AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 A new life of freedom [PV Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité


MessageSujet: A new life of freedom [PV Yuki]   Sam 25 Fév - 17:21

Le chemin fut long, très long même, je devais refaire tout le chemin que j'avais fait précédemment mais dans le sens inverse. Encore l'allée fut rapide car j'allais à mon rythme, mais là avec Yuki qui avait un peu de mal à marcher à mes côtés, fallait bien que je me mette à son rythme. Bah, c'est pas bien grave, elle n'était en aucun cas un poids pour moi, ce n'était pas de sa faute si elle avait perdu l'habitude de marcher...à force d'être à genoux dans une cage, observée comme un objet, je peux bien la comprendre. Elle qui espérait que ce n'était pas loin, elle allait vite constater qu'on peut pas avoir tout ce qu'on veut dans la vie. Ben oui...parce que la maison était dans un endroit bien calme de la ville, presque à l'écart, et c'était pas la porte à côté.

Après une bonne demie heure de marche, nous avons finalement réussi à arriver en ce lieu que nous voulions tout les deux rejoindre au plus vite, la maison....notre maison. C'était l'endroit le plus calme de la ville, il y avait un grand portail qui menait sur un long sentier qui montait doucement. Tout autour de ce sentier, des arbres de tout types, mais les plus présents étaient des cerisiers et leurs pétales roses qui volaient dans l'air, portées par la douce brise. C'était un peu comme ma petite forêt personnelle, j'adore m'y rendre pour me détendre aux pieds des arbres, c'était l'un de mes passes temps favoris quand je n'avais rien de mieux à faire. Bref, Yuki me suivait toujours de près, et nous arrivions à la fin du sentier, pour arriver cette fois ci à l'entrée du jardin. Celui ci était d'un style japonais, d'une superficie proche d'un hectare, autant dire que c'était pas rien. Il était aussi divisé en plusieurs parties, chacune traversée par un chemin de graviers qui se rejoignaient tous autour de la propriété. La première partie était celle qui contenait ma zone d'entraînement, vous l'aurez compris, c'est là que je m'exerce au combat et à mes pouvoirs pour ne pas perdre la main. La seconde était consacrée à la détente, il y avait un petit étang dont l'eau était vraiment très claire, dans lequel nageaient une grande quantité de carpes japonaises. Un petit ponton rouge passait juste au dessus pour relié les deux rives, et tout ceci était entouré d'une quantité incroyable de buissons et de fleurs dont les couleurs faisaient presque penser au paradis. Quant à la troisième et dernière partie, elle n'avait pas d'utilité particulière, c'était presque comme un jardin normal avec quelques arbres.

Nous arrivons finalement devant la maison, sa taille faisait tout autant honneur à celle du jardin, sans pour autant être aussi grande, mais quand même assez imposante. Elle aussi dans le style japonais classique, avec un rez de chaussée et un étage, tout aussi grand l'un que l'autre. Et encore là c'était la vue de l'extérieur, l'intérieur lui, serait sans doute plus impressionnant à voir pour Yuki, moi je m'y étais déjà fais avec le temps. Alors que nous nous tenions devant la porte principale pour entrer, je me retournais vers la jeune fille, toujours aussi neutre dans mon regard.

"Bon je te l'accorde c'est quand même assez grand, peut être qu'au début tu auras du mal à t'y faire, mais tu t'habitueras au fil des jours, tu peux me croire..."


Et sur ces mots, j'ouvris la porte, invitant Yuki à passer la première, refermant ensuite derrière nous. Je crois que je ne vous cache rien en vous expliquant de quel style tait l'intérieur de la baraque....japonais bien évidemment. Mais pourquoi tout ce côté japonais? Ma mère l'était à l'origine, et par conséquent je l'étais aussi, je voulais juste faire honneur à mes origines. Enfin bref, le Hall et le salon étaient confondus, mixés en une même pièce suffisamment grande pour y caser une trentaine de personnes si ce n'est plus. Il s'y trouvait tout ce qui était mobilier de détente... canapé, table basse, télévision, j'en passe et des meilleures. Une porte coulissante de chaque côtés, l'une menant directement sur la cuisine, et l'autre sur un couloir qui donnait vers la salle de bain, les toilettes, ainsi que le dojo intérieur.

C'était déjà grand rien qu'au rez de chaussée, je vous laisse imaginer ce que donnerait l'étage, mais ça, j'allais sûrement le faire visiter en premier à Yuki puisque c'est là que se trouvait sa chambre. Bref passons, celle ci aurait tout le temps de visiter la maison de fonte en comble, une fois qu'elle aurait pris sa douche et que je lui aurait montré où elle va dormir pendant un bout de temps. Nous étions toujours dans le hall/salon, je lui laissais le temps de scruter la salle de ses beaux yeux mauves. Puis je croisais les bras en poussant un épais soupir, mon regard se portant sur elle.

"Bien, voilà Yuki....c'est ici que tu habiteras désormais. J'espère que vivre dans une maison très grande ne te dérangeras pas, mais vu qu'on est deux à présent, cela devrait être plus vivant. Souhaites tu prendre ta douche tout de suite? Ou bien tu préfères encore visiter avant?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Sam 25 Fév - 17:57

C'était long. Le trajet semblait bien plus long que ce qu'elle aurait pu imaginer. Mon dieu, elle aurait tellement aimer faire simple cinq ou dix minutes de marche au plus mais, pas la peine de vous dire que ce ne fut pas le cas. Ses jambes engourdie suivaient avec énormément de mal ce que Yuki voulait faire. Son rythme devait être bien lent pour Toshiro mais, il semblait faire un effort pour rester prés d'elle, cela lui fit plaisir bien sur qu'il se soit soucié de son "corps". Plus elle avancait et plus le chemin semblait interminable. Soupirant de temps à autres, elle songeait à ce qu'elle ferait en premier en arrivant, à ce qu'elle pourrait découvrir de ses yeux mauves, ce que cette maison pourrait lui offrir de nouveau ... Un sentiment de douleur physique et d'excitation animait Yuki qui faisait tout poour ne pas ralentir.

Lorsqu'ils arrivaient devant le portail, elle crut rêver. D'une part, la maison était à l'écart de la ville, bien plus que ce qu'elle aurait pu imaginer, d'une autre part, ce qui semblait se trouver derrière se portail lui donnait l'impression d'être une aiguille au milieu d'une botte de foin, et encore ... Les cerisiers, c'était bien ce qu'elle aimait le plus, les cerisiers. Leurs pétales se promenaient au gré d'une douce brise, c'était tout simplement féerique. Yuki avait les yeux grand ouvert, ce qu'elle voyait, c'était tout simplement magnifique. Les jardins, les arbres, les jardins japonais, la taille de tout ceci ... Tout simplement immense et splendide. Elle était un peu sous le choc, à tel point qu'elle ne sentait plus vraiment la douleur physique bien trop occupée à regarder partout autour. Ses yeux allaient et venaient en cherchant à tout capter, à tout voir, à tout sonder. Elle ne voulait manquer aucun détails de cette splendeur qui vivait sous ses yeux en ce moment même.

Yuki c'était doutée que la demeure d'un Empereur serait effectivement grande, voir énorme mais, qui aurait pu penser que ce serait grand à ce point ? Elle n'avait pas imaginer dans sa tête durant le trajet ne serait-ce qu'un dizième de tout ce qu'elle voyait maintenant. C'était allucinant. La maison lui fit ouvrir la bouche légèrement durant quelques secondes, le temps qu'ils avaient passés devant à attendre durant que Toshiro s'exprimait. Trop surprise, Yuki n'avait pas répondu et était entrée après qu'il lui ai proposé. L'intérieur était bien plus grand que ce qu'elle avait vu de l'extérieur ... Quel bel endroit, quelle belle maison !

- Je ... Je préfèrerais prendre une bonne douche et visiter ensuite. Il est important pour moi de me sentir plus à l'aise pour pouvoir bien mémoriser toutes les pièces. Je sens que je vais me perdre souvent dans cette immense maison.

Elle sourit en le regardant dans les yeux. Oui, Yuki préfèrait d'abord se rafraichir un peu puis aller à la découverte de ce qui allait devenir sa maison. A partir d'aujourd'hui, elle allait vivre avec Toshiro dans cette demeure. L'excitation qui avait disparu un instant, remplacée par l'étonnement, la surprise, revenait peu à peu. La hâte de vouloir tout visiter, de vouloir tout voir, de pouvoir profiter de tout ... A ce moment là, on aurait crut voir une gamine qui viendrait tout juste d'arriver dans un parc d'attraction pour la première fois de sa vie.

- Haaaaaaa !! Je n'ai qu'une hâte, c'est de tout voir. Pouvoir me promener dans le jardin qui semble immense et tellement beau. Cependant, j'attendrais de pouvoir bien marcher avant d'aller trop loin. Mon dieu, je ne sais pas comment tu fais pour ne pas te perdre ici, enfin, je suppose que je vais vite m'habituer comme tu disais tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Sam 25 Fév - 19:09

Sa réaction n'était pas vraiment une surprise pour moi, toute cette admiration qu'elle portait des ses magnifiques yeux mauves sur l'environnement. Que ce soit les jardins, la maison de l'intérieur ou de l'extérieur, elle avait l'air de se plaire dans cet endroit, voilà déjà une bonne chose de rassurante. Le pire des scénario aurait été qu'elle n'apprécies pas particulièrement et qu'elle s'y sente vraiment mal. Bref c'était un soulagement de voir cette étincelle qui scintillait dans ses yeux à la vue des lieux. J'ignore si elle s'y était préparée, elle devait se douter que mon statut d'empereur me permettait de posséder une propriété sacrément imposante, ainsi qu'une richesse que seul les dirigeants des grandes villes pouvaient posséder. Maintenant que j'y pense, cette maison est peut être l'une des rares choses que j'ai pus obtenir et que j’apprécie énormément.

Revenons à nos moutons, Yuki était toujours ébahie par ce qu'elle voyait autour d'elle, sur le coup j'en venais à me demander si elle avait entendu ma question tellement elle semblait bouche bée. A croire que son esprit était dans une autre dimension, un autre monde. En même temps, après avoir connu l'enfer des minuscules cages froides, c'est un peu normal qu'elle ait encore du mal à croire qu'elle vivra ici. Je ne pouvais pas la blâmer de ne pas faire attention à mes paroles dès le début. Mais au moment où j'allais lui demander si elle était encore avec moi, elle finit par me répondre. Je perçus comme une petite touche d'humour à la fin de sa phrase. Elle allait souvent se perdre ici? Peut être bien, ou peut être pas, c'est immense certes, mais à mes yeux pas assez pour perdre son chemin. Encore dans les jardins je veux bien qu'elle se paume par inadvertance, mais dans la demeure, j'en doutais fort. Son souhait était donc de prendre une bonne douche avant de commencer à visiter la propriété dans les moindres recoins.

Son impatience était encore plus visible qu'avant, elle semblait aussi excitée qu'une puce...J'étais loin de m'imaginer que ça aurait autant d'effet sur elle... J'ôtais mon manteau beige pour l'accrocher au porte manteau juste à côté, je me sentais plus à l'aise à présent, et j'allais pouvoir l'emmener à la salle de bain. Je posais ma main sur mon cou avant de le faire craquer un coup, puis je pris un peu d'avance pour ouvrir la porte à gauche de la salle.

"Dans ce cas, suis moi, je t'amènes à la salle de bain, et crois moi t'as encore rien vu de l'intérieur, ça ne fait que commencer. Comme je te l'ai dis, tu t'y habitueras à coup sûr, si moi j'y suis parvenu...pourquoi pas toi?..."

Je m'engageais ensuite dans le long couloir, suivit de près par Yuki. Les murs étaient en bois et en toile, cela faisait nettement penser au style d'intérieur japonais traditionnel. Nous passions d'abord devant l'escalier, sans y faire attention d'avantage. Puis ce fut à la première porte sur la droite que je m'arrêta. Passant mes doigt dans la fente pour glisser la planche de bois sur le côté. Ainsi Yuki et moi accédions à la salle de bain de la demeure, elle était d'un design un peu plus moderne avec des murs blancs, il y avait une douche et une grande baignoire...enfin...une baignoire, je devrais plutôt dire un Jacuzzi, tant qu'à avoir une grande maison, autant être dans le luxe jusqu'au bout. Sur le mur était fixés deux lavabos, et juste au dessus de ceux ci, deux grands miroirs carrés. Le mur de droite était en fait une grande armoire avec tout le matériel de douche possible et imaginable...serviettes, savons, gants de toilettes...et même des kimonos ou d'autres vêtements de rechange.

"Voilà, Tu l'auras deviné, c'est là qu'est la salle de bain, dès que tu en éprouves l'envie tu peux venir te détendre ici avec une bon bain chaud ou une simple douche, à ton aise. Il y a des affaires de rechange dans l'armoire à ta droite, je sais pas si tu trouveras quelque chose de convenable, aucune fille n'a vécu ici avant, tu es la première. Enfin bon, je vais te laisser te laver, retrouves moi dans le salon une fois que t'auras finis."


Puis sur ces mots, je sortis de la pièce avant de retourner dans le Hall/salon. Je m'allongea sur le canapé, les bras croisés derrière le crâne à fixer le plafond. Puis fermant les yeux....en attendant que la jeune fille revienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Dim 26 Fév - 8:19

Yuki avait hâte de vite finir sa douche pour aller à la rencontre de tout les recoins possible de cette immense demeure. Savoir si oui ou non, elle aurait une chance de se perdre. Quoi que, au fond elle en doutait un peu. Cela semblait grand mais, elle avait une assez bonne mémoire visuelle donc, aucun soucis. De plus, il fallait sacrément le faire pour se perdre dans une maison aussi grande fut-elle.

Suivant toujours de près Toshiro, elle regardait tout autour d'elle. Lorsqu'ils arrivérent dans la salle de bain, Yuki n'en croyait pas ses yeux. Tout allait être immense ici ? Il n'y aurait pas une toute petite pièce ? Bien que ça ne dérangeait pas plus que cela mais, c'était un peu déroutant pour elle de voir de telles pièces partout. Enfin, ses yeux regardèrent le jacuzzi, à quoi cela pouvait bien servir fut sa première pensée. Vous vous doutez bien que c'était la première fois qu'elle voyait tant de luxe donc, elle ne savait pas vraiment à quoi tout pouvait servir. En attendant, elle choisisait de prendre une douche. Au moins, elle savait comment se servir du minimum dans la douche qui semblait aussi avoir des trucs compliqués. Bref, Toshiro sortit.

Avant de prendre une douche ou quoi que ce soit d'autre, Yuki regardait dans l'immense miroir, ses cheveux n'étaient plus aussi beau qu'avant, ses yeux semblaient fatigués, lasés ... Il fallait qu'elle reprenne un peu de couleur au plus vite. Se dirigeant vers l'amoire, elle en sortit deux serviette et tout le nécessaire pour une fille qui souhaite prendre une bonne douche. Elle regardait aussi les vetêments, certes, il ne semblait rien avoir pour les filles. Elle choisit donc un kimono qui allait probablement être un peu trop grand mais bon, c'était pourtant ce qui semblait être le plus petit. Il était blanc, assez soft donc plutôt neutre. Ensuite, Yuki se dépêchait de prendre une bonne douche en prenant surtout bien soin de ses cheveux qui c'étaient abimés.

Une bonne demi-heure plus tard, Yuki sortit de la douche. Elle prit une première serviette pour sécher ses cheveux qu'elle enroulait dedans avant de se redresser et de prendre l'autre afin de se sécher le corps. Elle avait quelques bleus par ci, par là mais rien de bien grave selon elle. Ce n'est pas comme s'ils l'avaient énormément battu comparé à d'autres esclaves. Enfilant le kimono une fois tout finit, Yuki remarquait bien qu'il était trop grand mais rien de bien méchant. Marchant un peu dessus, tombant peut être un peu trop mais bon, pour l'instant, c'est tout ce qu'il y avait ici. Elle sortit de la salle de bain en manquant de tomber parce qu'elle avait marcher sur son kimono, puis allait dans le salon retrouver Toshiro.

- Toshiro ? ... J'ai terminé, tu es là ?

Au début, elle mit quelques minutes avant de le voir sur le canapé. Ses yeux étaient fermés, elle se dit que peut être il dormait donc elle allait s'asseoir à ses côtés et attendrait qu'il se réveil. Ne sachant pas vraiment s'il dormait ou non, elle mit sa main devant ses yeux avant de la faire bouger de haut en bas. Normalement, quelqu'un de réveillé dirait quelque chose. DOnc elle continuait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Dim 26 Fév - 12:21

Une chose était sûre, elle prenait vraiment tout son temps pour se laver la chère Yuki. En même temps elle devait être sacrément crasseuse après tout ce qu'elle a traversé avant de venir vivre ici. Tiens d'ailleurs c'est vrai ça, à t-elle toujours été dans une cage? Dans le même magasin? Voilà bien des questions que je me posais, mais peu importe où elle était, l'enfer devait être le même quand on y pense. Penser? une notion qui m'était par moment inconnue, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas mis à me poser des questions à propos de la vie d'une personne...non en fait ça m'était jamais arrivé auparavant pour être honnête. Étrangement le passé de Yuki me laissait quant à lui, assez perplexe, c'était bien la première fois que ça m'arrivait ça. Mais le truc, c'est que je ne saurais pas dire pourquoi.

Mes paupières se firent lourdes, et je me sentis tomber dans les bras de Morphée en quelques secondes. Était ce toute cette route qui m'avait épuisée? Non probablement pas, je suis assez fainéant c'est vrai, mais j'ai de l'énergie à revendre en revanche. Alors peut être les évènements d'aujourd'hui avec Yuki? J'en doutais aussi, en fait je ne savais pas pourquoi je tombais de fatigue... Finalement, tout devint noir, je me retrouvais dans le néant, une lumière bleutée se trouvait devant moi...alors que je me rendais à cet endroit, le décor changea pour laisser place à un monde de glace. J'étais à présent dans mon inconscient, dans la partie de mon esprit à laquelle moi seul pouvait accéder. Dans cet endroit, j'étais le maître...ainsi que le seul aussi. C'était ici que je venais quand je dormais ou quand je méditais, cet endroit était encore plus calme que le paradis lui même.

Je sentis comme un battement de l'air au dessus de mon visage, et je sortis de mon "monde", rouvrant lentement les yeux avant d'entre apercevoir la main de Yuki juste au dessus de moi. Je poussais un léger bâillement en mettant ma main devant la bouche, puis je me redressa avant de me lever, m'étirant un petit peu tout en fixant Yuki.

"Ne vas pas croire que je dormais...je méditais c'est tout..."

Il m'a fallut quelques secondes pour remarquer le kimono blanc qu'elle portait sur elle, certes il était un peu grand mais ça lui allait plutôt bien. Évidemment, il fallait pas se voiler la face, étant donné qu'elle n'avait rien d'autre que ses vêtements avant de venir ici, il faudrait bien qu'un jour je lui donne de quoi s'acheter des fringues...

"Tu es pas mal dans ce kimono, honnêtement il te va bien malgré sa taille. Toutefois, plus tard je te laisserai aller en ville pour faire un peu de shopping, tu porteras pas tout le temps les vêtements que tu avais avant d'arriver ici je suppose..."


Je me grattais l'arrière du crâne avant de pousser un petit soupir, posant ensuite mes mains sur mes hanches en fixant Yuki droit dans les yeux, mon air neutre habituel sur le visage.

"Bien, et si on commençait la visite à présent? Quand j'ai vu ton impatience tout à l'heure j'ai bien cru que t'allais partir comme une fusée sans même savoir où t'irais..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Lun 27 Fév - 6:52

Yuki s'amusait plutôt bien à faire du vent devant son visage. Il avait l'air de dormir profondément, si elle n'avait pas eu un peu de patiente, elle serait déjà en train de le secouer dans tout les sens pour qu'il se réveil. Seulement, elle se dit que peut être il devait avoir de longue journée bien fatiguante en tant qu'Empereur donc, elle restait gentille en ne faisant rien d'autre que des battements avec sa mains. C'était agréable de voir qu'il pouvait être comme tout le monde, pas qu'elle ait crut qu'il ne dormait jamais ou un truc dans le genre mais, elle n'aurait jamais songée, même si c'est chez lui, qu'il s'endormirait aussi facilement dans le salon. Quelques secondes après cette réflection, Toshiro ouvrait les yeux avant de se lever et d'ajouter qu'il ne dormait pas mais méditait. Yuki eut un léger sourire, il dormait plus qu'il ne méditait selon elle.

C'est alors qu'il lui fit une remarque sur son kimono. Elle avait prit le plus petit qu'elle ait pu trouver et surtout le plus neutre possible. Apparament, il semblait bien lui aller selon Toshiro. C'était bien la première fois qu'elle eut droit à un compliment de ce genre, elle rougit légèrement. Cela lui faisait plaisir de voir qu'ils s'entendaient plutôt bien, qu'elle n'avait pas envie de l'étrangler aux moindres de ses gestes.

- Mer ... Merci ! Hein ? Du shopping ?! C'est génial, tu viendra avec moi ? Je veux dire ... Comme je ne connais pas encore très bien la route pour revenir ici j'aurais peur de me perdre et de ne jamais rentrer !

Elle sourit se demandant qu'elle serait sa réponse. Elle n'eut pas de réponse directement puisqu'il lui demandait si elle voulait visiter cette immense demeure et, bien sur, elle le voulait vraiment. Mais, par quoi voulait-elle commencer ? L'étage ou bien ce qui restait du rez de chaussé ? ... C'était une question assez difficile mais, elle trouvait vite une réponse. Ayant vu l'escalier tout à l'heure, cela l'avait quelque peu intriguée, elle partit donc dans la direction de l'escalier sans demander l'avis de Toshiro. Yuki ne comprennait pas comment est-ce qu'elle pouvait montrer autant de sentiments si facilement aujourd'hui ... Elle qui était toujours froide, distante avec les autres, pourquoi elle ne pouvait pas l'être avec lui ?

- C'est partit ! Je veux tout voir de cette immense demeure. Les moindres recoins, toutes les pièces, tout, tout, tout ... Je souhaite tout voir le plus vite possible pour me faire une idée de ce qui se trouve ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Lun 27 Fév - 11:01

Aïe, il semblerait que j'ai eu la mauvaise idée de lui parler de shopping, une chose m'était sortie de la tête, une règle fondamentale pour un homme. Ne jamais proposer à une fille d'aller faire les magasins, c'est la garantie d'être pris dans un véritable piège, une spirale infernale. Bon peut être que j'exagère un peu, mais toujours est il qu'elle m'avait demandé de venir avec elle le jour où ce moment arrivera. J'étais à présent face à un choix difficile, un peu blasé dans le fond, le regard quant à lui toujours inexpressif. Elle avait quand même trouvé l'argument pour que j'accepte sa demande. Il est vrai que dans cette grande ville, il est facile de se perdre, et en admettant qu'elle ait le sens de l'orientation, chose que moi même je n'ai pas, il faudrait encore qu'elle se souvienne de la route pour revenir ici. Je poussais un large soupir en me frottant l'arrière du crâne, ça m'apprendra à parler sans réfléchir, maintenant je n'avais pas d'autre choix que de lui répondre positivement. Quoique, j'étais libre de faire ce que je voulais... Pourquoi est ce que je me mettrais dans cette situation juste parce qu'elle en avait envie? huum, quelque part, Watari est aussi assez dangereuse par endroits, j'aurais trop peur qu'il lui arrive malheur. Oui...je ressentais une légère sensation de ce type... pas la peur...mais ça y ressemblait...Mais pourquoi je ressentais cela à l'égard de Yuki? Ça je ne le saurait que bien plus tard....

Elle était déjà parti comme une flèche vers la porte qui menait au couloir, là d'où elle revenait en bref. Est ce que c'était l'étage qu'elle voulait découvrir en premier? C'était fort probable, et je la rejoignis d'un pas lent, elle était impatiente mais moi je prenais tout mon temps, on avait encore toute la journée pour lui faire visiter la demeure. Son enthousiasme était encore plus intense à l'idée qu'elle allait enfin tout découvrir... dans les moindres recoins comme elle disait.

"Bon, dans ce cas on va commencer par l'étage, je passe devant..."


Puis sur ces mots, je m'exécutais, passant à côté de Yuki pour ouvrir la marche jusqu'aux escaliers qui allaient nous mener à l'étage supérieur. Les marches n'étaient pas vieilles mais grinçaient très légèrement quand nous passions dessus, bah c'est pas comme si c'était grave, du moment que ça s'écroule pas sous nos pieds. Bref, nous arrivâmes à l'étage, là où se trouvaient les chambres principalement. A peine en haut des escaliers, nous avions vue sur un long couloir, les murs ainsi que les portes étaient les mêmes qu'au rez de chaussée. Je me remis en marche avec Yuki à mes côtés, ouvrant d'abord la première porte sur la droite qui donnait sur ma chambre.

"C'est ici qu'est ma chambre, au moins si tu as un problème en pleine nuit tu sais où me trouver....mais évites de me réveiller trop souvent pour des broutilles, sinon je pourrais bien finir par être de mauvais poil...."


je refermais la porte avant d'aller à la suivante un peu plus loin sur le côté gauche du couloir cette fois. Je passa ma main dans la fente et avant de l'ouvrir, je me tournais vers Yuki en la fixant du regard, prenant un ton de voix aussi neutre que l'étaient mes yeux.

"Là, c'est la pièce qui devrait t'intéresser le plus je pense... En effet ce sera ta chambre à partir d'aujourd'hui. C'est pas très aménagé je te l'accorde, mais on trouvera le temps de rectifier cela un peu plus tard."


Puis j'ouvris enfin la porte, laissant la jeune fille entrer la première dans cette pièce qu serait celle où elle passerait toutes ses nuits. C'était un style de chambre un peu plus classique je dirais, il y avait un lit tout simple pour deux personnes, mais vu qu'elle serait la seule à y dormir tant mieux pour elle, elle aura bien plus de place. Il y avait une étagère et une armoire également, mais toutes les deux étaient vides... à part quelques vêtements qui traînaient dans l'armoire en question. La pièce était sacrément spacieuse, et une porte fenêtre permettait à la jeune fille, si elle le souhaitait, d'accéder au balcon qui donnait sur une bonne partie du jardin. Certes ça manquait de meubles....mais comme je l'ai dis avant, on trouverait bien un moment pour réaménager tout cela aux goûts de Yuki.

"Alors qu'en penses tu? J'espère qu'un chambre de cette taille te dérange pas, parce que j'en ai pas de plus petite... Même la mienne est quasiment de la même taille si ce n'est un peu plus..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Lun 27 Fév - 14:05

Yuki était tout excitée par ce qu'elle allait voir en haut. Elle s'imaginait vaguement ce que serait sa chambre ou bien celle de Toshiro. La chambre de cet homme devait surement être un peu froide, ou bien, disons plutôt neutre. Il n'avait pas l'air d'être le genre de personne à avoir des couleurs flashy dans tout les coins. Non, elle voyait bien sa chambre dans des tons blanc ou bien bleu ou noir ... Des couleurs plutôt simple donc. Bref, ils se dirigeaient à présent tout les deux vers l'escalier, escalier qu'elle avait hâte de gravir. Cette sensation d'impatience, c'était pour elle quelque chose de nouveau. Yuki n'avait jamais rien espérée de la vie alors, un sentiment comme celui-ci ne lui avait jamais été donné. Les marches semblaient grincer un peu, il faudrait qu'elle fasse attention si elle devait se lever la nuit. Non pas qu'elle pensait particulièrement se lever la nuit mais bon, on ne sait jamais. Une envie de vomir ou une petit faim, tout était possible après tout. Arrivée en haut, ses yeux brillaient toujours de cette même impatience qu'au début.

En ouvrant la première porte, elle vit donc la chambre de Toshiro. Il fallait qu'elle se souvienne que c'était cette porte et non une autre pour ne pas se tromper malencontreusement. Lorsqu'ils allérent à la deuxième porte et qu'elle comprit que ce serait sa chambre, Yuki fermait les yeux. Comme si elle attendait qu'on lui dise "ouvre les yeux" après qu'on lui ait fait un cadeau. Autant dire que son comportement était celui d'une gamine en cet instant. Lentement, ses yeux s'ouvrirent sur une chambre qui, certes, n'avait pas grand chose mais, qu'elle trouvait très charmante. L'espace qu'elle offrait été parfait pour elle. Comment rejeter un tel endroit, une telle chambre ? L'espace était synonime de liberté dans son esprit. Yuki était ravie.

- C'est parfait ... Merci Toshiro !

Elle se retournait vers lui avec un grand sourire. Aujourd'hui était un jour bien spécial pour qu'elle ait sourit autant de fois. Qu'est-ce qui pouvait bien se passer dans sa petite tête ? Lorsqu'elle pensait à ça, son sourire disparu pour laisser place à un visage très neutre, presque dur ... N'était-elle pas en train de rejeter ce qu'elle était au plus profond d'elle-même ? Son regard rivé au sol, Yuki semblait avoir peur. Elle avait peur de se perdre, peur de ne plus être ce qu'elle était mais, ce n'était pas le bon moment pour penser à tout ceci. Elle laisserait ses pensées la submerger quand elle serait seule. Relevant vivement la tête, Yuki se remit à sourire en disant simplement :

- Bien, qu'allons-nous voir ensuite ?

Elle n'attendit pas la réponse et partit à la quête d'une autre porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Lun 27 Fév - 16:55

Même si elle avait l'air satisfaite de sa nouvelle chambre, Je pouvais sentir que quelque chose était en train de se passer dans la tête de Yuki. Son doux sourire qu'elle me faisait si souvent, même beaucoup je dirais, avait aussitôt disparu quand elle se mit à fixer le plancher. Je la regardais toujours, sans rien dire, mon regard inexpressif presque froid toujours posé sur elle. Cela faisait un bout de temps que le doute m'envahissait, mais à présent j'en avais la quasi certitude. Il y avait une chose, psychologiquement parlant, qui faisait que Yuki changeait de son caractère souriante et amicale à celui de froide et presque dérangée... De la schizophrénie? Hum non, elle n'en avait pas le profil, je sais bien qu'on dit qu'il faut pas se fier aux apparences, mais là j'étais persuadé qu'elle n'était pas atteinte par ce genre de trouble mental. Cela ne m'empêchais pas de me poser pas mal de questions sur elle. Mais c'était toujours la même qui revenait le plus souvent... Que lui ait-il arrivé par le passé pour qu'elle en soit arrivée là?

Plus tard, je serais bien décidé à lui poser directement la question, mais pas maintenant, pas pendant qu'elle est en train de découvrir à quoi ressemblera sa nouvelle vie ici. C'est vrai... comment pourrait elle penser au futur si je commençais à lui poser des questions sur son passé? Bah, le moment venu, je lui demanderais....ou bien c'est elle qui décidera de m'en parler, dans tout les cas j'étais bien décidé à en savoir plus.

Alors que je me sortis de mes propres pensées, Yuki me regardais à nouveau en souriant, cela ne m'étonnait même plus de la voir changer radicalement d'expression pour tout dire. Sa dernière question fut simple, mais elle partit sans même attendre la réponse que j'allais lui donner. Je poussais alors un soupir en la regardant partir devant une autre porte. Je la rejoignis ensuite, marquant un léger temps d'arrêt avant d'ouvrir la troisième porte en question.

"Ici, ben c'est une troisième chambre... qui n'aura pas vraiment d'utilité je pense, faudra voir par la suite... enfin bref...passons à la suivante."


Je voyais pas tellement l'intérêt de s'attarder sur cette pièce qui n'allait pas servir à grand chose, de ce fait je me disais que Yuki préfèrerait découvrir la prochaine déjà un poil plus intéressante. Je me rendis donc au bout du couloir, celui ci bifurquais sur la droite. Dans cette deuxième partie se trouvaient deux portes, et c'était les deux dernières salles de l'étage. Suivi de la jeune fille, j'ouvris donc celle qui était l'avant dernière.

"Ici, c'est peut être pas la pièce où t'iras le plus souvent je crois.... c'est le dojo dans lequel je m'entraine si le temps est trop mauvais pour me permettre d'aller dehors. Alors à moins que tu veuilles apprendre à te battre...."


Il ne restait désormais qu'une seule salle à l'étage à faire visiter à Yuki, Je m'avançais devant avec celle ci. Mais cette fois, je me tournais vers elle en posant ma main sur son épaule, un fin sourire en coin apparut sur mes lèvres. Je la fixais dans le blanc des yeux, me rappelant à chaque fois ce qu'elle avait dit sur les miens, et j'en pensais de même envers elle.

"Celle ci je vais te laisser l'ouvrir Yuki, je peux bien te laisser découvrir par toi même ce que c'est comme salle, tu m'as l'air d'être du genre à aimer les surprises..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Mar 28 Fév - 7:44

Yuki c'était donc dirigée toute seule vers une autre pièce qui semblait être une autre chambre. Rien de bien intéressant n'est-ce pas ? Même si elle semblait être impatiente à nouveau, Yuki pensait toujours à ce qu'elle faisait en ce moment même. Pour survivre, elle avait toujours été très dur avec tout le monde, elle avait toujours rejetée tout le monde, mettant le plus possible de personne à l'écart de sa vie misérable. Pourquoi ne pouvait-elle pas se comporter de la même manière avec lui ? Etait-ce dû à sa gentillesse dont il faisait preuve jusqu'à maintenant, ou bien, parce qu'elle avait l'étrange sentiment qu'elle pouvait lui faire confiance d'une certaine manière ? Elle ne savait plus très bien ou elle en était. Est-ce qu'il avait brisé son masque ...

La pièce d'après fut celle du dojo. Cela semblait être immense, elle avait hâte de pouvoir le regarder durant son entrainement bien que, elle ne savait pas si elle en avait le droit ou non. Il fallait qu'elle lui demande mais, c'est lui qui posait une question en premier. S'entrainer à se battre ? Hum ... Yuki semblait vraiment intéressait par ce qu'il venait de dire. Effectivement, cela lui plairait d'apprendre à se battre comme ça, elle n'aurait plus jamais d'ennuie avec qui que ce soit. Un large sourire narquois se dessinait sur ses lèvres alors qu'elle regardait le dojo.

- Oui, je veux bien apprendre à me battre.

Elle faisait peur à voir, jusqu'au moment ou Toshiro lui dit qu'elle devait ouvrir elle-même la dernière pièce. Yuki se retournait vivement et fixait la porte. Il avait posé sa main sur l'épaule et l'avait regardé dans le blanc des yeux, elle avait fait de même avant de reporter son regard vers la porte. Sa main alla doucement se poser sur la poignet. Elle était nerveuse de voir ce qu'elle allait découvrir derrière cette porte. Quelle surprise se fut lorsqu'elle ouvrir la porte pour laisser place à une salle qui semblait être faite pour les loisirs.

Yuki penchait la tête vers la gauche comme l'aurait fait un chien qui est intrigué par quelque chose. Il y avait diverses choses mais, ce qui attirait plutôt son regard ce fut la bibliothéque. Bien qu'elle en avait pas l'air, Yuki aimait beaucoup les livres, apprendre encore et encore pour s'en sortir c'était sa façon de voir les choses. Elle se dirigeait directement vers celle-ci sans penser à regarder le reste. Tout ce qu'elle avait vu en passant était des fauteuils. Elle devait avoir un air fasciné sur le visage tandis que sa mains passait sur les couvertures des livres lentement.

- C'est incroyable ... Est-ce que je pourrais tous les lires ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Mar 28 Fév - 10:10

Je me demandais si elle n'avait pas prit le côté ironique de ma phrase comme une proposition... Elle semblait croire que je me proposais à lui apprendre comment se défendre, seulement là n'était pas le réel sens de ce que j'avais dis. En fait je croyais qu'elle était du genre à ne pas se battre, j'avais du mal à l'imaginer ainsi, même avec son caractère pourtant bien trempé. Décidément, il il y avait beaucoup de choses sur elle que j'allais devoir apprendre et retenir si je ne veux pas être surpris comme ça tout les jours, elle semblait vraiment imprévisible. Même son regard narquois, que j'aurais presque vu comme légèrement sadique, me surpris encore plus. Pas qu'elle me faisait peur, loin de là, il en faudrait bien plus pour m'effrayer vous pouvez me croire.

Alors qu'elle s'apprêtait à ouvrir la porte, je la regardais toujours, les bras croisé, attendant qu'elle se décide à pousser le poignée. Je pus voir de l'hésitation dans son regard, comme si elle appréhendait de ce qu'elle trouverait dans cette salle. Allez savoir, je me demandais si cela lui plairait, de toute façon, la seule manière d'en être certain à 100% c'est d'ouvrir la porte, puis nous verrons bien. Finalement elle se décida, puis nous entrâmes dans la salle en question, c'est à dire, la salle des loisirs. Ici il y avait une bibliothèque qui était la partie la plus grande, ainsi que d'autres choses diverses et variées. Je tournais mon regard vers Yuki, mais à ma grande surprise elle avait disparue. Je relevais alors la tête en direction de la bibliothèque, constatant qu'elle était déjà près des étagères à admirer tout les livres qui s'y trouvaient. Elle aimait donc lire? Tiens c'était une chose qu'on avait pas en commun ça. Les seuls livres que je lisais parlaient de l'histoire des pays que je ne verrais probablement jamais.

Elle voulait tous les lire? Eh ben elle aura du boulot, remarque à présent qu'elle est libre, elle aura tout le temps qu'elle voudra pour se consacrer à la lecture. Je restais près de la porte, m'adossant contre le mur en fermant les yeux, les bras croisés.

"Bien évidemment que tu pourras, c'est chez toi ici après tout..."


Puis je revins vers elle, me plaçant à ses côtés, la laissant continuer d'admirer tous les bouquins qu'il y avait ici. Je levais les yeux sur le sommet des étagères en poussant large soupir. Je reculais ensuite pour m'asseoir sur l'un des fauteuils disposés à côté. Je souris en coin en la voyant si admirative, une petite pointe d'un sentiment de joie se développait dans mon esprit, je ne savais pas pourquoi.

"Toutefois, je te demanderais d'y faire très attention...certes je n'en ai pas énormément lu, mais ils appartenaient tous à....ma mère, chacun de ces bouquins est un souvenir qui me relie à elle..."


Je venais de lui parler vaguement de ma mère, c'était peut être une mauvaise idée, je n'avais pas envie qu'elle me pose un tas de question à son propos. Pas que je veux oublier, mais... j'ai surtout pas envie de me remémorer le jour, ce fameux jour où ma mère a quitté notre monde. Sa vie prise par l’égoïsme d'un homme qui voulait terroriser la ville. Ces souvenirs....le jour de l'enterrement...je n'avais pas versé une larme. Alors qu'est ce que c'était que cette goutte qui coulait le long de ma joue à ce moment même? Yuki me rappelait donc tant que ça la personne la plus chère à mes yeux? Je me dépêchais d'essuyer cette larme avant que Yuki ne la voie, je préférais éviter les questions trop indiscrètes pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Mar 28 Fév - 10:38

Yuki était heureuse de l'entendre dire qu'elle pourrait tous les lire. Son sourire était toujours aussi large et plein de joie. Un livre pouvait donc procurer tant de joie à cette jeune fille ? Cela surprenait souvent les autres parce que Yuki avait grandit dans une famille pauvre, donc sans éducation quelconque selon eux. Certains pensaient même qu'elle n'était pas capable de lire ou d'écrire. Certes, il y avait des mots qu'elle ne pouvait pas comprendre mais, comme tout le monde non ? Il y a des mots dont le sens nous échappent, des mots qui semblent signifier ceci alors qu'il signifie plutôt cela. C'était la même chose pour tout le monde non ? Son regard était rivé sur ces livres qui maintenant lui appartenait aussi, c'était extraordinaire de voir autant de livre dans une même pièce.

Ce qu'il dit ensuite, touchait particulièrement Yuki. Elle devait y faire attention parce qu'ils étaient tous à sa défunte mère. Au début, elle se crispait un peu et se demandait si elle allait finalement toucher à un seul de ces livres ... C'est vrai, c'était dur d'imaginer le sentiment de peine que l'on ressent lorsque l'on perd un membre important de sa famille, quand on n'a jamais connu le sentiment d'avoir une famille. Yuki ne pouvait pas vraiment comprendre l'importance de ces souvenirs dont il parlait mais, elle comprennait tout de même qu'ils étaient extrêmement précieux pour lui.

Toujours dos à lui, Yuki se demandait si, elle aussi, elle devait donner un indice sur son passé. Elle se demandait si elle pouvait enfin raconter à quelqu'un cette histoire qui la détruisait, qui la rongeait depuis toujours de l'intérieur. Ce qui l'empêchait réellement d'avancer dans la vie et de se sentir vraiment vivre. Sa voix tremblait, elle le sentait pourtant, elle se devait de la rassurer.

- Je ferais attention, c'est promis. Certes, je ne peut pas vraiment comprendre des souvenirs aussi précieux mais, j'y ferais extrêmement attention.

Ses souvenirs lui revenait en mémoire, ils se bousculaient à l'intérieur de sa tête. Les souvenirs de son père ivre qui ne pouvait s'empêcher de lui taper dessus en trouvant des excuses qui n'en étaient pas vraiment. Sa mère qui la regardait avec mépris comme si elle avait été la cause de tout leur malheur ... Combien de fois avait-elle subit une telle attaque de souvenirs durant son sommeil l'empêchant de dormir ? Combien de fois s'était-elle réveillée en hurlant que ce n'était pas sa faute, qu'elle n'y était pour rien ? Combien de fois s'était-elle débattue toute seule en suppliant son père d'arrêter ? ...

Yuki baissait la tête, se laissant tomber au sol sur ses genoux, elle pleurait en silence. Par dessus tout, elle ne voulait pas qu'il la regarde mais, elle ne pouvait réfréner ses souvenirs si douleureux alors qu'elle y avait fait allusion. Tout le monde avait un passé plus ou moins heureux ou douloureux ou même parfois les deux. Certains n'avaient que des passés heureux et d'autre, que douloureux. Yuki, peu importe comment elle y pensait, elle ne voyait toujours que le malheur dans son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Mar 28 Fév - 15:48

Elle venait de m'en faire la promesse, elle prendrait bien soin de tout ces livres jusqu'au dernier. Elle était on ne peut plus sincère, je le le compris au ton de sa voix si douce et si compatissante. Je voulus la remercier, mais les mots n'arrivaient pas à sortir de mes lèvres, comme si quelque chose me disait de ne pas le faire. Ce que je ne comprenais pas, c'était son allusion quand elle disais ne pas pouvoir comprendre ce qu'étaient des souvenirs précieux. Par là, veut elle dire qu'elle n'aurait donc pas un seul souvenir heureux? Pas possible, je refusais de croire ça, aussi mauvais a put être son passé, elle aurait quand même dut avoir des bons moments....au moins un... Était ce seulement possible de vivre une vie infernale du début à la fin? De la naissance jusqu'à la mort? Si c'est le cas, alors les gens qui ont droit à cela n'ont vraiment pas eu de la chance par le passé.

Je la regardais, soufflant un grand coup pour me remettre les idées en place, Yuki me rappelait ma mère, un sale caractère mais très gentille dans le fond, surtout avec les gens qu'elle connait. Je chassais ces pensées de mon esprit, c'était pas le moment de me ressasser le passé, je devais aller de l'avant à présent, avec mon actuel statut, je ne pouvais plus faire marche arrière, je devais me concentrer à ce futur que j'ai promis d'offrir à la jeune fille. Finalement je parvins à reprendre le contrôle sur mes émotions, affichant un léger sourire sourire adressé à Yuki qui était toujours dos à moi. Soudain, celle ci tomba à genoux, recroquevillée sur elle même. J'ignore pourquoi j'ai fais ça, mais instinctivement je me levais de mon fauteuil pour m'approcher d'elle d'un pas rapide. une fois à son niveau je m'accroupis en posant ma main sr le haut de son dos, Mon regard était neutre, mais sur le coup j'étais réellement inquiet pour elle.

"Eh Yuki, ça va pas? Qu'est ce qui se passe? Parles moi...."

Je n'attendis pas sa réponse, la prenant délicatement par le bras pour la relever doucement. Puis je l'amenais vers le fauteuil sur lequel j'étais assis plus tôt. Doucement mais sûrement, je l'aidais à s'asseoir à son tour. Je pouvais voir de la tristesse dans ses yeux, comme si elle était sur le point de pleurer. Merde il semblerait que ce que j'ai dis l'ai mise dans tout ses états, quel imbécile...fallait vraiment que je réfléchisse avant de parler moi. Seulement....pourquoi pleurait elle? Pourquoi avait elle l'air si triste? Cela concernait il sa famille? Moi qui voulait éviter le sujet pour ne pas me rappeler les souvenirs douloureux de ma famille, c'est l'inverse qui vient de se produire...tu parles d'un comble...

"Yuki, je veux pas te forcer à me dire quoi que ce soit....mais si tu as un truc sur le cœur et que tu veux en parler saches que je suis là... Sinon on peut aller prendre l'air dans la plus belle partie du jardin pour te changer les idées..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Mar 28 Fév - 17:52

Yuki se blessait elle-même. Toshiro allait probablement s'inquièter pour elle, c'est ce qu'elle ne voulait surtout pas mais, bien évidément, c'est le contraire qui arriva. Alors qu'elle était à genoux, un peu seule et surtout emplie de souffrance, Toshiro s'était lever pour venir à ses côtés. Il donnait l'impression d'être là pour elle et, elle se sentait un peu mieux, rassurée et surtout entourée. Est-ce qu'elle serait capable de lui dire que ce qui trotait sans cesse dans sa petite tête ? Non, du moins, pas pour le moment. C'était encore bien trop tôt.

C'est ainsi qu'elle se retrouvait assise sur un fauteuil. Elle devait vite le rassurer en lui donnant une réponse à sa question. Oui, elle allait bien physiquement parlant. Son mal n'était que moral mais, il pouvait vite disparaitre si elle arrivait à penser à autre chose. Il lui suffisait juste de se reconcentrer sur ce qu'ils étaient en train de faire quelques minutes auparavant. Elle allait bien, c'est ce qu'elle répétait sans cesse dans son esprit.

- Je ... Je vais bien. Excuse moi de t'avoir inquièté, ce n'est rien, vraiment, rien du tout. J'irais mieux dans quelques minutes. Je te remercie de ta proposition, je m'en souviendrais. Pour le moment, je ne suis pas encore capable de tout te raconter mais ... J'ai la ferme conviction qu'un jour se sera possible si ... Tu veux bien attendre jusque là pour avoir une explication, je le jure que ce jour là, je te dirais tout.

Elle lui sourit après avoir essuyée les larmes qui avaient coulés le long de ses joues. Yuki se sentait mieux à présent. C'est alors qu'elle se relevait pour lui faire face et avant de se diriger vers la porte. Elle allait se retourner vers lui pour lui dire "continuons la visite" mais, elle se dit que d'abord elle devait le mettre en garde de quelque chose à son propos.

- Toshiro si jamais ... tu m'entend crier la nuit, je m'excuse d'avance pour le dérangement que cela va faire.

Parce que oui, son sommeil était son troublé par ce dont elle rêvait. Le souvenir de cet homme la hantait jusqu'au fin fond de ses rêves provoquant des cauchemards assez dur à vivre. Elle hurlait souvent et se reveillait en sueur mais, jusqu'ici elle n'avait jamais dû se préocuper de quelqu'un d'autre puisqu'elle vivait seule. Cela la dérangeait fortement de savoir qu'elle allait surement le reveiller en pleine nuit à cause de ses cries. Bizarrement, elle se souciait vraiment de lui.

- Ne t'en fait pas, j'essayerais de faire mon maximum pour que ça n'arrive pas trop souvent.

Elle se retournait alors pour le regarder droit dans les yeux et avec le sourire.

- Continuons la visite, tu veux bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Mer 29 Fév - 8:21

Je me demandais, au plus profond de moi, ce qui faisait que j'étais aussi attentionné envers elle. Après tout, d'habitude il me faut plusieurs jours pour commencer à éprouver une certaine sympathie envers une personne. Jusque là j'ai toujours été glacial dans le plus profond de mon âme... Certes j'étais froid au début quand je l'ai rencontrée au marché d'esclaves, mais je ne saurais dire pourquoi... Quelque chose chez elle avait fait que je m'étais assez vite attaché à elle. Était ce un talent qu'elle développait? Ou peut être c'était son caractère bien trempé et froid par moment qui me plaisait plutôt bien... Je n'en savais strictement rien, mais mon petit doigt me dit que le jour viendrai où j'en saurais plus sur elle... Bon OK je l'avoues mon petit doigt n'y est pour rien, c'est Yuki elle même qui me le disait en essuyant les quelques larmes qui coulaient encore le long de ses joues. Dans ce cas, j'allais attendre, comme elle me le demandait, après tout je l'ai bien dis, je ne la forcerais pas.

Alors qu'elle se dirigeait vers la porte pour sortir de la pièce, elle semblait me mettre en garde sur quelque chose. Je restais à la même place, à côté du fauteuil, la regardant de loin de mon air neutre habituel que je venais de reprendre. Ça lui arriverait de hurler la nuit? Aïe, me voilà bien mal barré, je profitais énormément de mes nuits pour me reposer vu que mes journées étaient quand même assez mouvementée par moment. Je me grattais la joue avec l'index en prenant un air un peu plus embêté... Toutefois elle rectifia en m'assurant qu'elle ferait son possible pour que ça arrive pas trop souvent. C'était gentil de sa part mais....déjà je crois que quand ça va arriver pour la première fois je vais pas apprécier...

Je la rejoignis ensuite, croisant les bras et ouvrant la porte pour accéder au couloir, je poussais un large soupir en fermant les yeux avant de tourner mon attention sur elle à nouveau.

"Merci de m'avoir prévenu...Seulement j'espère que ça t’arrive pas toutes les nuits, parce que sinon ça va très vite me casser le pieds si tu vois ce que je veux dire...Enfin bon...nous verrons bien comment cela se passera, je peux pas t'en vouloir c'est sûrement pas de ta faute."


Nous étions sortis de la salle de loisir, à nouveau dans le couloir. Je refermais lentement la porte derrière nous et commençais à avancer d'un pas sûr. J'étais en train de réfléchir à ce qu'il pouvait nous rester à faire visiter à la jeune fille. Si ma mémoire ne me jouait pas des tours, à l'intérieur de la demeure, il me restait à lui montrer où étaient les toilettes, ainsi que la cuisine/salle à manger. Après j'avais pour projet de lui faire visiter les différentes parties du jardin, et peut être même le petit bois de cerisiers qui encerclait toute la propriété si on avait le temps. Bref, elle et moi refaisions le chemin en sens inverse, et une fois en bas des escaliers, je lui montrait du doigt la porte de la salle de bain au loin.

"Si tu cherches les toilettes, c'est la porte qui se trouve juste après le tournant, sur la droite, en face de la salle de bain, tu peux pas te tromper."


J'allais pas m'attarder d'avantage là dessus, les indications suffisaient amplement puisque franchement c'était pas dur à trouver. Je repris ensuite la marche pour revenir dans le Hall, toujours suivit de Yuki. Nous le traversions pour accéder à la seconde porte complètement à l'opposé de l'autre. Je l'ouvris pour laisser la jeune fille entrer en première.

"Voici la cuisine et aussi la salle à manger, si t'as un petit creux y'a tout ce qu'il faut ici, tu fais comme chez toi. J'ai récemment fait le plein pour tenir un mois, peut être un mois et demi..."


Si je devais décrire cette salle importante, je dirais que niveau taille elle fait honneur au reste. Juste à gauche de la porte se trouve les meubles contenant tout ce qui était vaisselle. Verres, assiettes, couverts, etc... rien ne manquait à l'appel. En face, se trouvait une espèce de comptoir en angle droit, avec une ouverture sur le côté pour y accéder. C'est là que se trouvait la gazinière, le four, l'évier, etc... tout ce qu'il faut pour faire la cuisine ainsi que la vaisselle. Enfin, à côté de ce comptoir, se trouvait la table qui servait tout simplement aux repas. Celle ci quant à elle en revanche, était de taille moyenne, on pouvait y mettre au maximum huit personnes autour. Mais bon vu qu'on était que deux ça allait pas être gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Jeu 1 Mar - 12:23

Ils sortaient de la salle donc. Yuki allait en sens inverse, elle voyait bien qu'il n'y avait plus rien plus loin. Toshiro passait devant pour mieux lui montrer ou se trouvait chaque pièce. Elle ne disait rien et notait dans son esprit chaque porte, chaque partie de cette immense demeure. C'était assez étrange mais, l'atmosphère, l'ambiance de cette maison la mettait à l'aise. Il était évident qu'elle se sentirait vite chez elle.

Les toilettes, la cuisine ... Haaaaa !! C'était le plus important pour elle. Certes, elle ne donnait pas l'impression au premier abord de manger comme quatre, cependant ... Yuki était l'une de ses personnes qui mangent tout le temps, qui a besoin de sentir qu'elle a de la nourriture entre les doigts. Sans vraiment savoir quoi, elle mangeait tout ce qui pouvait passer sous la main. Autant dire, que vous avez là, un véritable montre, une véritable goinfre.

- Haha !! Je crois que tu me verra très souvent par ici alors. C'est difficile à croire quand on me connait pas mais, j'ai tendance à manger beaucoup et tout le temps.

Elle fit un grand sourire comme une enfant. Les sourire qui sont souvent rayonnant et qui, parfois, arrivent à donner du courage ou de la joie à ceux qui les voient. N'aimant pas les humains, c'était rare de sourire pour elle mais, quand elle souriait, vous pouviez être sur que c'était sincére au possible.

Faisant le tour de la cuisine pour bien se repérer, Yuki songeait à ceci : Elle qui avait des capacités en cuisine, elle pourrait peut être, puisque Toshiro sera probablement occupé par son statut et qu'elle sera une sorte de gênée pour lui, faire la cuisine. Yuki ne savait faire que de la cuisine japonaise mais, elle avait une grande confiance dans ses talents culinaires. Rare était les personnes qui avaient eu la joie de gouter à sa cuisine mais, pour ses privilégiés, aucun n'avaient jamais été déçu.

- Toshiro ... Pour une question de confort pour toi et aussi parce que je veux aider dans cette maison, je pourrais peut être faire la cuisine, non ? Je ne sais pas si quelqu'un le fait déjà ou non mais ... Comme je n'ai vu personne ici à par nous ... Heu ... Je me disait que c'est toi qui devait le faire.

Yuki ne savait pas si elle se trompait ou pas. Mais, plus elle en parlait et plus elle se disait que c'était absurde que Toshiro est dû tout faire tout seul dans cette demeure. Il était certain que quelqu'un devait faire le ménage, qu'une autre personne devait faire la cuisine, la vaiselle ... C'était illogique à présent dans son esprit qu'il puisse tout faire tout seul. Yuki se sentait gênée d'avoir proposée son aide, elle se sentait "nulle" en quelque sorte.

- Bref ... Si nous allions voir les jardins ? J'ai vraiment hâte de pouvoir découvrir cet immense jardin. Il parait tellement magnifique ! Je suis tellement excitée à l'idée de voir les cerisiers puisque ce sont les arbres que je préfère ... Ils sont tellement beau !

Son sourire n'avait pas disparu mais, il était devenu étonnament doux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Jeu 1 Mar - 16:04

Qui aurait put penser que Yuki ferait une telle révélation? Probablement personne, même pas moi en fait, faut dire qu'elle venait de me révéler une chose que je n'aurais jamais pus soupçonné. La cuisine serait l'endroit où elle passerait le plus de temps dans sa vie? Elle n'en avait pas l'air mais prétendait être une grande gloutonne, enfin c'est comme ça que je l'ai interprété personnellement. Mais ce qu'elle venait de me dire n'avait rien d'une phrase normale, c'est en effet la première phrase depuis longtemps qui m'arracha un air étonné du visage. Mon regard neutre et froid venait de laisser la place à la surprise en moins de dix secondes. J'écarquillais grands les yeux en la fixant.

"T'es sérieuse là? Eh ben...C'est vrai qu'au premier regard on croirait pas.... Je sens que je vais devoir doubler la quantité de nourriture aux prochaines courses....qui risquent de vite arriver si ce que tu dis s'avère être la vérité....le truc c'est que...je vois dans tes yeux que tu me racontes pas des crack..."


Je la laissais faire le tour de cet endroit qui semblait être "sacré" à ses yeux. Pendant ce temps là, je me mis à l'aise en m'asseyant sur le bord du comptoir, gardant mes mains posées dessus, et la suivant du regard. Je me mis à penser que niveau nourriture, repas et tout le délire, je ne pourrais pas lui faire des plats de princesse....parce que la cuisine...c'était pas mon fort. Ben oui que voulez vous... Faut bien qu'il y ait des domaines dans lesquels je ne peux pas exceller. Et je crois que tout ce qui est ménager en faisait parti... C'est alors que Yuki me fit une proposition pour le moins intéressante. Ma foi, si tel était son désir de faire la cuisine, je n'avais pas de raison de l'en empêcher. Quelque part elle éveilla en moi une certaine curiosité, je me demandais bien à quelle genre de plat je pourrais goûter venant d'elle. J'ignorais si la cuisine était un gros point fort de ses capacités, mais ce serait déjà mieux que les plats tout fait que j'achète assez....trop souvent.

"Si ça peut te faire plaisir, je n'y vois pas d'inconvénients du moment que tu fais pas péter la cuisine et met le feu à la baraque. Et il n'y a personne à part toi et moi dans cette maison, j'y vis seul depuis le premier jour où j'y habite pour tout te dire..."

Dans les armoires et les étagères, même dans le frigo, il y avait des plats déjà tout fait, j'étais pas un chef cuistot, mais j'étais un véritable fainéant en revanche, c'est sûrement cela qui fait que je n'aime pas cuisiner....allez savoir. Et encore cela m'arrive même de faire livrer quand j'ai la flemme de mettre un truc au micro onde. Mais ça, valait mieux pas qu'elle le sache, sinon ben.... ben en fait je me demandais bien comment elle réagirais. Mais quelque chose me disait que j'allais voir ma vie changer dans ce qui est des repas...

"Eh bien pourquoi pas? Allons donc te faire visiter ces jardins, nous finiront par les cerisiers, autant garder le meilleur pour la fin tu crois pas?"

Je n'attendis pas sa réponse et fit un petit sourire en coin avant de pousser sur mes mains pour retomber pieds sur le plancher, croisant mes bras et passant à côté de Yuki. Je me dirigeais vers une double porte, eh oui il y avait un autre accès à la cuisine, mais cette porte là ne menait pas à une salle, elle menait directement sur le jardin, plus précisément sur la partie terrain d'entraînement. Pourquoi la cuisine donnait sur cette partie là? Huuum j'y avais clairement réfléchi contrairement à ce que vous croyez peut être. Après un bon exercice, c'est bien mieux d'avoir la cuisine à portée de soi pour aller chercher un rafraichissement ou quoi que ce soit d'autres, ça évite de faire tout le tour de la demeure pour rien.

"Voilà, cette dernière porte donne l'accès à cette partie du jardin, C'est là que je m'entraine la plupart du temps, vaut mieux que je sois en extérieur pour....me donner à fond...."


Pour décrire rapidement le lieu, il y avait des parties de sol ensablées, et d'autres avec de l'herbe tout simplement. Plusieurs arbres de grandes tailles ainsi que des rochers plus ou moins grand parsemaient l'endroit. C'était un endroit plutôt idéal pour s'entrainer chez soi quand il fait beau, et pour...être certain de pas tout détruire autour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Dim 4 Mar - 5:33

Elle regardait Toshiro qui semblait enfin montrer une expression autre que celle habituelle. A ce moment là, il semblait vraiment étonné voir, surpris, ce qui arrachait un sourire à notre amie. Etrangement, elle se dit qu'elle voulait envore voir pleins d'autres de ses expressions mais, ce qu'elle souhaitait voir par dessus tout c'était un sourire. Yuki était curieuse de voir Toshiro sourire. Il faudrait probablement beaucoup de temps pour qu'il puisse lui montrer se genre d'expressions mais, elle n'abandonnerait pas !

- Oui, je suis plus que sérieuse d'ailleurs ! Certes, beaucoup de gens sont étonnés par cet aspect de moi mais, il ne faut pas se fier aux apparences comme on dit souvent, non ?! Doubler la nourriture ... Je ne voudrais pas poser trop de problème ou bien te ruiner !

Elle se mit à rigoler alors qu'elle faisait le tour de la cuisine. La cuisine était endroit qui pouvait être sacré pour beaucoup de gens. Parce qu'ils n'ont pas l'habitude d'en voir, parce qu'elle est synonime de nourriture, chose qu'ils n'ont pas forcément tout les jours, parce que cela leur fait penser qu'ils ont un "chez-soi" ... A vrai dire, pour Yuki, la cuisine représentait tout ça en même temps. Non pas qu'elle ait véçu dans la faim mais, c'était toujours très dur pour elle d'avoir de quoi manger à tout les repas, voir quasiment impossible. C'est pour cela que depuis quelques années, Yuki semblait se rattraper sur la nourriture en mangeant comme quatre. Cela la faisait bien rire, elle était synonime de goinfre pour les autres.

- C'est vrai ? Je peut faire la cuisine ? Génial, alors je ferais à manger tout les jours, pour tout les repas, pour deux personnes ! Si tu vis seul, ça veut dire que tu fait tout, tout seul dans cette maison ? Alors je pourrais aider aussi pour les tâches ménagére. Je n'aime pas vraiment ne rien faire de mes journées.

Ils allaient dans le jardin à présent. Yuki avait vraiment hâte de voir les cerisiers en fleurs, c'était un vrai mystére la couleur de ses fleurs, ce rose si splendide à ses yeux, si pure ... Elle était fascinée par eux, elle était toujours sous le charme. Mais, pour l'instant, ils allaient visiter le reste.

- Je suis d'accord, allons d'abord visiter le reste. Tout le jardin, de ce que j'ai pu voir en arrivant, semble être magnifique. Ce doit être vraiment reposant de vivre ici !

Ils sortirent pas la porte qui se trouvait dans la cuisine et qui donnait directement sur le jardin. Yuki s'en souviendrait, cela évitait de faire le tour par devant. Autant dire que la porte était pratique !

Lorsqu'elle posait le pied dehors, ses yeux semblaient émerveillés. Elle se retournait vivement vers Toshiro avec un grand sourire avant de se mettre en marche dans le jardin. Elle s'approchait des fleurs pour les sentir, allait s'asseoir sur un rocher pour profiter du soleil avant de se relever vivement, se dirigeant vers un arbre. Arrivée au premier arbre qu'elle avait rencontrée sur son chemin, Yuki s'arrêtait paisiblement devant celui-ci, laissant retomber toute son excitation. Elle posait lentement une main sur son tronc et fermait les yeux pour pouvoir sentir l'energie de celui-ci. C'était une chose qu'elle faisait courament.

Tout d'un coup, étant calme elle avait songeait deux secondes, elle se demandait qu'elle genre d'entrainement pouvait bien faire Toshiro. Se retournant vers lui avec un regard sérieux, elle s'approchait vivement de lui. Cela lui démangeait de lui demander ce qu'il pouvait bien faire dans ses entrainements.

- Dit Toshiro, quel genre d'entrainement fait-tu au juste ? Je suis curieuse de savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Dim 4 Mar - 9:49

Elle était vraiment heureuse à la vue de cet endroit, pourtant c'était pas le plus beau de tous. Son enthousiasme ne m'étonnait même plus à force, je commençais déjà à m'y habituer, et à mon avis j'avais fort intérêt parce qu'elle ne cesserait pas de l'être. Alors que la jeune fille était en train de s'émerveiller à sa façon en se baladant d'un endroit à l'autre de cette partie du jardin, je croisais les bras en gardant un air sérieux, marchant tout doucement vers elle, la laissant s'amuser. Plusieurs pensées me vinrent à l'esprit à ce moment là, c'est vrai que sa présence allait énormément changer les choses dans cette demeure. Déjà si elle voulait faire à manger pour deux tout le temps, à tout les repas, c'était déjà un sacré changement qui s'opérait, mais si en plus elle voudrait s'investir dans les tâches ménagères. Je comprends qu'elle ne veuille pas rester inactive, et c'est tout à son honneur, mais je ne lui demanderais pas de s'épuiser non plus pour rien.

Vivre ici, c'est très reposant en effet, et c'est ce qu'elle semble chercher...le calme, le repos, la liberté... Je n'en étais pas sûr..mais il se pourrait que ces trois choses là soient les seules que je puisse lui offrir pour le moment. Après tout, même si elle n'est pas une esclave à mes yeux, vivre avec un empereur de l'île, c'est loin de pouvoir apporter tout ce qu'elle désirerait. J'ignorais même si je parviendrais à lui porter l'affection dont elle aurait probablement besoin... moi qui d'habitude évite le contact avec les autres personnes. Remarque, si je ne me trompe pas elle disait détester les humains, dans ce cas je n'ai pas vraiment à m'en faire sur ce point vu que je ne le suis qu'à moitié...

Je fermais les yeux pour me plonger dans mes pensées, puis quand je les rouvris, elle était en face de moi. Autant dire que sur le coup elle m'a surpris, j'ai même failli faire un petit bond sur le coup, heureusement j'ai réussi à me contenir. Bref, la question qu'elle me posais....Ben évidemment il fallait bien que cette fameuse interrogation tombe un jour ou l'autre, mais j'aurais pas pus imaginer que cela aille si vite. Le genre d'entraînement que je suivais...eh bien, celui qu'un homme entreprend quand il est à moitié démon, mais ça elle ne pouvait pas le savoir. Sur le coup, j'ai hésité, devais je lui dire ce que j'étais vraiment? Ne prendrait elle pas peur en l'apprenant, pensant que je pourrais lui faire du mal? C'est bien connu, les démons sortent tout droit de l'enfer et sont en principe mauvais, mon père l'était d'après la lettre de ma mère...et pourtant moi, son rejeton, je n'ai pas du tout soif de destruction et de mal...je suis...j'ignore ce que je suis réellement. Je fermais les yeux avant de prendre appui sur un rocher, les rouvrant pour regarder Yuki d'un air sérieux.

