop de problèmes à rendre tout juste et équitable pour tout le monde, beaucoup trop de gens avaient des rêves trop insensés et hors de leur porté, et finalement, des tas de personnes ayant un problème mentale et qui le caches trop bien ont put prendre le pouvoir, et ces gens là, voulant rabaisser les autres à leur tour, finirait un jour ou l'autre par détruire l'humanité toute entière, comme quoi, le système impériale n'avait pas été inventé pour rien, ça reste la meilleure façon de mettre de l'ordre et de la sécurité, même si des sacrifices doivent être faites, c'est toujours mieux que de s'entêter à résoudre des tas de problèmes et de laisser la liberté trop haute aux gens. Il se leva enfin, finit de rêver, finit de se reposer, raito se leva et enfila ses vêtements. En se levant, il alla prendre une petite douche et sortit de la maison, n'ayant que faire de son temps libre de grande matinée, il décida alors d'aller jeter un coup d'oeil au grand bruit qui venait d'à sa droite lorsqu'il sortit pour prendre la rue. Marchant de vitesse assez à rythme, il arriva cependant suffisamment vite pour voir une belle esclave, qui avait des vendeurs plutôt louches. Il se dit alors simplement *pourquoi à chaque fois, ce n'est pas un gentleman qui vient vendre des belles esclaves comme celle-ci ? ils faut toujours qu'ils aient l'air louches, et je n'aime pas ça dans ma ville ! Bref, je ne vais pas leur causer du tord pour mes impressions personnels tout de même !* Il s'en approcha alors, souriant comme toujours et les regardèrent, puis, dirigea son regard vers la jeune fille. Envoyant directement un regard plutôt sombre, il sourit faiblement et lui fit un clin d'oeil. Se tournant vers les vendeurs.

- combien ? combien pour la libérer de vos griffes et la mettre entre les miennes ?

Ne montrant visiblement aucune affection particulière à la jeune fille, cependant, raito lui laisse un regard assez différent des autres vendeurs, afin de voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness-unleashed.superforum.fr
Invité


MessageSujet: Re: Les enchères montaient et montaient, et moi j'attendais l'heure de vérité. - PV Raito ♥   Mar 17 Avr - 11:51

HORS RP : Bon... Ça fait très longtemps je sais, mais j'étais malade x) (je le suis encore) et ça fait longtemps que j'ai pas rp donc je risque de faire court >w<. Et je garentie pas du tout de la qualité, je suis fatiguée xD.

Mon présentiment s'intensifiait de plus en plus au fur et à mesure qu'il s'approchait du vendeur. Et de moi, en même temps... Alors, j'allais vraiment devenir une esclave ? C'était aujourd'hui le jour ? Pas question ! Dès que la cage s'ouvrirais, je me faufilerais entre leur jambe et je m'enfuirais. Je me fonderais dans la masse, comme ça personne ne me repérerait ! Rien ne me forcera à devenir une pauvre petite esclave obligée d'être aux ordres d'un être infâme. Il me vit un clin d'oeil. Maintenant, j'étais certaine qu'il allait me sortir de là. Et j'allais mettre mon plan à éxécution dès que ce foutu cadenas ferait clic et s'enlèverait. Si je pouvais, il n'y aurait pas que mon plan que j'exécuterais...

« Combien ? Combien pour la libérer de vos griffes et la mettre entre les miennes ? » demandai le jeune homme au vendeur.

Combien ? Je suis pas à vendre, putain ! Je regardais le vendeur pour voir à quel prix fixe il me metterais. Lorsque je le vis chuchoter un prix aux oreilles de mon futur faux-maître, j'haussa les sourcils. La foule s'était tut, c'était maintenant le silence complet, ou presque. Tout le monde attendait le mot final, même moi, étonnamment. Quelques minutes plus tard, il s'éloigna dans une petite pièce et il revint. Avec une clé. Il se pencha vers la cage et enfin, le cadenas s'ota. Lui, il me regardait et semblait attendre que j'en sorte. La porte s'ouvrit, puis je me sortie pendant que le vendeur souriait de toutes ses dents croches. Mais bizarrement, je m'enfuis pas. Je regardais la foule, figée. Peut-être que finalement, tout ça me faisait un peu peur. Allais-je être à ses ordres jusqu'à la fin de mes jours ? Tout pleins de questions traversaient ma tête : comment ça allait être ? Est-il gentil ? Je me tourna vers lui, pleine d'interrogation.

« Alors, ça sera toi ? »

Demandai-je, ni gentiment, mais ni méchamment non plus ; un ton neutre, tout en le regardant dans ses yeux. J'avais pas hâte, mais ça, pas du tout. Mais il me regardait différemment que lorsque je l'ai aperçu la première fois dans la foule... Bizarrement, je ne sais pas trop comment qualifier son regard. Je mis ça de côté, attendant ma réponse. Mes ailes se refermait contre moi, comme en cocon ; signe de peur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les enchères montaient et montaient, et moi j'attendais l'heure de vérité. - PV Raito ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les enchères montaient et montaient, et moi j'attendais l'heure de vérité. - PV Raito ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ne m'attendais pas à te voir...[ Syphon
» Je vous attendais [Terminé / Hot]
» #108 ~ J'm'attendais pas à ça! ~ ANNIE
» L'Amaryllis
» Je ne m'attendais pas à te voir ! [pv Katarina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPs-