AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Edward Whythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche personnage
Maître:
Race:
Armes/Objets:
Edward Whythe

Messages : 3
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Edward Whythe   Dim 25 Sep - 18:08


NOM
Prénom




    Whythe
    Edward
    27 ans
    Maître




Magasin des Sentiments ; Psychologie.


    Le caractère d'une personne est souvent définis aux yeux des gens par ce que la-dite personne veut bien en montrer. Et en la matière voilà ce qu'il se dit d'Edward :
    "Ed' ? C'est un type très sympa... il est vraiment amical, surtout tant que vous pouvez lui être utile"
    "Edward ? On dit qu'en fait y existe pas, que c't'un truc qu'on raconte pour faire peur aux concurrents... Mais les même qui disent ça rajoutent qu'c'est pas parce qu'il existe pas qu'y peut pas vous r'trouver si l'envie lui prend d'vous r'chercher."
    "Monsieur Whythe ? Ho ! Il passe sont temps à demeurer silencieux... il réfléchit beaucoup vous savez ? ...Ce qu'il fait quant il n'est plus silencieux ? Ma fois il parle bien sur, qui n'est pas tenus au silence parle, quelle drôle de question !"
    Autant de phrase rapportées par ceux ayant croisés ou côtoyés Edward Whythe, comprenez par là que les gens les ayant prononcées sont pour leur part issus de milieux si opposés que parfois il en est comique de songer qu'elles aient put côtoyer la même personne intimement. Et puis surtout chacun vous décrira une personnalité différente voir même opposée à ce que raconteront les autres. Mais tous diront vrais !

    C'est qu'un Edward Whythe n'est avant tout qu'un miroir, un être qui ne reflète que le milieu où il se trouve... même si chaque reflet garde un fond qui, à travers le teint, laisse entrevoir les germes d'un chaos immense et violent capable de détruire la fragile psyché de cet homme pour le faire basculer dans l'horreur. Car oui, Edward est du genre instable, cyclothymique à l'extrême et donc dangereux, pour les autres mais aussi pour lui même. Incapable de se contrôler et de se raisonner il se complait dans ses névroses qui confinent à la maladie mentale et la folie. Il se SAIT fou et s'en amuse comme un enfant se découvrant un super pouvoir imaginaire. Sauf que lui ne fait pas qu'imaginer les effets de ses actes, il les transpose sans complexe dans le réel, à grand renfort de violence et d'abus. Si on murmure que certains criminels sont inhumains car trop bestiaux lui est pire, sans morale ni règles il est contre-nature et ne semble vivre que pour le Chaos. Un vrai partisan de l'anarchie dans ce quelle a de plus destructrice et perverse.
    Rien ne le satisfait plus que d'ourdir de sombres complots et d'effectuer de sales besognes que peu d'autres accepteraient de faire. Manipulateur arriviste il s'entoure de personne qu'il cherche à tenir dans le creux de sa main pour ensuite les détruire physiquement et mentalement en les forçant à devenir aussi ignobles que lui. Généreux de sa folie son but est de partager ses psychoses et de prouver qu'au fond les hybrides et les hommes ne sont jamais que des fous qui s'ignorent alors que lui ne fait qu'assumer ses instincts auto-destructeurs.

    Mais être psychotique et psychopathe ne signifie pas être idiot, et si la folie a plus que bénie l'esprit d'Edward il n'en est pas moins cultivé et intelligent, trop peut-être... Capable de se fondre dans toutes les populations, des plus vulgaires et basses aux plus huppes des rupins il charme avec des paroles aussi douces que le miel et aussi vives que réfléchies pour s'accaparer l'estime et les faveurs avant de changer ses paroles en venins insidieux. Conscient du jeu d'équilibre qu'il noue dans ses relations il sait paraître aussi normal que tout à chacun en publique pour ne laisser sa vraie nature transparaître qu'aux moments opportuns. Fringuant Chimiste en herbes et tireur amateur il sait que la violence aveugle est sa meilleure arme contre ses pairs, et que sa folie tétanisera assez ses témoins pour qu'il puisse s'en sortir, toujours, par surenchère.
    Si il paraît calme ce n'est donc qu'une façade faite pour masquer son inhumanité, et s'il lui arrive d'avoir de rares gestes tendres on est en droit de se demander si ces moments de sentiments ne sont pas, finalement, qu'un autre aspect de sa folie, une crise de tourments qui au lieu de le pousser à la destruction ne ferait que le forcer à aller contre sa réelle nature profonde. Et d'ailleurs chez lui la tendresse confine intimement au sexe, qu'il consomme comme le reste, à l'excès et de force si le besoin se fait sentir.


Cabine d'Essayage ; Physique.


    Le cheveu noir comme une nuit sans lune, la peau blanche comme le lait, les yeux bleus comme l'eau topaze du plus paradisiaque des lagons, tout en Edward semble le condamner à fuir le soleil et à l'assimiler à un enfant de la nuit. Ce qui n'est pas tout à fait faux par ailleurs.
    Grand et bien proportionné sans verser dans le famélique ou l'archétype sportif cet homme noctambule notoire a une corpulence dite "passe partout" et "parfaite". Sans être marqués par les efforts de quelconques exercices ses muscles fins saillent sous sa peau fine et laiteuse, il ne possède pas ou peu de graisse superflue et s'il n'impressionnera jamais personne en gonflant ses biceps il n'en dispose pas moins d'une allure agréable à regarder, se fondant dans une moyenne confortable de ceux qui n'ont besoin de rien de plus ni de moins. Habillé de vêtements taillés sur mesure et sans étiquettes d'une quelconque manufacture, il a l'allure des dandys débraillés, des nouveaux riches roublard dont la vie n'est qu'aventures monétaires, même si les siennes sont faites à base de poudre et d'essence et non d'actions en bourse.
    Son visage agréable est souvent masqué par les longues mèches de la tignasse qui coiffe sa tête, ses yeux mal adaptés au jour à cause d'iris de couleur trop claire se cachent du soleil dans les ombres de ses franges et ses traits fatigués portant la lassitude de ses nuits d'insomniaque. Il faut le savoir, son expression habituelle est souvent qualifiée de morose et apathique, faussement apathique même. Le manque de sommeil qu'il s'inflige parfois volontairement semble bannir le plus souvent toutes expressions faciales et mis à part de grandes occasions nuls sourires ou haussement de sourcils ne viennent entacher l'absolue neutralité de son faciès.
    Fort heureusement là où une telle inexpressivité ferait ressembler le premier venu à un Zombie tout droit sortit d'un mauvais remake d'un film de Roméro Edward, pour sa part, a la chance de posséder un visage capable d'assumer la platitude émotionnelle en la faisant passer pour un flegme typiquement britannique et tout à fait enjôleur (pour qui sera sensible au flegme britannique en général).

    Enfin, sans trahir ni son nom ni le flegme pré-cité, Edward s'exprime avec emphase, usant d'un vocabulaire riche et varié (ce qui, mentalement, peut parfois ressembler à un vaste bordel de mots et d'idées aux origines très... variées !) soutenus par un léger accent anglais et une forte ponctuation manuelle. Oui, Edward parle beaucoup avec ses mains (et quelques fois celles des autres si il n'a pas assez des siennes), mimant ou pointant du doigt, dessinant dans le vide des fresques lorsqu'il expose sa vision des choses... il parle avec ses mains et même, de ce qu'il en dit, elles lui répondent parfois.


Sur les traces de l'indiscret ; Identité.


      ▬ Nom :
      ▬ Prénom : Edward
      ▬ Surnom : Ed' ; Monsieur Whythe
      ▬ Âge : 27 ans.
      ▬ Sexe : Masculin.

      ▬ Orientation Sexuelle : Hétérosexuel.
      ▬ Fantasme : Domination, violence ténue (griffures, morsures).

      ▬ Cicatrices : Plusieurs sur l'ensemble du corps bien que surtout au torse et au dos, de couteaux et par balles.
      ▬ Troubles Physiques : Trop grande sensibilité à la lumière vive qui lui brûle les yeux.

      ▬ Rêve : Aucuns
      ▬ Crainte : Devenir normal.
      ▬ Troubles Mentaux : Usage immodéré de la violence physique et/ou psychologique, empathie inexistante

      ▬ Odeur Préférée :
      ▬ Style de Musique :
      ▬ Citation Favorite :
      ▬ Couleur la plus Appréciée :
      ▬ Fleur Préférée :
      ▬ Animal Favori :

      ▬ Race :
      ▬ Nationalité :
      ▬ Statut Social : Maître
      ▬ Armes : Pistolet de poing/poing américain/canif
      ▬ Pouvoirs : Aucuns.

      ▬ Forces : N'a aucune limites.
      ▬ Faiblesses : Fragilité inhérente à tout les humains.
      ▬ Avis sur la situation actuelle des choses : "Pourquoi changer ? Les forts dominent les faibles comme ça a toujours été le cas, mais au moins maintenant on ose le faire en publique !"


Lumière sur l'Obscurité ; Biographie.


    C'est l'histoire d'un inspecteur des impôts...
    Si si, je le jure que c'est vrai. D'ailleurs dès sa plus tendre enfance Edward semblait prendre cette voie. Doué avec les chiffres et possédant un puissant esprit analytique (pour son âge) il aimait déjà arracher les ailes et les pattes des insectes (sauf des frelons et guêpes) pour le simple plaisir de les voir se tordre de douleur sur les rares moignons qu'il leur laissait. Rapidement l'enfant grandit (ça grandit toujours trop vite à cet âge là) et développa ses goûts des sciences et de la mutilation en passant sur de petits mammifères comme les oiseaux, les chats et plus rarement les écureuils, toujours en leur arrachant les pattes ou les ailes. Ces deux passe-temps qu'étaient l'arrachage de choses vivantes diverses et les matières scientifiques lui permirent de développer malgré une famille légèrement attardée et en proie à quelques soucis de violence conjugale un fort esprit scientifique et rigoureux et les bases de troubles mentaux propres aux serial killers.
    Réussissant ses études en cachant ses talents les plus sanguinolents pour mettre en avant aux yeux des autres ses facilités à jongler avec les chiffres Edward se présenta diplôme en main pour un entretien d'embauche au Service des Impôts où il fit une très forte impression aux examinateurs de son dossier. Possédant à la fois les talents mathématiques requis et l'absence de conscience voulue il devint inspecteur des impôts le jour même avec un salaire honorable et se mit donc à exercer ses instincts sadiques sur un nouveau type de victime : des Êtres humains.
    Certes ça n'avait pas toujours des ailes à arracher mais c'était bien plus plaisant à torturer sous le joug de la lois et des redressements fiscaux. Et puis lorsque, ruinés, Edward mettait ses pauvres contribuables sous les ponts plus personne se se souciait d'enquêter sur la mort qui les frappait souvent peu de temps après, une mort sous la forme de coups de batte en aluminium tenue par le fameux inspecteur les ayant redressés fiscalement parlant avant de les rabaisser physiquement, les allongeant à tout jamais dans une fosse commune.
    Seulement voilà, même sous couvert d'une vie pourtant facile lui permettant et d'assouvir ses besoin premiers et ses talents homicides Edward ne se trouvait pas vraiment "heureux". Il tuait et faisait son métier et après ? Sa vie lui semblait morne et même tabasser à mort ne l'amusait rapidement plus. Il désirait autre chose, en lui une soif naissait, une soif le poussant à aller plus loin et à abandonner les restes de son humanité pour embrasser sa folie et ses tendances meurtrières et destructrices. C'est donc ainsi qu'il prit son envol, quittant son ancienne vie pour se mettre à voler de ses propres ailes. Soucieux d'effacer son ancienne vie il fêta sa renaissance en faisant exploser tout le bâtiment du Service des Impôts, ironisant qu'avec tout les malheureux et les morts qu'il avait fait il rééquilibrerait un peu la balance en massacrant le reste de ses anciens collègues. Ce fut un magnifique incendie accompagné de l'effondrement de la quasi totalité des bureaux et, au fond de lui, Edward comprit qu'il ne pourrait plus jamais se passer de cette sensation de se décrocher de la vie si humanisante qu'il avait vécut jusqu'alors.

    Embrassant dès lors une carrière de gangster, il se fit rapidement connaitre par ses méthodes bien souvent immorales et abjectes mais à l'efficacité sans appel et pour son intelligence qui lui permettait de réaliser la plupart de ses coups sans se faire le moins du monde éclabousser par le sang ou la culpabilité au yeux de la lois. Même ses comptes en banque restaient aux yeux des représentants de l'ordre dans une normalité des plus étonnantes vus ce qui était consigné comme crimes présumés dans son casier judiciaire. Soit Edward était innocent, soit il semblait alors travailler le plus souvent gratuitement en réalisant ses méfaits... Et en fait c'était bien ça : pour Edward l'argent n'avait aucunes importances, ses armes coutaient peu cher, l'essence encore moins et la ville ne réclamait pas plus que quelques balles et quelques litres d'essence pour des effets optimaux. Le seul luxe qu'il se permettait était son appartement et ses habits, toujours cousus sur mesure dans un atelier d'esclaves chinois payés à coup de triques de bambous et de maigres rations d'une soupe insipide comme l'eau claire.

    Edward aurait put avoir une histoire banale de meurtrier charismatique et déjanté si, suite à quelques exactions particulièrement réussies et sanglante, il n'eut frisé la catastrophe en manquant de peu de se faire prendre sur le fait lors d'une tentative d'attentat. Résolu à se faire oublier quelques temps, jusqu'à ce que les polices le surveillant se lassent disons, il se rangea dans la vie d'un rentier vivant de ses intérêts boursiers, masquant ses talents destructeurs en attendant des jours meilleurs... Un billet d'avion pour les îles des bermudes où il prévoyait de passer sa retraite dorée plus tard il finissait perdu corps et bien, disparu comme tant d'autres dans le Triangle et atterrissait sur l'île et découvrait la vérité sur les démons, les hybrides, et tout le reste. Choqué de prime abord il finit par vite sa ranger du coté des Dominateurs... et s'adapta aisément à cette nouvelle vie, étrange mais ô combien excitante !




Bas les Masques ; IRL.


      ▬ Pseudonyme :
      ▬ Âge : 27 ans.
      ▬ Code : Les fruits sont diaboliquement juteux et fruités
      ▬ Avis, Conseil à Donner ? : /
      ▬ Comment avez vous trouvé l'adresse de notre forum ? : Via top site
      ▬ Personnage sur l'Avatar : Alucard de Hellsing (manga)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~Blanc comme neige~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fiche personnage
Maître: Aucun
Race: Elfe noir
Armes/Objets: Aucun
Game Mistress

Messages : 191
Date d'inscription : 15/02/2010
Age : 24
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: Edward Whythe   Dim 25 Sep - 18:12

validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness-unleashed.superforum.fr
 

Edward Whythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ∼
» La surprise. [PV : Edward, Era]
» Edward Hopper, un américain à Paris...
» Edward Elric, alchimiste d'acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-