"Eh bien....Comment dire...? Je m'exerce à améliorer mes pouvoirs... Je ne suis pas humain proprement parlé...en fait je ne le suis qu'à moitié, ce qui explique pourquoi j'ai des capacités que nul autre de l'espèce humaine ne possède. Il m'arrive parfois de ne pas contrôler totalement ce pouvoir, alors je m'entraine ici, à l'extérieur, dans le but de corriger ce genre de problème."


Je poussais un large soupir, baissant le regard vers le sol. Devais je lui dire ce qu'était exactement mon pouvoir? Peut être même lui en faire la démonstration pour qu'elle puisse juger par elle même? Je me disais que ce ne serait peut être pas la meilleure chose à faire, en tout cas pas tout de suite. Je me redressa donc en me poussant du rocher, passant à côté d'elle d'un air neutre, comme toujours.

"Mais si tu le souhaites, je te le montrerai, je peux comprendre que tu ais envie de savoir puisque tu vas vivre en ma compagnie à partir d'aujourd'hui."


A l'instant je venais de me dire que je ferais mieux d'attendre, et là dans les secondes qui suivirent, je lui donnais la possibilité de choisir si elle voulait ou non que je lui montre mes pouvoirs. Que cela se fasse maintenant ou plus tard, de toute façon cela n'a pas d'importance. Vu que nous allions vivre "ensemble" dans cette demeure, elle a le droit de savoir, c'était à elle de décider quand elle serait prête à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Dim 4 Mar - 14:54

Hum ... Alors il n'était pas humain hein ? Quelque part, cela n'étonnait pas plus que cela Yuki. Pourquoi, c'est ce qu'elle se demandait intérieurement. C'est comme si au fond, elle l'avait su au moment où ils s'étaient rencontrés tout les deux et, en même temps, c'est comme si elle ne s'en était jamais doutée ... Quel étrange sentiment mais, aucune peur ne semblait s'afficher sur son visage plutôt neutre à ce moment précis.

Il n'était pas tout à fait humain, donc, il avait une part de lui qui était ... Elle se mit à réfléchir ne sachant pas très bien ce qu'il pourrait être. Un vampire ? Un elfe ? Bah, il n'avait pas forcément ni de croc, ni d'oreille pointu. Alors, un ange ? Ou bien un démon ? Elle ne pouvait en être absolument certaine et se posait tout un tac de question dont les réponses restaient plus que floues. S'il avait été un ange, il aurait donc eu des ailes ou quelque chose de similaire non ? S'il avait été un démon, où est sa queue en pic ou ses oreilles du diable ? Yuki était partie dans le clichée complet, un peu perdue dans ce qui pouvait être ou non.

- Hum ... Pas tout à fait humain hein ? ...

Elle parlait à voix haute pour mieux réfléchir mais, ne semblait pas trouver de réponse cohérente. C'était assez dur de se faire une idée sur des choses que l'on ne connait pas forcément. Mais, malgré tout ceci, Yuki n'avait toujours aucune peur ou crainte quelconque sur le visage. En réalité, ce n'est pas qu'elle n'y croyait pas mais, étrangement cela ne lui faisait pas peur. Ce sentiment qui lui disait tout le temps de lui faire confiance depuis qu'elle l'avait rencontrée l'aidait beaucoup apparament.

- OUI !! Je veux ... Je veux le voir, s'il te plait !!

Il lui avait bien dit qu'il allait le lui montrer si elle voulait non ? Lorsqu'elle entendit ses mots, elle se jetait littéralement sur son bras qu'elle aggripait fermement avant de prononcer sa phrase. Des étoiles pleins les yeux, elle était plus que jamais sur-excitée. Elle était certaine que les pouvoirs des gens devaient leur correspondre. Elle se mit donc à penser à ce que pourrait être son pouvoir, oui quel était son pouvoir. Il devait le caractériser d'une manière particulière !

- Je regarderais du rocher, est-ce que c'est bon ? Je ne risque rien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Dim 4 Mar - 17:01

J'aurais dus m'en douter, pourtant je ne m'y attendais pas, elle voulait savoir, elle voulait voir ici et maintenant mes pouvoirs, mes capacités qui font que je ne suis pas réellement un humain. Je sais bien que je lui ai dit qu'elle pourrait les constater de ses beaux yeux mauves elle même si elle m'en faisait la demande. Seulement j'étais bien loin de m'imaginer qu'elle me le demanderait tout de suite, je fus comme pris de vitesse si je puis dire. Elle s'était même agrippée à mon bras, les yeux scintillant d'excitation en me fixant. Franchement, même moi qui était du genre neutre et pas à se laisser distraire si facilement, je ne pouvais pas résister à ce regard là, ça me faisait littéralement fondre, mais ça je préférais le garder pour moi. Le rocher sur lequel elle comptait s'asseoir, là elle ne risquerait rien, puisque après tout je ne comptais pas lui montrer mon pouvoir libéré à sa puissance maximale,mais juste une infime partie pouvant lui donner un bref aperçu. Alors que je la regardais d'un air encore hésitant, gêné qu'elle se soit accrochée à moi comme ça, je finis par craquer. Je poussa de ce fait un large soupir en fermant les yeux et en me frottant l'arrière du crâne.

"Bon très bien, il m'est difficile de résister à ce genre de regard que tu me lances...je vais te montrer ici et maintenant. Tu peux aller t'installer sur le rocher, tu ne risques rien 'st promis."


C'était la première fois que j'allais faire appel à mes pouvoirs en me sachant observé, c'était un poil perturbant, mais je devais me concentrer pour y parvenir. Alors que Yuki prenait place sur son rocher, je restais au milieu du terrain, dans la partie ensablée. Je laissais mes bras tomber le long de mon corps, les poings légèrement serrés et les yeux fermés. Doucement je levais la main droite au dessus de mon épaule pour attraper mon katana et le dégainer dans un doux son de métal frottant le bois. Mon bras fit ensuite un mouvement de gauche à droite, pointant la lame vers le sol, celle ci frôlant le sable et emportant quelques grains sur son passage à cause du léger vent causé par celle ci. Puis je restais immobile pendant cinq bonnes secondes, toujours les yeux fermés.
Une aura bleue azur commença à se former autour de mon corps, l'air se refroidit soudain et des légers vents froids firent voler mes vêtements ainsi que mes cheveux. Le sable s'envola en forme de nuage, tournant tout autour de moi et se mêlant à l'énergie bleue qui se dégageait de mon corps. Puis je poussa un murmure:

"Viens à moi...."


Je rouvris soudainement les yeux, mes pupilles étaient d'un bleu encore plus étincelant, comme si mes yeux aussi dégageaient une certaine énergie. Et en l'espace de deux secondes, un énorme bloc de glace se forma autour de moi, prenant la forme d'une spirale qui s'enroulait à mes côtés, l'extrémité se changea, prenant peu à peu la forme d'un dragon de glace aux yeux rouges. C'est dans un rugissement de celui ci que sa transformation se termina.
Spoiler:
 

Je souffla un grand coup, posant ma main sur la tête du dragon en question, avec un léger sourire en coin. Puis je ramena à nouveau mon attention sur Yuki qui se trouvait un peu plus loin devant sur son rocher.

"Voilà, tu sais à présent quel est mon pouvoir. Je suis le maître du froid et de la glace, je peux créer ce que je souhaite à partir de l'eau qui se trouve dans mon entourage. Ce dragon n'est qu'une infime partie de ce pouvoir, si j'utilisais tout ce dont je suis capable cela t'aurais mise en danger... J'ai encore quelques progrès à faire pour parvenir à m'améliorer et à contrôler cette force en totalité."
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Dim 4 Mar - 17:33

Yuki rougit aussi lorsqu'elle comprit qu'elle était accrochée à elle. En fait, elle n'avait pas vraiment fait attention à ce qu'elle faisait à ce moment là, trop prise par son enthousiasme soudain pour ses pouvoirs. Elle se détachait, gênée et en même temps contente de ce qu'il avait dit et allait sur son rocher. Là ou elle ne craignait rien selon lui. Entière confiance en lui, elle était allée s'asseoir sur le rocher pour voir ce qu'il serait capable de faire, pour voir ce pouvoir ... Elle restait silencieuse tandis que Toshiro venait de commencer. Son excitation grandissait en même temps qu'une certaine crainte. Lorsque le moment fut arrivé, c'était tout sauf ce à quoi elle aurait pu s'attendre. Certes, elle doutait bien que cela allait être impressionnant pour elle qui n'avait encore jamais vu aucun pouvoir en action mais, elle ne pensait pas que ce serait aussi impressionnant.

Yuki était ... Stupéfait, bluffée, abasourdie et tout ce que vous voulez d'autre. Elle n'en revenait pas le moins du monde. Ce qui venait de se produire sous ses yeux était tout simplement magnifique. Cette glace qui c'était transformée en un magnifique dragon qui semblait vivre par elle ... Ce vent froid et cette aura bleu qu'elle avait vu autour de Toshiro à ce moment là. C'était incroyable à tel point qu'elle se mit à sourire ! Ce dragon était vraiment magnifique mais, Toshiro dégageait lui aussi quelque chose de splendide. Il y avait cette aura mystérieuse qui lui était propre, son pouvoir lui correcpondait parfaitement. Parce que oui, Toshiro avait toujours un regard neutre, lui donnant cet air mystérieux et détaché mais, on pouvait parfois voir son visage changeait un tout petit peu, Yuki était très observatrice avec ce genre de personne. Sa tête se penchait sur la droite, son sourire devenait doux, elle était heureuse qui lui ait montré son pouvoir, qu'il lui ait fait confiance à ce point.

- Merci. Merci beaucoup Toshiro de me l'avoir montrée. Est-ce que ... Est-ce que je peut toucher ta glace ?

Cela pouvait paraître étrange pour certain mais, Yuki voulait toucher cette glace, sa glace. Elle songeait que peut être elle aurait quelque chose de différent des autres. Non, elle en était certaine. A première vue, elle pouvait sembler froide mais, elle était certaine que son touchée ne devait pas forcément l'être. C'est ainsi qu'elle voyait Toshiro : A première vue froide mais, en réalité douce à l'intérieur. Elle ne lui laissait pas le temps de répondre quoi que ce soit, se sentant obligée de se justifier de ce qu'elle venait de dire. En fait, elle avait peur d'essuyer un refus catégorique. Oui, le dragon pouvait être dangereux. D'ailleurs elle se demandait s'il était vraiment vivant ou si c'était juste une impression de sa part.

- Si tu ne veux pas, c'est pas grave. Je pensais juste qu'elle ne devait pas être comme les autres. Comme c'est la tienne, je suis presque sûre qu'elle te ressemble ne serait-ce qu'un peu ! C'est étrange mais, j'ai le sentiment qu'elle est froide sans vraiment l'être.

Elle n'avait pas posée sa question sur le dragon. Ne lui laissant toujours pas le temps de répondre, elle se sentit encore une fois, obligée de lui demander. Elle était curieuse en même temps, elle pouvait sembler naïve.

- Au fait, le dragon ... Est-ce qu'il vit ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Dim 4 Mar - 19:10

Je me tenais toujours là, au même endroit, une allure fière, sûr de moi même. Mon regard vers la jeune fille était toujours neutre, même si mes yeux bleus étincelants laissaient penser qu'une lumière brillait eu plus profond d'eux. Certains qualifieront cela comme une flamme bleue, une flamme glaciale qui emplit mes pupilles, leur donnant ainsi toujours cette même expression froide. Yuki m'avait déjà dit que j'avais des yeux splendides un peu plus tôt, quand nous venions de nous rencontrer, cette fois ci ils dégageaient bien plus qu'une simple beauté, mais une détermination, le genre de courage que l'on croise rarement en ce bas monde.
La jeune fille quant à elle était émerveillée à la vue du dragon de glace que je venais de créer, lâchant même un sourire radieux et satisfait. Je fus rassuré qu'elle ne prit pas peur, j'avais la crainte qu'elle me voit comme un monstre, même si pendant tout ce temps elle me faisait confiance. Aujourd'hui les gens changent d'attitude pour un oui ou pour un non, mais je voyais dans ses beaux yeux mauves qu'elle n'était pas comme ça, et ça me réconfortait.

Une série de questions sortirent des douces lèvres de Yuki, il y avait toujours un temps de silence entre chacune d'elle, mais elle ne semblait pas vouloir me laisser le temps de donner une réponse. De ce fait je restais silencieux, l'écoutant avec attention alors que mon dragon à mes côtés restait calme, la fixant aussi de ses yeux rouges. D'abord elle m'exprima sa gratitude pour lui avoir montré mon pouvoir, ensuite vint sa première question. Elle voulait toucher cette glace qui était la mienne, sentir sa fraîcheur contre sa peau. De ce point de vue là, elle ne risquait rien, car cette glace est spéciale, elle est celle que je crée, elle est mon âme. Elle n'est froide est meurtrière qu'avec les gens qui sont des ennemis à mes yeux. Donc de ce point de vue là, vous l'aurez compris, Yuki pourrait la toucher sans problème. Faut d'ailleurs croire qu'elle l'avait soupçonnée vu ce qu'elle me dit par la suite. Froide sans vraiment l'être, c'était ça en quelque sorte, elle était très observatrice apparemment, voilà une autre qualité que j'appréciais chez elle. Enfin, sa dernière question, peut être la plus étrange, le dragon vivait il....? Je dois dire que je fus étonné à cette question, je n'aurais pas cru que quelqu'un me poserait un jour la question. Je me mis à sourire, le dragon se tourna vers moi, penchant son énorme museau gelé vers le sol, je fermais les yeux en collant mon front contre sa tête. Mon expression était différente, j'étais apaisé, en lien avec cette créature glaciale qui faisait partie de moi.

"Ce dragon...non pas seulement lui, ma glace elle même est mon âme, elle fait partie de moi, alors même si elle ne peut pas parler, ressentir des choses comme la douleur, d'une certaine manière on peut dire qu'elle vit."

Je rouvris lentement les yeux en souriant, c'était pas un sourire comme Yuki m'en faisait, mais c'était un sourire comme j'en ai déjà rarement montré. Puis je me tournais vers elle en posant ma main sur le museau du reptile de glace géant. Je venais de répondre à sa dernière question, j'étais en train de procéder dans le désordre, mais cela importait peu puisque de toute manière j'avais bien l'intention de répondre à toutes ses questions. Je commença à marcher en sa direction, sur mon passage, le sable se levait toujours à cause du vent froid que je dégageais, mon aura bleue ne disparut pas et mon dragon me suivit jusqu'à elle. Une fois en face à face, je levais le bras gauche tout doucement en direction de Yuki, et l'énorme animal approcha tout doucement sa tête d'elle.

"Tu peux y aller, il ne te fera pas le moindre mal. Comme je te l'ai dis, cette glace reflète mon âme, elle vit en moi, elle fait partie de moi. Elle n'est glaciale et meurtrière qu'envers ceux que je considère comme mes ennemis. Toi c'est différent, tu es...comme une nouvelle famille pour moi, et cette glace, tu peux la considérer comme une amie qui te protégera si tu le désires. Vas y, touches la."


Cela n'empêchait pas à cette glace d'être froide, même pour Yuki, mais elle aura la sensation qu'une certaine chaleur dégage de cet élément. Pas une chaleur comme celle des flammes proprement parlé, mais plutôt une sensation...comme si un esprit, comme si une chose amicale et douce en dégageait, je ne saurais l'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Mar 6 Mar - 15:29

Yuki toujours sur son rocher attendait qu'il réponde à ses questions. Elle avait assez parlée pour le moment, surtout qu'elle ne lui avait pas vraiment laissé le temps de répondre entre chaque question sortie de sa bouche. Maintenant, elle voulait surtout savoir, oui, elle voulait tout savoir sur son pouvoir, sur ce magnifique dragon. Alors, les yeux rivés sur Toshiro, le mot d'ordre était d'attendre.

Il eut un geste envers ce dragon qu'elle trouva tout simplement attendrissant au point qu'elle les trouvaient extrêmement mignon tout les deux. Elle ne dit rien mais le pensait très fort, un large sourire c'était dessiné sur son visage toujours emplis d'excitation. Son air d'enfant ne semblait pas partir pour le moment, bien trop heureuse pour pouvoir avoir ce visage neutre qu'elle avait habituellement. Toshiro avait posé son front sur la tête du dragon avec un sourire, ils étaient tellement mignon. C'était agréable à voir, il semblait être en harmonie avec sa glace, avec son pouvoir du moins, à ce niveau de puissance.

Son regard se portait ensuite sur Yuki, il venait de répondre à sa première question. Alors comme ça, c'était bien une partie de lui, une partie de son âme. Ce dragon vivait quelque part au travers de lui. Il ne pouvait pas vivre sans Toshiro pour l'invoquer, c'était ce qu'elle avait comprit. Donc, si Toshiro mourait, il mourait aussi d'une certaine manière ? ... Elle ne posait pas sa question pensant qu'elle avait déjà une réponse qui semblait tout à fait probable. Avant de continuer, elle le vit lever le bras vers elle et, le dragon s'avanca dans sa direction. Le dragon était assez proche pour qu'elle puisse poser la main sur lui mais, elle attendait l'autorisation qui lui fit donner quelques secondes après.

Il ne fallait pas le lui dire deux fois. Yuki posait lentement la main sur la tête du dragon. La glace était froide mais, d'un autre côté, elle avait quelque chose d'apaisant, de rassurant. C'était une sensation très étrange, très particulière. Comme si de la chaleur se dégageait d'elle sans que ce soit vraiment de la chaleur comme nous nous pouvons la connaître. Définitivement, il n'y avait pas de mot pour décrire ce qu'elle ressentait à cet instant. Yuki considérait ce dragon comme un ami, s'il la protégait, elle le protégerait aussi.

- C'est ... C'est incroyable ! Je ne sais pas comment le dire mais, cette sensation est vraiment ... Wawouh !! Je n'ai pas de mot pour décrire ce que je ressens ...

Elle relevait ensuite la tête vers Toshiro sans pour autant enlever sa main. Son regard avait de nombreux sentiment cachés. De l'excitation, de l'apaissement, de la confiance ... Il y avait de nombreuses choses qui s'y dégageait.

- J'ai une question ...

Oui, Yuki devait finalement poser la question de savoir si oui ou non, ce dragon disparaîtrait avec lui un jour. Elle tournait trop dans son esprit pour qu'elle la garde juste pour elle.

- Est-ce qu'il ... Comment dire ... Si un jour, tu venais à mourir, est-ce que le dragon disparaîtrait avec toi ? Il ne pourrait pas avoir une vie à lui, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   Mar 6 Mar - 19:03

Etait elle donc aussi surprise que cela pour ne pas parvenir à trouver les mots? Ces mots qu'elle cherchait pour exprimer son impression sur mes pouvoirs? En tout cas c'est ce qu'elle semblait me faire croire avec ses premières paroles, qu'elle prononçait en touchant le dragon de glace, ses yeux presque pétillants d'admiration. Honnêtement, je n'étais pas du genre à rechercher cela...je ne cherchais pas à ce que les gens aient de l'admiration envers moi, cela m'importais peu pour tout dire. Là Yuki m'avait demandé que je lui montrer ce dont j'étais capable, je me devais donc de répondre positivement à sa demande, c'était la moindre des choses. Mais je l'ai fais parce qu'elle le souhaitait, parce que ses beaux yeux mauves pétillants d'excitation m'ont empêchés de dire non. En bref, son admiration n'était pas ce qui m'intéressais, mais c'était son bonheur, et cela était à mes yeux, le plus important.
Après tout, qu'ils soient bons ou mauvais, les opinions des gens m'ont toujours laissés indifférents, allez savoir pourquoi....Peut être que j'étais bien trop solitaire pour faire attention à ce qu'ils disaient.

Mais aujourd'hui, les choses avaient changées, Yuki était en ma compagnie maintenant, et ma vie de solitaire se dirigeait lentement vers sa fin. Était ce quelque chose que je regretterait? Huuum oui et non, disons que oui dans le sens où je me sentais bien en solo, mais non parce que la compagnie de Yuki n'était pas du tout de trop, elle était réconfortante au contraire. Elle m'apportait quelque chose, une chose que j'avais jadis oublié depuis longtemps, l'esprit de famille. Je sais je me répètes, mais que voulez vous, quand on a perdu la seule famille qu'on avait il y a de cela presque six ans....ben c'est l'esprit de famille qui s'éteint peu à peu lui aussi.

Alors que le regard de Yuki était rempli de sentiments de joie, le mien était vide, je fixais le sol, toujours aussi neutre, perdu dans mes songes. Je fermais les yeux un instant, les rouvrant ensuite en fixant le sable qui se soulevait à cause de l'énergie que je dégageais. Puis la douce voix de Yuki me sortit de mes pensées, je relevais le regard vers elle en reprenant un air normal, haussant même un sourcil en me demandant ce qu'elle pourrait bien me poser comme question encore. Cette question là, avait quelque chose de différent c'est vrai, mais cela ne me dérangeait pas d'y répondre. Je lui fis un sourire en coin, la fixant droit dans les yeux en posant ma main sur son épaule.

"En effet, si je meurt, il meurt avec moi....car mon pouvoir disparaît avec moi... Toutefois, Il se peut qu'il y ait des exceptions, peut être qu'une partie de mon âme peut rester liée à une des mes créations de glace, complètement indépendante, et peut être...peut subsister malgré ma mort...Mais ce n'est qu'une hypothèse...


J'enlevais ma main gauche de son épaule, toutefois je la gardais tendue vers elle, la paume tournée vers le ciel et les doigts écartés. Une légère aura bleue, condensée avec de l'air glacial apparut dans ma main, et de cette énergie se forma une fleur de glace que je lui tendit aussitôt en souriant.

"Toutefois, je ne suis pas décidé à mourir de sitôt, je sais que mon statut me mène à affronter de grands dangers mais je suis bien trop entêté pour crever, j'ai bien trop de choses à accomplir en ce monde pour rendre mon dernier souffle aussi vite. Puis si ça peut te rassurer, je ne vais pas te laisser toute seule après ce que j'ai fais pour toi, je t'ai promis de t'offrir une vie meilleure et je tiendrais parole."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A new life of freedom [PV Yuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A new life of freedom [PV Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» — bring me to life
» Life in UCLA
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Deniss Owen présentation[Validée par Yuki Hoseki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPs-